Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 09:31

A l'issue du débat télévisé de mercredi soir, l'ancien Gouverneur du Massachussetts et l'actuel Gouverneur du Texas semblent les mieux armés pour l'investiture républicaine.

p2012-romneyperry.jpgNBC organisait, avant-hier, un gros débat politique en direct depuis la Bibliothèque Ronald Reagan, à Simi Valley en Californie. Le plateau réunissait tous les candidats potentiels à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine qui, l'air de rien, aura lieu dans 14 mois. Il y avait là, notamment, Ron Paul (Député du Texas), Jon Huntsman (ancien Gouverneur de l'Utah), Rick Santorum (ancien Sénateur de Pennsylvanie), Michele Bachmann (Députée du Minnesota), Herman Cain (un homme d'affaires) ou Newt Gingrich (ancien Président de la Chambre) qui fut le premier candidat du Great Old Party à se déclarer officiellement. Mais, lors de cette joute verbale assez tendue, deux cadors se sont détachés du lot : Mitt Romney (ancien Gouverneur du Massachussetts et déja candidat à l'investiture en 2008) et Rick Perry (Gouverneur du Texas). Les deux hommes affichent des profils plutôt différents mais l'investiture républicaine risque fort de se jouer entre eux. Les primaires et les caucus, qui serviront à déterminer le ticket républicain (candidat à la Présidence + candidat à la Vice-présidence) débuteront dans quatre mois, à la mi-janvier, dans l'Iowa; ils se poursuivront jusqu'en juin 2012 avec un rendez-vous capital, le fameux Super Tuesday, le 6 mars 2012. Ce jour là ce seront les militants de neuf états (parmi lesquels des états capitaux comme le Texas ou le Massachussetts) qui se prononceront...

Le débat de mercredi a montré un vrai duel entre Mitt Romney et Rick Paul qui laisse entrevoir un combat de longue haleine pour les primaires. Même Michele Bachmann, qui avait pourtant gagné un scrutin blanc, en août dans l'Iowa, a été effacée par les échanges entre les deux hommes. Un léger avantage peut même être donné à Rick Perry qui a marqué les esprits en affirmant, chiffres à l'appui, qu'il avait créé plus d'emplois au Texas lors du dernier trimestre que Mitt Romney pendant les quatre années de son mandat (2003-2007) au Massachussetts... Perry acheva son intervention en précisant que même le Démocrate Michael Dukakis avait fait, lors de son mandat de Gouverneur, plus pour l'emploi dans le Massachussetts que Romney. Alors que les Etats-Unis travers une période très sombre pour l'emploi, qu'Obama lance un nouveau plan de relance (dont coût 447 milliards de dollars) et que le taux de chomage est reparti à la hausse pour franchir le cap des 9%, l'emploi est une des préoccupations principales des Américains. Certains analystes politiques affirment même que le chomage sera le souci majeur de Barack Obama dans sa course à la réélection; l'excellent bulletin en la matière de Rick Perry jouera, assurément, en sa faveur ! Mais Romney n'est pas resté sans réagir... il a notamment rappelé que Perry avait débuté sa carrière politique sous la casaque démocrate avant de la retourner pour épouser les valeurs du Great Old Party ajoutant encore que le Gouverneur du Texas avait soutenu un projet de réforme de la santé porté par Hillary Clinton alors que le Parti Républicain se pose en adversaire de cette réforme depuis des années... "Vous avez bien écrit, à l'époque, un courrier au Président Reagan pour lui dire que vous quittiez le Parti Républicain" repliqua sournoisement Rick Perry. Un petit mot qui fit l'effet d'une bombe puisque le débat avait lieu dans la Bibliothèque Ronald Regan. On le voit, le débat a été animé et pas forcément sur des aspects de politique pure...

Quoi qu'il en soit, Rick Perry est désormais placé en tête des sondages. Farouche partisan de la peine de mort, il a signé l'autorisation d'exécution de 234 prisonniers au Texas. Plutôt adversaire des théories écologiques, il pense clairement que le réchauffement climatique ne doit pas être un frein au développement de l'économie américaine. Membre de l'US Air Force, il y est Officier de réserve, anti-IVG, opposant au mariage homosexuel et conservateur en matière de fiscalité... Vraiment, Rick Perry présente un profil qui devrait séduire une frange important des électeurs du Parti Républicain. Mais par delà ses convictions républicaines bien ancrées (ndlr il devrait plaire au Tea Party qui aura un poids indéniable dans la balance), Rick Perry est surtout une machine électorale. En effet, depuis 1984 lors de ses débuts en politique, il a participé à dix élections diverses (trois à la Chambre Texane, deux au Commissariat à l'agriculture, deux comme adjoint au Gouverneur du Texas sous l'ère de George Bush jr à qui il succède en 2000, et trois pour la réélection au poste de Gouverneur du Texas) qu'il a toutes remportées haut-la-main... A sa décharge, il faut souligner de Rick Perry est totalement inconnu au niveau international.

Mitt Romney est, pour sa part, est un spécialiste de l'économie et un gestionnaire financier hors-pair, il sauva notamment les Jeux Olympiques de Salt Lake City (1992) d'un désastre  financier catastrophique en reprenant la gestion de l'événement. Il dispose aussi d'une stature nationale importante et d'une aura qui pourrait faire de l'ombre à Obama. Nettement plus modéré que Perry sur des matières comme l'avortement (il a totalement changé d'avis sur l'IVG), l'écologie ou sur le rôle du Fédéral, Romney reste partisan de la peine de mort et opposant au mariage des homosexuels. Son échec dans la course à l'investiture en 2008 pourrait être un obstacle mais il possède plus d'expérience à ce niveau que Perry...

Cette fois, le combat républicain pour devenir le challenger de Barack Obama, le 6 novembre 2012, est bel et bien ouvert !

P2012, à lire également :
  - Obama entame la partie 2012
  - P2012 : sur le terrain de l'économie 
  - Obama sera candidat

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires