Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 15:33

Pour la 17è année consécutive, le patron de l'Hôtel Mozart, à Bruxelles, offre le gîte et le couvert à des SDF pendant tout l'hiver...

mozart.jpgCette année encore, le patron de l’Hôtel Mozart , un trois étoiles situé à un jet de pierre de la Grand Place de Bruxelles, ouvre ses portes aux SDF qui le souhaitent. Pendant les trois mois de l’hiver, cet hôtelier au grand cœur laisse 17 de ses 54 chambres à des sans abris. Il leur offre aussi un repas chaud… Cela fait maintenant plusieurs années qu’Ahmed Ben Abderrahmane agit de la sorte. Dans la rue du Marché aux Fromages, l’Hôtel Mozart est situé dans une grande bâtisse de caractère construite au 17è siècle. La déco est un subtil mélange de styles Louis XV et de touches africaines. Quant aux chambres, il s’agit, en temps normal, de débourser de 80 à 150 euros pour y passer une nuit. Il s’agit d’un lieu plutôt fréquenté à la belle saison, notamment par les nombreux touristes qui visitent la capitale belge. Mais pendant l’hiver il n’est occupé qu’à moitié… Alors après avoir entendu parler, voici plusieurs années, d’un homme mort de froid dans la rue, Ahmed Ben Abderrahmane s’est dit qu’il ne pouvait pas rester inactif. C’est alors qu’il a pris la décision d’ouvrir son hôtel aux SDF.

Là, les sans-abris passent, ils entrent, se réchauffent, mangent un bout, trouve un endroit de où ils peuvent s’épancher, discuter, puis ils repartent… Reviennent parfois pour récupérer ou déposer leur fardeau, même momentanément. Jusqu’à ce que les jours moins froids soient de retour, ils savent qu’ils peuvent trouver tout ça à l’Hôtel Mozart.

Et lorsqu’on lui demande pourquoi il agit de la sorte, Ahmed Ben Abderrahmane répond simplement qu’il mesure la chance d’avoir un toit, un boulot et une famille. Il ajoute qu’il ne fait que répondre aux préceptes du coran et qu’en tant que Musulman il respecte le troisième pilier de l’islam, le Zakat ou purification de la richesse, par lequel tout musulman qui en a les moyens se doit de donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. Cette institution a pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, l'avidité, la convoitise et de cultiver en elle l'esprit de partage et de sacrifice. C’est aussi, tout simplement, de la bonté et de l’humanisme !

Depuis dix-sept ans qu’il agit ainsi Ahmed Ben Abderrahmane a offert plus de 30.000 nuits à des sans-abris. Et il semble que la cohabitation avec les clients de l’hôtel se passe bien. Pour Ahmed Ben Abderrahmane le geste est naturel et normal. A l’heure où l’islamophobie est de plus en plus sournoise, il est bon de rappeler au plus grand nombre que le coran n’est pas un livre maléfique et que les musulmans ne sont pas les ennemis de l’occident. Il existe assurément des fous d’Allah qui interprètent le coran comme un écrit qu’il n’est pas et qui entendent imposer leur islam radical. Ceux-là sont des extrémistes dangereux… comme tous les extrémistes qu’ils soient chrétiens, communistes, juifs, frontistes ou altermondialistes.

Si vous passez à Bruxelles et que vous cherchiez un hôtel, n’hésitez pas à choisir l’Hôtel Mozart d’Ahmed Ben Abderrahmane, c’est le moins que l’on puisse faire pour honorer sa bonté envers les sans-abris.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires