Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 12:28

Marre d'être l'otage du TEC Liégeois !

tec-copie-1.jpgEt hop, c'est reparti pour un tour... C'est la septième grève depuis le début de l'année pour le TEC Liège-Verviers. Sept grèves alors qu'on a pas encore écoulé six mois, la fréquence est plus que mensuelle, cela devient une (mauvaise) habitude. Enfin, cette fois, on était au moins mis au courant la vieille de l'arrêt de travail... On doit prendre cela comme un progrès ! Quoi qu'il en soit, c'est encore une fois les travailleurs qui ont choisi de poser un acte éco-citoyen ou économique, parce qu'ils n'ont pas les moyens d'entretenir une voiture, ainsi que les étudiants en pleine période d'examens qui ont été pris en otage et qui ont du se débrouiller pour arriver où ils devaient aller. C'est intolérable ! Ca l'est d'autant plus pour tous les abonnés qui payent un forfait au mois ou à l'année et qui sont ainsi spoliés d'une journée de transport qu'ils ont payées. Oui, je sais qu'il existe une possibilité de se faire rembourser au TEC de ces journées perdues mais y parvenir s'assimile à une parcours du combattant fait de files interminables et de paperasserie administrative pour récupérer une poignée de centimes... Peine perdue ! Que les chauffeurs et les techniciens du TEC revendiquent de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail, je leur concède volontiers encore que je sois persuadés qu'ils soient loin d'être les travailleurs les moins bien lotis en matières de salaires et de conditions de travail dans notre pays. Mais, que pour ces revendications ils prennent les voyageurs en otage est inadmissible ! De l'inadmissible qui deviendrait même scandaleux si, comme je l'ai entendu ce matin, la grève devait perdurer jusqu'au 22 juin prochain, date de la prochaine réunion entre les syndicats et la direction du TEC. Une semaine complète de grève en pleine période d'examen, inoui ! La Wallonie doit être la seule région civilisée de la planète ou ce genre de choses peut se produire...

J'en ai réellement marre de ces crétins qui se trompent de cible et qui prennent des innocents en otage. C'est une réelle forme de lâcheté; après tout, s'ils veulent se faire entendre qu'ils agissent contre ceux qu'ils tiennent pour responsables de leur situation et non pas contre d'autres travailleurs et des étudiants qui ne demandent qu'à pouvoir bénéficier d'un service pour lequel ils payent. Sept arrêts de travail - et ce n'est pas le dernier, j'en suis sûr ! - depuis janvier et toujours pas d'avancées dans leurs revendications, quelles qu'elles soient. Il est largement temps que les syndicalistes, les techniciens et les chauffeurs du TEC commencent à comprendre que leurs méthodes ne sont pas bonnes ? J'ai en mémoire, il n'y a pas si longtemps, une grève qui avait éclaté parce que des chauffeurs se plaignaient d'être victimes d'un manque de respect de la part de la clientèle... Ce n'est pas en prenant cette clientèle en otage que les travailleurs du TEC, qu'ils conduisent les bus ou qu'ils en assurent la maintenance, parviendront à gagner ce respect qui leur manque. Mais aussi, qu'attendent les autorités de tutelle pour réagir un tant soit peu à cette situation ? Un huissier et des astreintes pour assurer un service minimum, par exemple, ce ne serait pas une première... 

