Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 10:57

A propos d’une société qui a toujours du mal à accepter les étrangers et les homos…

 

racisme.jpgAinsi donc en Belgique, aujourd’hui, un type peut entrer dans une armurerie acheter un fusil et faire un carton dans la rue sous prétexte que les gens qu’il vient de tuer ne sont pas de «la race qui lui convient»… Et pire encore, il s’en trouve pour approuver ce geste, le saluer et en réclamer d’autres du même genre ! En effet, deux médias flamands ont reçu la lettre d’un corbeau aussi noir que ne l’était la peste qui félicitait l’acte immonde d’Anvers. Dans le courrier se trouvait un message du genre «le suivant sera Rik Van Nieuwehuizen» accompagné d’une balle. Peut-être vous rappelez-vous de ce Rik Van Nieuwehuizen ? C’était le patron d’une petite PME flamande qui employait une Marocaine qui portait le voile ; il a reçu toute une kyrielle de menaces avec cette dernière qu’il faut prendre absolument au sérieux car avec les abrutis qui s’abreuvent d’idéologie nazie et/ou raciste, il ne faut douter de rien… et surtout pas d’un passage à l’acte. On vient d’en avoir la preuve !

Ainsi donc, en Belgique, aujourd’hui, un type peut en tabasser un autre uniquement parce qu’il est homo ! Bien qu’apparemment communément acceptée, l’homosexualité reste un tabou réel en Belgique – comme dans beaucoup d’autres pays d’ailleurs – et de nombreuses discriminations y sont liées. «L’homophobie en Belgique revêt une forme beaucoup plus sournoise puisqu’elle a pour conséquence une augmentation des tentatives de suicide chez certains homosexuels. Chez les jeunes, le suicide serait la 2ème cause de mortalité chez les garçons et la 3ème chez les filles de 15 à 24 ans» précise la Députée socialiste Isabelle Simonis. Elle se niche aussi dans les actes les plus banals de la vie de tous les jours. Insultes, quolibets, moqueries… Bref il n’est pas facile d’être homosexuel dans la société actuelle. Et pourtant, il est de bon ton, à la télé ou dans les magazines, de mettre en avant l’homosexualité, de tenter de la banaliser (ndlr à prendre ici dans le sens de la rendre «normale», «acceptée») mais cela reste surtout de la théorie. Ceci dit je ne suis pas sûr que cette homophobie à peine latente ne soit pas, en partie entretenue, par certaines manifestations – type gay pride ou gay parade – qui ne montrent pas, à mon sens, le côté le plus raffiné des homos… Attention soyons clairs, ces manifestations ne me dérangent pas le moins du monde mais il faut convenir que d’aucuns puissent les prendre comme des provocations. Clairement, je ne suis pas convaincu qu’elles servent la cause homosexuelle aujourd’hui !

Ainsi donc la Belgique souffrirait des relents de racisme et d’homophobie ! Le constat est triste à poser mais il est bien réel. Il suffit pour s’en convaincre de voir ces dernières années la montée des partis d’extrême droite ; en Flandres, le Vlaams Belang arrive dans certaines villes à un tiers de voix et compte quelque 32 élus au Parlement tandis qu’en Wallonie, le FN a collecté près de 17% des voix lors du scrutin régional de 2004. Et encore, tout le monde s’accorde à dire que l'extrême droite wallonne n’est pas structurée… Imaginons ce qu’elle pourrait glaner comme voix si elle l’était ! J’entends dire qu’il s’agit de vote de sanction à l’égard des partis traditionnels ; je ne peux plus le croire ! Certes, il y a des déçus de la politique menée par les partis démocratiques qui posent un choix de sanction en votant à l’extrême droite mais je suis aujourd’hui convaincu qu’il ne s’agit que d’une minorité… Les voix de l’extrême droite, en Wallonie comme en Flandres, sont l’apanage des gens qui sont soit profondément soit en surface racistes et homophobes…

Pour être petit-fils d’immigré et vivant avec une étrangère je ne peux que dire et redire que le Belge moyen est raciste et homophobe ! Ce n’est pas une généralité, heureusement, mais quand même une majorité… Il suffit de tendre l’oreille et d’ouvrir l’œil pour s’en rendre compte ; propos et gestes qui vont en ce sens se déclinent au quotidien. Beaucoup refoulent ce double sentiment mais il revient parfois à la surface, au moment où on ne s’y attend pas, dans la bouche ou les gestes de quelqu’un dont on ne s’y attend pas… Aujourd’hui encore être étranger ou homosexuel – pas de chance pour celui qui est le deux ;o) – constitue un frein à l’engagement et même parfois au logement… pourtant les barrières placées pour cause de race ou d’orientation sexuelle constituent bel et bien une entrave à la loi du 25 février 2003.

Mais plus encore que la faute légale qui résulte de comportements racistes et/ou homophobes, il y a simplement l’imbécillité d’ainsi agir… Ne sommes-nous pas tous humains ? Pédés, hétéros, blacks, blancs, beurs, gouines, gays,… tout ça ne sont que des mots qui s’adressent à des êtres humains certes différents mais assurément complémentaires !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires