Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 10:08

Les réponses du quizz Tour de France de vendredi dernier.

tdf-quizz-2.jpg

1. Quelle équipe française fut créée pour briller sur le Tour de France et, peut-être, offrir un successeur à Bernard Hinault à la France mais fut contrainte de déposer le bilan quelques jours avant le départ du Tour ?
Le Groupement, une équipe montée de toutes pièces en 1994 qui est apparue dans le peloton en janvier 1995. Cependant, le sponsor - Le Groupement -, une société de vente multiniveaux, de type pyramidal, fut rapidement considéré comme sectaire et, faisant face à plusieurs procès, dépose le bilan le 27 juin 1995, à trois jours du départ du Tour de France laissant sur le carreau des coureurs de la trempe de Luc Leblanc (alors champion du monde et triple top10 du Tour), Ronan Pensec (double top10 du Tour) ou Jean-Paul Van Poppel (vainqueur de 9 étapes sur les routes du Tour et lauréat du maillot vert en 1987).

2. Comment s'appelait le journal qui fut à la base de la création du Tour de France ?
L'Auto, créé en 1900 sous le nom de l'Auto-Vélo et rebaptisé en 1902. Ce journal fut lancé par le Comte Jules-Albert de Dion-Bouton, industriel automobile, pour contrer le quotidien Le Vélo ouvertement dreyfusard alors que De Dion-Bouton affichait clairement son anti-dreyfusardisme. Le Tour de France fut imaginé par le journaliste Géo Lefevre afin de lancer définitivement le journal L'Auto face à son concurrent.

3. Qui fut le premier vainqueur final du Maillot à Pois ?
Lucien Van Impe, en 1975. Si le classement de la montagne fut créé en 1933 (victoire de l'Espagnol Vicente Trueba), il faudra attendre 42 ans pour que ce classement soit identifié par un maillot distinctif. Pourquoi des pois rouges sur un fond blanc ? Simplement parce que cela correspondait aux couleurs du premier sponsor, Chocolat Poulain.

4. Quand fut créée la caravane publicitaire du Tour de France ?
En 1930, à l'occasion du 24è Tour de France. La direction du Tour décida de supprimer les équipes de marque et d'intégrer des équipes par nation dans l'idée d'éliminer les différences de matériel entre les coureurs en fonction de l'apport des sponsors. Dès lors, pour fournir un matériel égal à l'ensemble des coureurs, et pour financer ce matériel surtout, Henri Desgranges eut l'idée d'une caravane publicitaire composée par tous les investisseurs ayant financé l'achat du matériel nécessaire au peloton qui défilerait devant le public. Au fil des années, la caravane est devenu une institution du Tour de France.


5. En 110 ans d'existence et 100 éditions (au terme de la présente), le Tour de France à déploré trois décès en course, quel était le nom de ces trois coureurs ?
Francisco Cepeda, en 1935, dans la descente du Galibier suite à une violente chute causée par l'éclatement de son pneu avant.
Tom Simpson, en 1967, dans la montée du Ventoux suite à la prise d'amphétamines conjuguée à une forte chaleur et un manque d'hydratation.
Fabio Casartelli, en 1995, dans la descente du Portet d'Aspet suite à un problème technique.


6. Qui est le recordman des victoires du classement par points ?
Erik Zabel, qui  l'a emporté a six reprises consécutive entre 1996 et 2001. Il devance Sean Kelly (4 victoires) et Jan Janssen (3 victoires). Parmi les coureurs encore en activité, seul Thor Hushovd (vainqueur en 2005 et 2009 mais qui ne participe pas au Tour 2013) a gagné le classement par points du Tour de France plus d'une fois. Mark Cavendish et Peter Sagan sont candidats à un second maillot vert cette année.


7. Deux coureurs ont remporté le Tour de France sans jamais porter le maillot jaune durant la course. Qui sont-ils ?
tdf-robic.jpegJean Robic, en 1947. Alors qu'il s'est retrouvé, au terme de la 10è étape, à plus de 23 minutes de René Vietto au général suite à une énorme défaillance, Jean Robic attaque, comme il l'avait annoncé (sous la forme d'une plaisanterie pour certains !!!) dès le départ de la 15è étape qui relie Luchon à Pau. Il franchit seul les quatres cols du jour (Aspin, Peyresourde, Tourmalet et Aubisque) avant de remporter l'étape en reprenant 15 minutes à Vietto. Lors du contre-la-montre de la 19è étape, à Saint-Brieuc, Vietto explose et concède 15 nouvelle minutes. Brambilla prend le jaune tandis que Robic est troisième du général, à un peu moins de trois minutes. Lors de l'ultime étape, Brambilla fait un effort inutile pour reprendre des échappés et ne peut rien faire lorsque Robic attaque. Il s'enfuit avec Fachleitner et négocie une collaboration (100.000 francs de l'époque !) avec ce dernier pour aller au bout et remporter le Tour 1947.
Jan Janssen, en 1968. A quatre étapes de la fin, le Belge Herman Van Springel est en tête de l'épreuve, son avance est maigre (12'' sur l'Espagnol San Miguel et 16'' sur le Hollandais Janssen) mais il ne reste que des étapes de plaine et le contre-la-montre final. Sur ce type de parcours, Van Springel est, théoriquement, meilleur que ses deux adversaires. C'est sur le chrono de l'ultime étape que tout se décide, si San Miguel explose selon les prévisions, Van Springel réussit un excellent temps mais Janssen est dans un jour faste, il reprend 54 secondes à Van Springel et devient le premier hollandais à remporter le Tour de France.


8. Quel coureur en activité (et présent sur le Tour 2013) a remporté le plus grand nombre de victoires d'étapes ?
Mark Cavendish avec 23 victoires d'étapes entre 2008 et 2012, un score que l'Express de Man devrait améliorer encore cette année. Dans l'absolu, Eddy Merckx (34 étapes gagnées) est le recordman devant Bernard Hinault (28) et André Leducq (25). Cavendish pourrait bientôt être sur le podium des vainqueurs d'étapes sur le Tour de France...


9. Quels coureurs ont remportés le plus d'étapes sur un même Tour de France ?
Charles Pélissier (1930), Eddy Merckx (1970 et 1974), Freddy Maertens (1976) avec huit étapes gagnées sur le même Tour de France.


10. Qui est le vainqueur le plus âgé du Tour de France ?
Firmin Lambot, en 1922. Le Florennois était alors âgé de 36 ans, 4 mois et 9 jours. Cette année là, Lambot gagna son second Tour en prenant le maillot jaune lors de l'antépénultième étape, à Metz. Il ne gagna aucune étape sur ce Tour de France.


11. Dans quel état Bernard Hinault termina-t-il l'étape Autrans - Saint-Etienne, en 1985 ?
tdf-hinault.jpgAvec le nez cassé et le visage en sang suite à une chute collective impressionnante dans le dernier kilomètres. Le Blaireau se relèvera et terminera péniblement l'étape avant de repartir le lendemain et de remporter son dernier Tour de France quelques jours plus tard. Heureusement pour lui, cette chute survint dans l'ultime kilomètres et Hinault fut crédité, selon le règlement, du temps du groupe dans lequel il était lors de la chute. Sans ce point de règlement, il aurait perdu son maillot jaune et, probablement, le Tour. A la sortie de l'hôpital où l'on venait de lui faire passer des radios et des examens, Bernard Hinault eut, pour les médias, cette phrase qui résume parfaitement son caractère : "Je peux rassurer tout le monde, il n'y a rien, j'ai juste le nez cassé. Il me reste mes deux bras et mes deux jambes, c'est le plus important !".


12. Quel élément fut créé en 1906 pour le Tour de France mais est aujourd'hui présent dans toutes les courses cyclistes ?
La flamme rouge qui indique aux coureurs qu'ils sont au dernier kilomètres de l'étape.


13. Quel numéro de dossard est celui qui a remporté le plus de fois le Tour de France ?
Le n° 1 évidemment ! Forcément, le vainqueur sortant disposant de ce dossard, les vainqeurs multiples comme Anquetil, Merckx, Hinault et Indurain ont remporté plusieurs Tours avec le dossard n° 1. Contrairement à ce que beaucoup pensent suite à une légende véhiculée dans le microcosme du Tour de France, ce n'est pas le n° 51 qui n'a jamais remporté le Tour de France qu'à quatre reprise. 24 fois le Tour a été gagné par le n° 1; 5 fois par le n° 11; 4 fois par les n° 21 et 51.

14. Cinq nations ont gagné chacune une fois le Tour de France, lesquelles ?
L'Irlande (Stephen Roche, 1987), le Danemark (Bjarne Riis, 1996), l'Allemagne (Jan Ullrich, 1997), l'Australie (Cadel Evans, 2011) et le Royaume-Uni (Bradley Wiggins, 2012)


15. Quel coureurs a collectionné le plus de deuxièmes places finales ?
Joop Zoetemelk qui a terminé six fois deuxième (1970, 1971, 1976, 1978, 1979 et 1982) du Tour de France. Le Hollandais a également remporté l'épreuve en 1980. Zoetemelk a terminé onze fois dans le top10 de la Grande Boucle entre 1970 et 1982. Il terminera encore 12è en 1985, à l 'âge respectable de 38 ans. Raymond Poulidor ne détient dans pas le record de l'éternel second du Tour de France comme beaucoup le croient. Poupou a terminé, au total, huit fois sur le podium dont "seulement" trois fois à la seconde place...

16. Quelle fut la première ville "étrangère" qui accueillit une arrivée du Tour ?
Metz en 1907 ! A cette époque, une grande partie de l'Alsace-Lorraine est un territoire allemand suite au Traité de Francfort signé le 10 mai 1871. Metz est alors le chef-lieu du Bezirk Lothringen (District allemand de Lorraine), l'une des trois divisions administratives du Reichsland Elssach-Lothringen. Le 10 juillet 1907, au terme d'une étape de 398 kilomètres, il fut impossible de départager deux coureurs (les moyens de l'époque étaient plutôt rudimentaires); Emile Georget (Peugeot-Wolber) et Louis Trousselier (Alcyon-Dunlop) furent déclarés vainqueurs ex-aequo pour cette première arrivée en terre étrangère.


17. Quel tour eut le plus de maillots jaunes différents ?
tdf-roche.jpgLe Tour 1987 qui compta huit maillots jaunes différents. Si, finalement, l'Irlandais Stephen Roche émergea au terme d'une course passionnante, la tenue de leader changea fréquemment d'épaules au gré des aléas de la compétition. Jelle Nijdam reportait le prologue dans les rues de Berlin devant le Polonais Lech Piasecki qui profite des deux demi-étapes du lendemain, toujours à Berlin, pour prendre la tête du classement. La troisième étape voit une longue échappée de 21 coureurs se dessiner et aller au bout. Le Portugais Acacio Da Silva gagne mais c'est le Suisse Erich Maechler qui endosse le maillot jaune. Tactique de course intelligente de la part de l'équipe Carrera à laquelle émarge Maechler et qui compte en son sein Stephen Roche, l'un des favoris pour la victoire finale. En prenant le maillot jaune, aussi tôt et avec une certaine avance (les échappés ont conservé plus de trois minutes d'avance sur le peloton), la Carrera oblige les équipes des autres favoris à se découvrir. Maechler conserve le jaune jusqu'au contre-la-montre du Futuroscope remporté par son équipier Roche tandis que Charly Mottet revêt la tunique jaune et se place en favori de l'épreuve. Mais le lendemain, au terme d'une nouvelle échappée fleuve, c'est Martial Gayant qui gagne l'étape et endosse le maillot jaune. Mottet le récupère à Pau, au soir de la 13è étape, la première des Pyrénées. Malgré quelques défaillances, Mottet garde son maillot pendant la traversée de Pyrénées et des Cévennes. Il doit cependant l'abandonner à Jean-François Bernard lors de la très dure étape du Mont Ventoux. A sept étapes de la fin, alors qu'il reste toutes les Alpes à franchir et un dernier contre-la-montre à Dijon, Bernard, Roche et Delgado peuvent encore triompher. Les Alpes sont propices à Pedro Delgado car si Roche l'emporte à Villard-de-Lans et endosse le maillot jaune, il puise loin dans ses réserves pour y arriver. Le lendemain, Delgado s'envole à l 'Alpe d'Huez pour déposséder Roche. Le jour suivant, à La Plagne, Roche paie ses efforts et explose. Il va au bout de lui-même pour limiter sa perte de temps et s'écroule juste après avoir franchi la ligne d'arrivée. Il faudra l'oxygéner pour le réanimer. Mais l'Irlandais sait qu'il a suffisamment limité les dégats que pour reprendre le maillot jaune lors du contre-la-montre de Dijon dans un exercice où il est largement supérieur à l'Espagnol. C'est ce qui se produit et Roche endosse le maillot jaune lors de l'avant-dernière étape pour finalement remporter le Tour de France 1987, quelques semaines après avoir gagné le Giro et quelques semaines avant de devenir Champion du Monde...


18. Quelle équipe (de marque) a remporté le plus de Tour de France ?
Peugeot 9 fois ! 1905 - Louis Trousselier; 1906 - René Pottier; 1907 - Lucien Petit-Breton; 1908 - Lucien Petit-Breton; 1913 - Philippe Thys; 1914 - Philippe Thys; 1922 - Firmin Lambot; 1975 - Bernard Thévenet; 1977 - Bernard Thévenet... L'on pourrait même y ajouter la victoire de Greg LeMond, en 1990, pour l'équipe Z qui fut construite sur les cendres de l'équipe Peugeot.


19. Sous quel surnom est plus connu Didi Senft ?
tdf-diablo.jpgEl Diablo ! Senft est le supporter habillé comme un Diable que l'on peut voir, depuis 1993, sur les routes du Tour et d'autres courses cyclistes. L'homme est aussi un inventeur qui imagina plus de 100 bicyclettes dont une homologuée par le Guiness des Records comme le plus grand vélo du monde. Il a pour habitude de peindre sur la route son symbole - un trident rouge - quelques kilomètres avant l'endroit où il se trouve, une sorte de repère pour les caméras de télévision qui suivent la course. Lorsque vous verrez un trident rouge peint sur la route du Tour, El Diablo ne sera pas loin... 


20. D'où partira le Tour de France 2014 ?
De Leeds, dans le Yorshire. Sept ans après avoir pris son envol de Londres, le Tour de France reviendra en Angleterre pour trois étapes qui sont déjà dessinées : Leeds - Harrogate, York - Sheffield et Cambridge - Londres. Le Tour entrera ensuite en France par le Nord-Pas-de-Calais avec une étape à Lille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

windows7vswindows8.com 10/10/2014 14:19

The Tour de France quiz competition conducted by Acta Diurna was a big success. Hundreds of people from various parts of the world participated in the online quiz competition. The contestants had to answer 25 questions correctly to go to the next round.