Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 09:51

Le Prado a retrouvé une copie mieux conservée de La Joconde, probablement peinte par un élève de Léonard De Vinci.

joconde.jpgIl existe quantités de copies de la fameuse Mona Lisa de De Vinci, certaines remontent à l'époque du Maître et ont été réalisées par ses élèves, d'autres sont plus récentes et ne sont de des fac-similés en série. Ce tableau reste l'un des plus énigmatique qui soit, sait-on vraiment qui est La Joconde ? S'agit-il de Lisa Gherardini, épouse du riche marchand d'étoffes florentin Francesco Di Bartolomeo Del Giocondo ou bien est-ce Catherine Sforza, Princesse de Forli, voire encore comme d'aucuns le prétendent se pourrait-il être un autoportrait travesti ? L'oeuvre principale de De Vinci est mythique et fascinante, La Joconde est une oeuvre majeure de l'art pictural en ce sens qu'elle représente l'aboutissement de toutes les recherches du 15è siècle sur la représentation du portrait. Grâce à cette représentation parfaite de Léonard de Vinci, le portrait est devenu un genre incontournable de l'art pictural, il a pris une importance croissante au fil du temps pour trouver son apogée lors des périodes baroques (16è et 17è siècle) et rococo (18è siècle). Tous les grands peintres, de Van Eyck à Picasso en passant par Le Titien, Botticelli, Rubens, Renoir Gauguin ou Velasquez ou Matisse, tous ont sacrifiés au portrait... Si d'aucuns se disent déçus après l'avoir vue, La Joconde reste l'oeuvre d'art la plus admirée au monde; des files se pressent chaque jour au Louvre pour voir Mona Lisa.

Le musée madrilène du Prado recèle de nombreux joyaux exceptionnels, dont plusieurs ne sont pas forcément exposés aux yeux du public. Ainsi, a-t-on trouvé dans les caves du Prado une oeuvre moins connue de Pieter Bruegel (l'Ancien), Le vin à la fête de Saint-Martin, peinte en 1569 l'année de la mort du Maître flamand. Cette oeuvre - la 41è désormais répertoriée de Bruegel l'Ancien - trainait dans les sous-sols du Prado avant de remonter à la surface et d'être authentifiée à la fin de l'année 2010... Peut-être trainait-elle d'ailleurs à côté d'une copie de La Joconde car Le Prado vient d'annoncer avoir retrouvé, en ces caves, un portrait de Mona Lisa réalisé en 1505, probablement par un élève de Léonard de Vinci. Ce portrait est assez fidèle à l'original bien que le modèle semble plus jeune. L'arrière-plan est similaire et la technique proche de celle de De Vinci. Ces différents éléments - datation, technique, ressemblances - laissent à penser aux experts qui se sont penchés sur le tableau qu'il a été réalisé par un élève de Léonard de Vinci. Miguel Falomir, Conservateur de l'Art Italien du Prado explique qu'il s'agit "probablement d'une des premières copies de La Joconde [...] réalisée dans l'atelier du peintre. C'est absolument conforme à la façon de travailler de Léonard de Vinci, même si c'est une oeuvre sur laquelle Léonard n'est pas intervenu"(1). On sait que De Vinci s'est entouré de nombreux élèves dans ses ateliers de Florence et de Milan, notamment Francesco Melzi (qui hérita d'une partie des biens à la mort de De Vinci), Giovanni Boltraffio et Giampietrino, qui sont devenus deux des chefs de file de l'Ecole Lombarde, ou encore le Tessinois Andrea Solari, membre de la famille d'artistes et d'ingénieurs Solari. Cette copie de La Joconde n'est pas inconnue, elle fut même longtemps exposée au Prado mais elle s'apparentait alors à un fac-similé banal sur fond noir. C'est en restaurant La Mona Lisa du Prado que les experts se sont aperçu que le fond noir recouvrait en fait le fond originel semblable à celui de la vraie Joconde. "Au18è siècle quelqu'un a recouvert l'arrière plan. C'est peut-être lié aux goûts esthétiques de l'époque"(1) commente Miguel Falomir. Dès lors, la découverte de ce fond originel a permis à ces mêmes experts de se pencher davantage sur l'oeuvre retrouvée dans les caves du Prado pour s'apercevoir qu'elle était contemporaine à De Vinci mais qu'en plus elle a été réalisée, plus que probablement, dans l'atelier de Léonard de Vinci, avec sa technique.

La redécouverte de cette Mona Lisa offre aux experts internationaux, à ceux du Louvre notamment, une nouvelle source d'informations. Le modèle pourrait, en fait, être beaucoup plus jeune que ce que ne le laisse croire le portrait réalisé par Léonard de Vinci. La femme de la copie retrouvée au Prado parait plus jeune que l'originale mais peut-être ne l'est-elle pas ? En effet, selon Miguel Falomir l'état de vieillesse et de saleté de La Joconde de De Vinci peut expliquer que le personnage apparaisse plus âgé. "Quand les peintures sont sales, les personnages ont tendance à avoir l'air plus vieux"(1) dit-il. La Joconde - celle du Louvre - est sale, elle n'a pas été raffraichie depuis de nombreuses années, le vernis qui la recouvre a considérablement assombri les couleurs d'origine. L'état de fragilité de La Joconde de De Vinci rend plus que délicate toute opération de restauration ou de raffraichissement, dès lors la copie du Prado pourrait apporter d'autres informations sur le portrait le plus célèbres du monde...

La Mona Lisa du Prado sera prêtée au Louvre, dès le 26 mars 2012, pour une exposition temporaire à côté de son illustre modèle original.

------
(1) Le Prado annonce la découverte de la "première copie connue" de La Joconde, par AFP on liberation.fr, 2 février 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

jipi 03/02/2012 19:10

Le problème est que la copie est l'original.

Olivier Moch 04/02/2012 18:53



C'est très certainement vrai !