Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 19:01

Lou reed est mort ! S’il est un groupe de l’histoire du rock qui fut décrié et mésestimé c’est bien celui crée par Lou Reed… Hommage !

velvet.jpgEt pour cause, les thèmes favoris abordés par le Souterrain de Velours étaient les drogues dures et le sexe. Même dans les années soixante d’une Amérique en proie à la libération des mœurs et à la liberté d’agir, il reste un fond de puritanisme bien présent dans les mentalités… A l’image de Jim Morrison, lorsque Lou Reed et ses potes évoque la drogue, c’est de manière assez poétique ! Mais jamais le groupe ne connaîtra la reconnaissance durant son existence. Fondé en 1964, par Lou Reed, Sterling Morrison, Angus McLise et John Cale, The Velvet Underground tourne dans les bars des bas-fonds de New-York. Rapidement, McLise cède sa place à Maureen Tucker. Le groupe est repéré par Andy Warhol qui en apprécie les textes sombres et la musique rock & folk. Le Pape du Pop-Art va produire, en 1967, le premier album du Velvet Underground, il en dessinera même la pochette, une banane qui est restée dans la mémoire collective sans pour autant que l’on se souvienne de son origine. Pour cette occasion, le groupe s’adjoint les services d’un mannequin germano-américain, Nico, et l’album est sobrement intitulé «The Velvet Underground & Nico», lequel est résolument avant-gardiste et contient quelques perles méconnues comme I’ll be your mirror ou Venus in Furs. Une plage de l’album connaît quand même un peu de succès, le désormais mythique Heroin pour les fans de Lou Reed…

The Velvet Underground se jette à corps perdu dans l’expérimentation sonore. Le riff de guitare de la chanson Heroin n’était qu’un début dans le style… Le second album, «White Light/White Head» (1968), est plus rugueux que le précédent et condamne le groupe à se produire devant des publics limités en nombre. Brian Eno, producteur musical(1) réputé, résume assez bien le concept The Velvet Underground : «Seuls quelques milliers de fans achètent les disques du Velvet mais chacun de ces fans a ensuite envie de monter son propre groupe…». Car c’est bien de cela qu’il s’agit, si The Velvet Underground ne mobilise pas les foules, il influencera plusieurs groupes de rock alternatifs, de Glam-Rock et même du mouvement Punk, Sex Pistol en tête ! Le troisième opus, éponyme, propose des contours plus apaisé et offre au rare public une autre face du groupe. Côté ballades, on en retiendra surtout Candy Says et Pale Blue Eyes mais rien n’y fait, les masses n’accrochent pas au style Velvet Underground. Parallèlement, les relations entre Lou Reed et John Cale se détériorent au point que Cale est viré par la MGM qui produit désormais le groupe. Il est remplacé par Doug Yule qui, immédiatement, revendique plus de pouvoir sur les choix musicaux. C’en est trop pour Lou Reed qui claque la porte pour tenter l’aventure en solo non sans avoir offert un véritable bijou aux fans des Velvet ; Sweet Jane sur l’albulm «Loaded» (1970)… Produit par David Bowie et Mick Ronson, Lou Reed connaît son apogée musicale en solitaire. Il donne à la musique du 20è siècle un de ses chefs d’œuvre : Walk on the Wild Side(2). Hormis l’enregistrement d’un live à Kansas City, en 1972, The Velvet Underground ne sortira plus qu’un seul album, Squeeze» en 1973 sur lequel ne figurent pas, non plus, Tucker et Morrison qui n’ont pas voulu poursuivre sans Lou Reed... Déjà très peu populaire auparavant, l’absence de Reed sur ce dernier album rendra plus que confidentielle sa parution ! C’est ainsi que disparaît, sans grand émoi de la part du public, le groupe le plus avant-gardiste des années ’60. En 1993, The Velvet Underground se reforme, sans Nico qui a succombé à ses abus de drogue en 1988, et part en tournée européenne en première partie de U2. Le public a (re)découvert la musique du Souterrain de Velours durant cette éclipse de 20 ans et s’est mis à l’apprécier ! Dès lors, un album live est enregistré durant cette tournée en Europe. Il se vend quasiment à autant d’exemplaires que l’ensemble des LP précédents ! L’idée de recommencer l’aventure germe dans la tête de plusieurs producteurs qui sont prêts à faire un pont d’or à Lou Reed et à John Cale pour entrer, à nouveau, en studio. Mais Cale et Reed se brouillent à nouveau ce qui compromet la reformation. Celle-ci est définitivement oubliée à la mort de Sterling Morrison…

A l’instar de beaucoup d’écrivains ou de peintres, The Velvet Underground ne connaîtra le succès qu’après sa disparition… C’est à ce moment là que beaucoup se rendront compte que le son proposé par Lou Reed et ses acolytes a enfanté plusieurs courants musicaux du rock des années ’70 et ‘80 Mais comme tous les précurseurs, The Velvet Underground ne sera pas reconnu de son temps !

------
(1) il a notamment produit David Bowie, U2, Talking Heads et Ultravox…
(2) paru sur le LP «Transformer» (1972)

Partager cet article

Repost 0

commentaires