Ce matin, en passant près de mon arrêt de bus, j'ai vu le 74 de De Lijn, la société flamande de transports en commun, qui relie Liège à Tongres. Je suis monté dedans et j'ai demandé au chauffeur si je pouvais bénéficier d'une partie du trajet qui me rapprocherait de mon lieu de travail avec mon abonnement. Il m'a gentiment répondu que lorsque son bus roulait sur un parcours commun avec une ligne du TEC, mon abonnement me permettait de monter aussi dans son bus. Je l'ai fait et De Lijn m'a déposé à quelques centaines de mètres de mon bureau. Merci De Lijn ! Heureusement que l'on peut compter sur la fiabilité flamande... même en Wallonie. Cela me fait esquisser un sourire, sous cape parce que la situation n'est pas vraiment drôle, car cela survient au lendemain de la publication d'une très sérieuse étude de la KUL (Katholiek Universiteit Leuven) qui démontre que, contrairement aux clichés et aux idées reçues, le Wallon serait moins "paresseux" et "plus travailleur" que le Flamand. Certainement une étude qui a été réalisée par des bureaucrates universitaires qui ne connaissent pas les réalités du terrain... En tous cas, les techniciens et les chauffeurs du TEC infirment totalement, depuis le début de l'année, les résultats de cette étude de la KUL !

S'il n'y avait pas des contingences bassement logisitiques - les quelques centaines de mètres à faire sous la pluie certains jours, notamment -, c'est volontiers que je prendrais De Lijn au quotidien plutôt que le TEC Liège-Verviers. Aaah si De Lijn acceptait de modifier légèrement sa ligne 74 pour passer par l'arrêt qui dessert mon lieu de travail... mais après tout, je bosse dans une grosse boite où nous sommes plusieurs centaines à prendre le bus tous les jours, que perdrait-on à demander cette légère modification à De Lijn ? Pas grand chose finalement...

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Winternacht 17/06/2011 08:45


Je crois que tout a été résumé, du moins le principal et dans le "vrai". Je suis français travaillant en Belgique, autant vous dire que dans la patrie du coq nous avons aussi nos lots de connards
intempestifs. Des grèves pour faire chier le monde on appel ça également. Des grèves dont tout le monde se fou, mais pour le plus important il n'y a plus personne. Surtout que comme vous le dites,
ils ne sont pas les moins bien lotis, mais rappelons que le principal de l'homme est de râler sur beaucoup de chose surtout quand il en va de son petit confort personnel. Les gens ne savent plus ce
que c'est que de travailler, s'en ai même devenue une allergie recensée par le service des maladies contagieuses et l'emploi en lui-même juste une mention légale sur un papelare. Ils ont signé
alors qu'ils ne nous fasse pas chier, surtout quand on se permet lâchement d'augmenter les prix ! C'est sûr qu'en conversion tout le monde à sûrement la chance de payer pratiquement 200 frs
français pour un abonnement ou il faut mettre ses fesses dans un tas de taule. Le Tec nous entube, l'euros aussi, la poste belge également. "oh non ne supprimer pas nos emploi" et bien tu n'as qu'à
bosser mon con, marre de recevoir des courriers 3 semaines plus tard, ou de recevoir un avis de décès dans la famille avec mon courrier balourdé dans la boîte aux lettres d'un gland trois pâtés de
maison plus loin. On dépose plainte et rien est fait, grâce à la charmante policewoman qui nous reçoit les rangers égueulées aux pieds et des ongles longs de dix centimètres manucurés (c'est du
vécu), même question gardiens de la paix ça aussi c'est à revoir, des cowboys en uniformes qui connaissent même pas leur propre législation et qui viennent dans un stand de tir pour savoir comme on
doit se servir d'une arme (c'est du vécu aussi). Et qui au lieu de vous donner les coordonnées d'une instance compétente pour faire recourt, vous donne son numéro personnel. Autant vous dire que
les grèves du TEC me gonflent relativement, mais ça aussi . Et oui les enfants nous allons régler les problèmes de nos pays avec du vernis à ongle. Nous sommes dirigés par des "cons", qui veulent
faire du social et qui tolèrent ce genre de procédures de grèves (tec ou pas), il est temps de mener tout ce petit monde à la baguette !! Les pétards, les cheveux longs et gras, et le peace &
love s'était en 68, on remercie chaleureusement d'ailleurs leurs contributeurs, on voit la merde que c'est maintenant.
Merci pour cet article, ça fais du bien de voir que des gens gueulent et le montre.


Olivier Moch 17/06/2011 09:17



Merci d'avoir exprimé votre vision des choses