Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 07:00

S’il est un homme de gauche pour lequel j’ai toujours eu le plus grand des respects et la plus grande des estime, c’est assurément François Mitterrand !

mitterrandPersonnalité controversées, le Président Mitterrand s’éteignait le 8 janvier 1996, voici 15 ans ! Beaucoup lui ont reproché certaines amitiés ou relations et quelques actes posés durant son double septennat… Et pourtant, aujourd’hui, le peuple français le considère comme le plus grand Président de la République(1) de ses cinquante dernières années… devant le Général de Gaulle ! Ces derniers jours, les médias ont largement commenté la vie de François Mitterrand remettant parfois en avant ce que beaucoup ont appelés «ses coups fourrés» ou ses «magouilles politiciennes». Bien entendu, les affaires des écoutes téléphoniques, du Rainbow Warrior ou Mazarine sont remontées à la surface tout comme ses relations avec René Bousquet, chef de la Police de Vichy pendant la seconde guerre mondiale, voire son implication dans le Gouvernement Pétain à la même période… Soyons clair : François Mitterrand a eu des cadavres dans ses placards ! Mais ceux qui les lui reprochent n’ont-ils pas tendances à oublier de visiter les penderies de ses prédécesseurs et de ses successeurs ? Un petit rappel s’impose peut-être :

- Nicolas Sarkozy => opérations immobilières délicates à Neuilly avec le groupe Lasserre, Clearstream, amitiés déplacées avec des hommes d’affaires (Vincent Bolloré, Arnaud Lagardère, Edouard de Rothschild, Bernard Arnault…), ingérence dans les médias français ayant entrainé le licenciement de journalistes…

- Jacques Chirac => essais nucléaires dans le Pacifique, avantages en natures de la Mairie de Paris, emplois fictifs, fichage par les RG de certains magistrats, voyages offerts par Pierre Botton, amitiés avec les dictateurs africains Bongo (Gabon), Deby (Tchad) et Sassou (Congo-Brazzaville) , … ;
- Valéry Giscard d’Estaing :=> assassinat du Prince de Broglie, diamants de Bokassa… ;
- Georges Pompidou => mensonges sur sa maladie ;
- Charles de Gaulle =>répression des Pied-Noirs en Algérie qui déclencha une vague terroriste menée par l’OAS, enlèvement de l'opposant marocain Mehdi Ben Barka sur le territoire français avec le concours de policiers français, massacre de nombreux Harkis (des Algériens combattant dans le camp français durant la guerre d’Algérie et qui n’ont pas été rapatriés en France à l’issue du conflit) par le FLN, échec commercial du Concorde imposé par le Général à grands coups de millions de francs…

Social et culture… Les deux mamelles de Tonton !

Mitterrand a fait des erreurs, des mauvais choix et des actes répréhensibles ; cela on ne pourra pas l’ôter de son passif. Mais par delà cet aspect négatif, il y a l’homme politique qui a travaillé pour la nation française et son peuple et puis il y a aussi, et surtout, l’homme doté d’une grande culture et d’un savoir incommensurable ; un homme que beaucoup de ceux qui l’ont côtoyé – quelle que soit leur couleur politique – se complaisent à décrire comme attachant. Il existe bel et bien un contraste à propos de François Mitterrand.

 

Son règne aura accouché de plusieurs grandes décisions en faveur du peuple et de la solidarité ; je citerai sans être exhaustif : l’augmentation du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance), l’abolition de la peine de mort, l’autorisation des radios privées (qui ne sont plus dites, dès lors, pirates), la régularisation de tous les immigrés sans-papiers qui exercent un métier, la création de l’impôt sur les grandes fortunes, la 5è semaine de congés payés, la retraite à 60 ans, la création des ZEP (Zone d’Education Prioritaires), l’égalité salariale hommes/femmes en entreprises (loi Roudy), la création du RMI (Revenu Minimum d’Insertion), l’augmentation des crédits alloués à l’éducation nationale et l’augmentation du nombre d’université (loi Jospin), la CSG (Contribution Sociale Généralisée) un impôt qui a été affecté à la protection sociale de tout un chacun, la loi sur le financement des partis politique et augmentation de la lutte contre la corruption politique (loi Sapin),…

Par ailleurs, François Mitterrand était un homme de culture, il aimait la culture et, à mon sens, pas un homme politique n’a fait davantage que lui pour la culture et sa diffusion. Ainsi, en 1982, il doublait les crédits alloués par l’Etat au Ministère de la Culture. Là où tous ses prédécesseurs avaient donné un franc pour la culture, Tonton en donna deux… Car il savait que la culture aide au développement intellectuel, à l’ouverture de l’esprit et, par là même, à la tolérance ! Par delà cette augmentation des budgets dédiés à la culture et à sa propagation, Mitterrand fut aussi le Président qui inaugura le Musée d’Orsay (même si l’idée de transformer l’ancienne gare en musée revient à Giscard d’Estaing), l’Institut du Monde Arabe, la Pyramide du Louvre, l’Opéra Bastille, le Grand Louvre, la Bibliothèque nationale de France autant de grands travaux voulus par le Président Mitterrand durant ses deux mandats afin d’apporter la culture au plus grand nombre. Mitterrand fit aussi voter, en 1990, une loi favorisant la philanthropie culturelle…

Un homme avec un grand H !

A l’heure où le PS français se cherche – mais depuis le temps qu’il se cherche, l’on est en droit de se demander s’il y a quelque chose ou quelqu’un à trouver ? – François Mitterrand manque au paysage politique hexagonal. C’était un humaniste et un passionné mais d’aucuns ont essayé de ne mettre en avant que ses mauvaises facettes. Bien plus que son passé vichyssois - car si Mitterrand travailla bel et bien pour le Gouvernement de Vichy, il s’engagea dans la Résistance dès 1942 avec trois compagnons d’évasion du stalag dans lequel il avait été détenu de juin 1940 à décembre 1941 – ou que ses amours adultérines ; bien plus que le mensonge lié à sa maladie, il n’y a qu’un seul acte que je puisse reprocher à Tonton : l’instauration en 1986 du scrutin proportionnel ! Sentant le risque pour la gauche française de perdre les législatives grandir de jour en jour, Mitterrand instaura cette méthode de scrutin. La droite ne triomphera pas mais l’extrême droite de JMLP profitera de cette modification électorale pour s’incruster de façon permanente sur l’échiquier politique français… Ce coup politique dessiné par Tonton fut une réussite si l’on considère que son objectif d’écarté la droite traditionnelle du pouvoir fut atteint. Mais Mitterrand avait négligé les dommages collatéraux engendrés par son geste : l’avènement de peste noire politique !

Mais n’est-ce pas là le propre de tous les hommes que de commettre des erreurs ? Mitterrand en a fait, comme vous et comme moi ! A l’heure des bilans, force fut pourtant de constater que le positif l’emportait largement sur le négatif. Aujourd’hui, la population française s’est rendu compte devant le parterre de nains qui composent son horizon politique que Tonton était bien un grand Président et même un grand Homme ! Il s’en trouve même pour dire que s’il se présentait en 2012, François Mitterrand serait, à nouveau, élu Président de la République.

J’avais envie, aujourd’hui, de lui rendre hommage…


-------
(1) Selon un sondage CSA commandé et publié par le quotidien Libération

Partager cet article

Repost 0

commentaires