Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 08:31

P2012 : la course à l'investiture républicaine débute aujourd'hui dans l'Iowa. Et pourtant, le premier caucus de la présidentielle est de plus en plus critiqué.

iowa.jpgTous les quatre ans, à pareille époque de l'année alors que les flonflons de la Saint-Sylvestre ne sont pas encore tout à fait dissipés, les médias américains (et même ceux du monde entier) se braquent sur l'Iowa, petit état du Middle West qui ne se classe qu'en 30è position des états les plus peuplés du pays. Avec ses quelque trois millions d'habitants, l'Iowa ne représente, en effet, que sept Grands Electeurs mais voila, il s'agit de l'état qui lance officiellement la campagne électorale présidentielle avec l'organisation des premiers caucus. Avant même le duel des candidats à la présidentielle, c'est dans le combat pour l'investiture que l'Iowa représente un enjeu majeur. Pour les candidats qui briguent l'investiture de leur parti, remporter l'Iowa a une valeur symbolique importante, cela donne le ton à la campagne et peut orienter le choix des votants des autres états. Les sept prétendants républicains - Mitt Romney, Rick Santorum, Rick Perry, Newt Gingrich, Ron Paul, Jon Huntsman et Michele Bachmann - ont donc rendez-vous, ce mardi, avec les militants du Great Old Party de Des Moines, Sioux City, Cedar Rapids ou Dubuque... Le rendez-vous est indirect puisque ce qui est demandé aux militants républicains lors de ce caucus est de désigner, en plusieurs étapes (villes, comtés et districts), les représentants de leur état qui, lors de la Convention Nationale du parti en août prochain, désigneront officiellement le ticket du Parti Républicain. Clairement, on peut dire que le résultat qui sortira du caucus de l'Iowa sera une tendance plus qu'une réalité concrète et solide.

Les sondages sont clairement favorables à Mitt Romney, l'ancien Gouverneur du Massachussetts, qui récolte 24% des intentions de vote dans l'Iowa. Il devance Ron Paul, le Libertaire plûtot soutenu par des jeunes, et Rick Santorum, le conservateur ultra-catholique... Romney est également donné vainqueur de l'élection primaire qui aura lieu dans le New Hampshire, le 10 janvier prochain. Si le Mormon remporte concrètement le premier caucus et la première primaire, alors il sera en position plus que favorable pour revendiquer l'investiture républicaine. Beaucoup d'analystes politiques américains entrevoient d'ailleurs un processus sans grande surprise qui couronnera Mitt Romney, qui fut déja candidat malheureux à l'investiture républicaine en 2008. Il convient, cependant, de tempérer cette vision de la situation qui n e repose que sur des sondages. L'histoire récente de l'élection présidentielle américaine nous apprend que l'Iowa n'a guère eu le nez fin lors des caucus :
- en 1980, lors du caucus républicain, l'Iowa opta pour George H. Bush alors que c'est finalement Ronald reagan qui fut désigné par la Convention Nationale;
- en 1988, les militants républicains de l'Iowa donnèrent leur préférence à Bob Dole, classant même le télé-évangéliste Pat Robertson second devant George H. Bush, piètre troisième alors qu'il était pourtant Vice-Président sortant et adoubé par Ronald Reagan, le Président sortant. Bush Sr sera pourtant désigné candidat du Great Old Party par la Convention Nationale;
- en 1992, du côté démocrate l'Iowa préféra accorder sa confiance au Sénateur Tom Harkin, le représentant local, plutôt qu'à Bill Clinton, c'est pourtant ce dernier qui sera envoyé au combat final par la Convention Nationale démocrate;
- en 2008, Mick Huckabee remportait largement le caucus républicain de l'Iowa devant Mitt Romney et Fred Thompson avant de s'écrouler pour ne plus rien empocher laissant la voie ouverte à John McCain qui ne s'était classé que quatrième dans l'Iowa...

Concrètement, Mitt Romney ne pourra pas crier victoire s'il remporte l'Iowa aujourd'hui. Il se positionnera mais sera loin d'avoir course gagnée. Il lui faudra patienter, au moins, jusqu'au Super Tuesday, le 6 mars prochain, qui traditionnellement donne un reflet réaliste du tableau final. Il faut dire qu'avec trois caucus (Alaska, Nord-Dakota et Idaho) et sept primaires (Géorgie, Massachussetts, Ohio, Oklahoma, Tennesee, Vermont et Virginie) organisés ce jour-là, les tendances font plus que se dessiner.

Remise en question

De plus en plus de voix s'élèvent contre cette tradition de l'Iowa pour ouvrir le bal de la présidentielle. En fait, le caucus de l'Iowa est très compliqué et, en définitive, fort peu démocratique. Il concerne 1784 circonscriptions dans lesquelles les citoyens doivent se rendre dans un bureau de vote, ce soir à 19h00 (heure locale), pour écouter de longs discours prononcés par des partisans de chaque candidats potentiels. Au terme d'une (très) longue soirée, les citoyens peuvent voter pour des Délégués qui iront les représenter dans des Conventions de Comté, où seront élus des Délégués qui iront eux-même dans des Conventions de districts qui devront, enfin, désigner des Délégués qui participeront à la Convention nationale... Lourd ! Par ailleurs, il faut être sacrément motivé, en tant que citoyen, pour assister à une soirée politique faite de discours sans fin. En 2008, moins de 120.000 personnes ont participé au caucus républicain de l'Iowa; cela ne réprésente même pas 20% des militants officiels du Parti Républicain dans cet état et même pas 4% de l'ensemble de la population de l'Iowa. On s'attend à une participation similaire cette année, ce qui fait dire à beaucoup d'analystes politiques que lors de ce premier caucus le favori du great Old Party sera désigné sur base des avis de moins de quatre pourcents de la population ce qui est très peu, convenons-en ! "C'est peut-être le bon moment pour se rendre compte que le caucus de l'Iowa est ridicule"(1) écrit Gail Collins, Editorialiste du New York Times avant de réclamer un système d'élection primaire plutôt que ce caucus suranné.

-----
(1) Feel free to ignore Iowa, par Gail Collins, in The New York Times, 28 décembre 2011

Ajout du 4 janvier : Mitt Romney a remporté de justesse le caucus de l'Iowa, devançant Rick Santorum et Ron Paul. 122.255 électeurs républicains ont participé à ce caucus, soit un peu plus qu'en 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires