Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 09:47

Un juriste réclame une signalétique préventive pour Mein Kampf qui tombera dans le domaine public en 2016.

hate.jpgPhilippe Coen, un juriste parisien, s'inquiète du basculement dans le domaine public du livre antisémite et raciste écrit par Adolf Hitler dans les années '20. En effet, "Mein Kampf" ("Mon Combat"), tombera dans le domaine public le 1er janvier 2016, c'est à dire au début de l'année qui suit le 70è anniversaire du décès de son auteur comme le prévoit le droit civil. Le 1er janvier 2016, c'est dans un peu plus de quatre ans et Coen pense que cela ne pourra que renforcer la diffusion de l'ouvrage le plus emblématique de la haine raciale qui ait jamais été écrit. Le livre d'Hitler est totalement interdit dans certains pays (comme l'Autriche et l'Allemagne, par exemples) mais on le trouve facilement un peu partout d'autant que sa diffusion a été, évidemment, facilitée par internet. La législation en matière de littérature et de domaine public varie selon les pays mais ce que souhaite Philippe Coen c'est que soit fixé légalement un cadre précis mettant en garde le lecteur contre le contenu raciste et haineux du livre. Un peu à l'image des messages sanitaires que l'on trouve sur les paquets de cigarettes finalement ou dans le même esprit que les signalétiques pour certains films violents à la télévision et au cinéma. Une forme de prévention précise Philippe Coen : "A l'occasion de la diffusion accrue qu'offrirait Mein Kampf une fois dans le domaine public, nous proposons une option volontaire de signalétique de contenu de haine : juste prévenir et mettre en contexte. C'est une démarche de liberté d'expression responsable"(1). Et Coen d'insister qu'il ne s'agit nullement d'une forme de censure mais d'une signalétique universelle qui serait obligatoirement imposée sur chaque édition papier mais aussi sur les versions électroniques ou encore sur les sites internet publiant des extraits. A noter que la France, par décision de la Cour d'Appel de Paris, oblige déjà depuis 1979 que la vente de "Mein Kampf" soit assortie d'un avertissement aux lecteurs. Cette contrainte légale ne concerne, cependant, que la version papier du livre. Chez nous, la vente du livre haineux vantant l'idéologie nazie n'est pas prohibée ni assortie d'une obligation de signalétique.

Un forum public contre l'hyperdiffusion de "Mein Kampf"

Philippe Coen a fédéré autour de son projet des historiens, des juristes, des éditeurs et des philosophes qui estiment que cette initiative a pour effet de prévenir les conséquences de la dissémination de la haine en résurgence à travers le monde et ce par le biais du basculement dans le domaine public d'une référence symbolique comme "Mein Kampf". Un forum public sera d'ailleurs organisé sur ce thème, le 11 octobre prochain à Paris, par l'lnitiative pour la Prévention de la Haine. Ce forum aura pour objectif de dégager des solutions pour contrer l'hyperdiffusion subsistante de "Mein Kampf" qui sera encore renforcée dans quelques mois par son basculement dans le domaine public. A travers cette référence, c'est toute la diffusion de la haine qu'il faut prévenir !

Le forum, qui aura lieu à l'Auditorium de la Maison du Barreau de Paris, mettra en présence des juristes, des artistes, des diplomates, des journalistes, des historiens, des psychanalistes et des enseignants autour de quatre thèmes débattus en tables-rondes : histoire - droit - édition - prévention de la haine.

Forum Public "Mein Kampf, le domaine public et la diffusion globale de la haine : quelle prévention pour demain ?"
Mardi 11 octobre 2011
Auditorium de la Maison du Barreau de Paris
Plus d'infos => ici

-------
(1) Forum public à Paris : Mein Kampf dans le domaine public, quelle prévention ? par Clément S. on actualitté.com, 7 octobre 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires