Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:26

Aux Etats-Unis, Facebook a muliplié par 21 le nombre de donneurs d'organes !

FB-organ-donnor-copie-1.jpgC'est l'American Journal of Transplantation(1) qui rapporte l'information, depuis que Facebook a implémenté une application permettant d'exprimer son souhait d'être donneur d'organes, des chercheurs du Johns-Hopkins Hospital, à Baltimore dans le Maryland, ont constaté une multiplication par 21 du nombre de personnes qui se sont réellement fait enregistrer comme donneurs d'organes ! Aux USA, cette application est accessible depuis le 1er mai 2012 (ndlr chez nous elle l'est depuis le 18 septembre 2012) et dès le premier jour de son lancement quelque 57.400 Américains ont ajouté leur volonté de devenir donneur à leur profil. Cette volonté n'est pas restée uniquement virtuelle, en effet, aux Etats-Unis l'inscription sur le registre officielle des donneurs d'organes est possible online et sur les 57.400 qui ont souscrit à l'application Facebook, 13.054 personnes ont également fait la démarche de s'inscrire sur le registre national rendant ainsi cette démarche tout à fait officielle. L'application Facebook a clairement boosté le nombre de donneurs d'organes !

Les listes américaines d'attente de greffe comptent près de 100.000 patients, diverses campagnes médiatiques menées par le passé n'avaient pas réussi à faire grimper le nombre de donneurs, en moins d'un an Facebook a permis de le multiplier par 21... Au vu du succès de cette application, l'utilisation des médias sociaux ouvre des possibilités de sensibilisation du grand public dans d'autres domaines de la santé publique - les luttes contre l'obésité et le tabac, notamment l'obésité et le tabac, notamment - aux Etats-Unis... et, pourquoi pas, chez nous !

Source : Communication


----
(1) Social Media and organ donor registration : The Facebook Effect, on amjtrans.com, 18 juin 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires