Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 09:04

1115 nouveaux cas de séropositivité en Belgique... Triste record battu à cause d'une non-utilisation du préservatif !

 

I7Le SIDA n’est pas mort, loin de là ! On a recensé, en Belgique, pour l’année 2009, 1115 nouveaux cas de séropositivité. Jamais en Belgique on avait dénombre autant de nouveaux cas sur une année. Rendez-vous compte, le nombre de personnes infectées l’année passée est plus important qu’il y a 15 ans ! Avec les campagnes de prévention et d’informations, ce nombre devrait pourtant décroitre mais on peut s’apercevoir que ce n’est pas le cas. Et pourtant, entre 2000 et 2009, le nombre de personnes infectées à baissé de 17%... au niveau mondial ce qui signifie aussi que la Belgique est un mauvais élève en termes de lutte contre le SIDA et de d’autoprotection contre cette saloperie. Les Belges sont-ils incapables de prendre réellement en compte la dangerosité du virus HIV ? Les chiffres semblent l’indiquer ! Une enquête menée dans la Communauté française laissait apparaitre que 40 % de garçons et 60 % de filles(1) ne se sont pas protégés lors de leur dernier rapport sexuel… Effarant autant que stupide !

Le plus grand allié du virus HIV est la banalisation de la maladie. Aujourd’hui, parler du SIDA est banal ; les campagnes de prévention n’ont plus l’impact qu’elles devraient avoir à cause de cette banalisation. Certes, grâce à la médecine et aux trithérapies, on meurt nettement moins du SIDA aujourd’hui qu’il y a dix ans ou même cinq ans… Mais le nombre de séropositifs est en augmentation ! Pourquoi, et bien simplement par la multiplication des comportements à risques. Le premier réflexe pour se protéger du SIDA, lorsque deux partenaires ne sont ou ne peuvent pas être sûrs l’un de l’autre, est d’utiliser un préservatif. Ce comportement relève de l’intelligence autant que de la sécurité… Mais encore trop de jeunes oublient d’y avoir recours. Pour eux, le sexe est une sorte de roulette russe avec trois issues possibles : aucune incidence, un bébé, le VIH ! Ils croient assurément en leur bonne étoile qui leur permettra de passer chaque fois au travers des mailles du filet mais, dans le moins pire des cas, ils se retrouvent avec un mioche sur les bras (et oui, on peut aussi «attraper» un bébé en ne se protégeant pas !)… dans le pire des cas ils grossissent le nombre des séropositifs !

Plus que des chiffres, un fait réel :

Ce matin en Belgique, trois personnes se sont éveillées saines ; elles se coucheront ce soir séropositives !

Il appert aussi que la prévention manque de moyens en Belgique. C’est absurde que la sensibilisation à ce fléau ne puisse pas bénéficier de davantage de moyens pour être efficace dans un pays civilisé comme la Belgique. Ex Aequo, un asbl de promotion de la santé qui vise à la diminution du nombre des cas de séropositivité, lance un appel pour une meilleure information des risques à l’attention des jeunes dans les écoles : «Il faudrait que les professionnels de la santé scolaire, les centres PMS et PSE, assurent une information systématique des élèves du secondaire sur l’orientation sexuelles et les pratiques à risque. L’école a une responsabilité importante, il faut y intensifier la prévention du SIDA»(2).

Pour conclure, cette phrase qui sert de slogan à Act Up : «Le SIDA ne vous concerne pas ? Homos ou hétéros, femmes ou hommes, ils pensaient que se passer de préservatif était un signe de confiance, maintenant, ils savent que c’est le contraire. Seul le préservatif protège du SIDA.

-------
(1) SIDA : 1000 nouveaux cas par an en Belgique, on Le Soir en ligne, 25 novembre 2009
(2) Il faut intensifier la prévention à l’école, par R.G., in Le Soir, 16 juin 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires