Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 15:07

Pour de sombres coupes budgétaires, le Comté de Suffolk (New York) avait licencié le Père Noël... mais il sera bel et bien présent grâce à l'intervention du candidat à la Présidence du Comté.

nypn.jpgDavid McKell est un vétéran de la seconde guerre mondiale, il a 83 ans et, depuis 10 ans, il est le Père Noël officiel de la Big Apple... Mais à la fin du mois d'octobre, il a été prévenu que cela s'arrêtait ! Le Comté de Suffolk, sur l'île de Long Island, avait décidé de se passer de ses services. Motif de ce licenciement : il coute trop cher ! Le budget annuel du Comté se monte à 2,7 millions de dollars mais le déficit du Comté se monte à un chiffre vingt fois supérieur... La situation économique, empirée par la crise de la dette américaine, est dramatique du côté de Long Island. D'ici la fin de 2012, ce sont quelque 750 postes de fonctionnaires qui sont menacés. Parmi eux, celui du Père Noël dont le "salaire" est de 660 dollars pour un mois de prestations. Un peu léger comme licenciement économique... c'est plutôt une économie de boûts de chandelles ! L'opposition du Comté de Suffolk est d'ailleurs montée au créneau en ce sens "Est-il utile de prendre le Père Noël en otage pour tenter de réduire le déficit du comté ?"(1) s'est étonné le Démocrate Bill Lindsay, Conseiller du Comté. C'est que pour justifier leur décision, les autorités avaient avancé qu'il étaient totalement impossible de faire comprendre cette dépense inutile alors que l'hôpital du comté est dans le rouge... Ce sont pourtant plusieurs centaines d'habitants de Suffolk qui ont protesté contre cette décision ! Une cinquantaine d'entre-eux ont même proposé de financer le montant utile pour avoir leur Santa Claus tant il leur semblait surréaliste d'être privé de sa présence en décembre prochain.

Un mouvement populaire que Steve Bellone, candidat à la présidence du Comté, a bien appréhendé et dont il a décidé de profiter pour soigner son image de campagne. En effet, il a payé sur ses deniers personnels les 660 dollars de défraiement à David McKell afin que celui-ci puisse endosser son habit rouge et être présent dans les rues du Comté pour participer à l'ambiance de Noël. Dès le lancement des fêtes de fin d'année à New York, le Père Noël du Comté de Suffolk prendra donc place dans la rue principale et dans le vieux magasin de St-James General où il a ses habitudes depuis dix ans. "C'est une expérience totalement différente que de voir un Père Noël dans un grand centre commercial; c'est juste une vieille tradition familiale"(2) explique Steve Bellone. "Ce n'est pas pour moi que je le fais, c'est pour mes enfants et pour tous les enfants du Comté qui aiment leur visite au Père Noël" (2)enchaine-t-il... Admettons, mais l'idée de gagner quelques voix n'était pas trop lointaine non plus ! D'autant plus que l'élection du nouveau Président du Conseil du Comté de Suffolk a lieu... aujourd'hui ! Autre preuve de l'aspect démagogique de la démarche, si besoin en était, est que s'il est élu à la Présidence du Comté, Bellone a promis qu'il réintégrerait cette dépense publique au budget ! L'adversaire principal de Bellone, Angie Carpenter, probablement vexée de n'y avoir pas pensé en premier, fustige ce comportement en comparant, dans un communiqué de presse, Steve Bellone au Grinch, ce personnage romanesque(3) qui voulait voler l'Esprit de Noël. La guéguerre électorale rebondit sur la Noël au pays de Suffolk...


Quoi qu'il en soit, le St-James General Store respectera sa tradition. Depuis sa création, en 1857, un Santa Claus est présent pour recevoir les listes de Noël des enfants et leur offrir quelques friandises et des fruits. Depuis 2001, ce poste était repris sur le budget annuel du Comté car, en plus du magasin, le Père Noël animait aussi quelques espaces publics et la rue principale. Le plus heureux dans cette histoire est assurément Dave McKell, d'abord parce qu'il adore son rôle de Père Noël, ensuite parce que l'air de rien ces 660 dollars lui sont bien utile pour gâter ses petits-enfants en durant la période des fêtes... Nul doute que lui il a voté pour Steve Bellone !

------
(1) No Santa in Suffolk County : Claus sacked to save $660, par Jonathan Allen, in The National Post, 7 novembre 2011
(2) Steve Bellone steps in to save Suffolk County Santa Claus, on CBS New York Local News, 8 novembre 2011
(3) How the Grinch stole Christmas (1957), roman de Theodor Seuss Geisel, transposé au cinéma par Ron Howard en 2000 sous le titre The grinch.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires