Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 13:04

Le tremblement de terre qui a secoué l'Emilie-Romagne génère de sérieux dommages collatéraux pour le Parmesan...

parmigiano-reggiano-file.JPGSale week-end pour l'Italie, en quelques heures à peine le pays a été secoué, au figuré, par un attentat à la bombe contre un lycée de Brindisi (Pouilles, sud-est) et, au propre, par un fort tremblement de terre qui a touché la région de Ferrare (Emilie-Romagne, nor-est). Ce séisme a tué six personnes et en a laissé plusieurs milliers blessées et/ou sans-abris. Il a aussi fortement endommagé le patrimoine historique et culturel de cette région qui est considérée comme l'une des plus développées d'Europe en matière de culture, de tourisme et d'industrie notamment automobile et agro-alimentaire. Par delà les six malheureuses victimes qui ont perdu la vie, c'est le secteur économique qui a fortement souffert de la secousse qui a atteint 6.0 sur l'Echelle de Richter et qui a été suivie par une vingtaine de répliques dont certaines à 3.7. Ainsi, l'édition de ce matin de Modena Today nous apprend que ce sont plus de 400.000 roues de Parmesan et de Grana Padano, deux fromages typiques de la région, qui ont été perdues dans le séisme. Sachant que ces roues pèsent de vingt à quarante kilos, la perte se chiffre à quelque neuf à dix millions de kilos de fromage ! Selon les premières estimations réalisées par les fabricants, les pertes financières s'élèvent à environs 250 millions d'euros... "La secousse a fortement endommagé les structures de nombreux entrepôts et a précipité la perte de plusieurs milliers de tonnes de Parmesan et de Grana Padano"(1) explique le Directeur Général du Consortium Grana Padano. Celui-ci lance d'ores et déja un appel aux autorités publiques de la Province de Ferrare afin de dégager des pistes pour permettre aux producteurs de fromages de la région de recommencer à travailler au plus vite afin de combler cette importante perte sèche. "Il n'y a pas de victimes chez nous, c'est un soulagement" dit-il, "il nous faut retrousser nos manches et recommencer à travailler immédiatement pour rétablir la situation"(1) enchaine le Directeur Général du Consortium Grana Padano.

En Emilie-Romagne, le Parmesan (ndlr Parmiggiano en version originale) est une valeur-étalon importante. Il sert même de garantie de dépôt pour les producteurs. En effet, ceux-ci déposent plusieurs roues en garantie auprès de certaines banques pour obtenir des crédits. Si les crédits ne sont pas honorés, les banques peuvent alors vendre le fromage pour rentrer dans leurs fonds. La Banque de Crédit d'Emilie dispose en ses coffres de 440.000 meules de Parmesan en dépôts de garantie pour une valeur estimée à 132 millions d'euros. C'est dire si la perte fromagère subie ce week-end - 400.000 meules - suite au tremblement de terre est importante...

Pas que le fromage !

Mais il n'y a pas que le secteur du Parmesan et du Grana Padano qui ait subi les affres du séisme. Plusieurs élevages porcins et bovidés ont été décimés tout comme des entreprises de céramiques, également nombreuses dans la région, qui ont perdu une partie importante de leurs stocks. La Poterie de Sant'Agostino a perdu son outil de travail, le four de cuisson a, en effet, été fortement endommagé par la secousse ce qui contraint la petite entreprise à suspendre pour une durée indéterminée son activité. Dans une zone durement touchée par la crise économique, il n'est pas incensé de penser qu'elle ne s'en relèvera pas ! Une entreprise qui fabrique du polystyrène a aussi subi de forts dégats, c'est encore le cas pour diverses entreprises familiales comme des restaurants ou des commerces de souvenirs touristiques... Le Président du Conseil Régional d'Emilie-Romagne, Vasco Errani, a demandé que soit déclaré, de toute urgence, l'état de calamité afin de mettre en place toutes les aides logisitiques et financières au plus rapidement possible.

Et le patrimoine classé...

Le patrimoine de la région est aussi ravagé par le tremblement de terre ainsi l'oratoire (un édifice religieux dans lequel les chrétiens invoquent la protection divine) de San Carlo, datant du 16è siècle, a été totalement détruit. On travaillait depuis plusieurs mois à sa rénovation, tout le travail est réduit à néant. La Bourse du Commerce de Ferrare, située non loin du fameux jardin des Finzi-Contini, immortalisé par Giorgio Bassani en littérature et par Vittorio de Sica au cinéma, a perdu une importante partie de ses ornementations architecturales. A San Felice, le Château de la Rocca (en partie), l'église et l'hôtel de ville, tous trois classés patrimoines historiques, se sont effondrés tout comme la tour de l'horloge du Castel Delle Roche à Finale Emilia...

Bien plus que les six morts recensés c'est toute l'activité économique et touristique d'Emilie-Romagne ainsi que toutes les personnes qu'elle fait vivre qui sont les victimes du tremblement de terre de ce week-end !

-----
(1) Terremoto, Grana Padano e Parmiggiano, danni per 250 milioni, on modenatoday.it, 21 mai 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires