Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 12:36

Ils sont désormais huit prétendants - officiels ou en passe de l'être - à vouloir l'investiture républicaine pour affronter Obama en 2012.

rep12.jpgDans 17 mois, les Etasuniens retourneront aux urnes pour élire leur Président. Si la candidature de Barack Obama ne faisait aucun doute et qu'elle est officielle depuis le début du mois d'avril (ndlr ce qui lui a permis de débuter se levée de fonds pour aller au combat; on sait qu'il espère trouver un milliard de dollars pour financer sa réélection !), du côté des Républicains, le flou reste de mise. Mais les choses s'affinent tout doucement, ainsi le 13 juin dernier, sept personnalités républicaines se retrouvaient pour un débat télévisé, il appert que ces sept là sont les prétendants à l'investiture républicaine. Passons-les en revue :

Ron Paul (Ronald Earnest Paul, né le 20 août 1935, Représentant du Texas)

01-paul.jpgLibertarien avoué, Ron Paul est un vieux briscard de la politique puisqu'il y est entré en 1974. Il a déja été candidat à une présidentielle, c'était en 1988 sous la casaque du Parti Libertarien. Il a ensuite rejoint les rangs républicains tout en conservant son esprit libertarien. Il fut candidat à l'investiture en 2008 et on le surnomme Dr No car il a tendance à voter systématiquement non à tous ce qui est relatif à l'augmentation des impôts et aux fondements de la Constitution. Ses valeurs : il milite ouvertement pour l'abolition de l'impôt sur le revenu, propose de réduire tous les impôts au strict minimum, est hostile à l'Etat central, est contre l'euthanasie et l'avortement, est favorable à la peine de mort selon les cas et est totalement favorable au port d'armes. Un élément joue en sa défaveur, son âge. Il aura, en effet, 77 ans au jour de l'élection.

Herman Cain (né le 13 décembre 1945, homme d'affaires, Georgie)

01-cain.jpgCain est, jusqu'à présent, surtout un homme de l'ombre en politique. Businessman patenté, il fut Président de la Banque Fédérale de kansas City mais joua de nombreux rôles de conseillers notamment auprès de Bob Dole pour la campagne présidentielle de 1996 contre Bill Clinton. C'est aussi à lui que les Républicains doivent l'échec de la Réforme des Soins de Santé de Clinton, en 1994. Cela pourrait lui être utile pour la course à l'investiture car les Républicains ne désespèrent pas de réduire la Réforme Santé qu'Obama est parvenu à mettre en place. Ses valeurs : il soutient un abaissement des impôts et voit dans le renflouement des banques le moyen de relancer l'économie américaine. Opposé à l'IVG et au mariage des homosexuels, il estime aussi que le système de sécurité sociale actuel est une escroquerie. Cain est aussi, semble-t-il, un va-t-en-guerre puisqu'il était partisan de la guerre en Irak tout comme il est partisan d'une guerre afghane et d'une intervention par la force en Corée du Nord. 

Michele Bachmann (née le 6 avril 1956, Représentante du Minnesota)

01-bachmann.jpgC'est un peu la surprise des candidats à l'investiture républicaine. Elle vient à peine de se déclarer mais elle dispose du soutien du Tea Party. Copie presque conforme de Sarah Palin, elle revendique son expérience de mère de famille (elle a cinq enfants) et de mère d'accueil (elle a accueilli 23 enfants entre 1992 et 1998) qui l'a fait surnommer Mama par ses collègues de la Chambre des Représentants. Ultra-conservatrice, elle a fait de la lutte contre la Réforme des soins de santé d'Obama son cheval de bataille pour l'investiture. Ses Valeurs : elle entend baisser les impôts et, surtout, anéantir la Réforme des soins de santé. Elle veut une Amérique qui repose sur ses valeurs traditionnelles, religion-famille-patrie et est, évidemment, anti-IVG, anti mariage gay et pour le port d'armes.

Newt Gingrich (Newton LeRoy Gingrich, né le 17 juin 1943, Professeur de Collège et auteur, Georgie)

01-gingrich.jpgGingrich fut le premier candidat républicain à se déclarer, c'était en mai dernier. Si l'homme est un peu à l'écart de la politique depuis quelques années, il souhaite ardemment y faire un retour fracassant par le biais de P2012. Car Gingrich n'est pas le premier venu : il fut le symbole de l'opposition républicain à Bill Clinton dans les années nonante et fut même l'artisan principal de la défaite cinglante des Démocrates aux Midterms de 1994. Cette défaite, qui fut baptisée Révolution Républicaine, était historique en ce sens qu'elle mettait fin à 40 ans de règne démocrate à la Chambre des Représentants. Newt Gingrich fut nommé Président de cette Chambre, de 1995 à 1999, et fut élu Homme de l'Année 1995 par le magazine Time. A son désavantage, il convient de porter le fait qu'il soit absent de l'avant-scène politique depuis douze ans... Portrait plus précis de Newt Gingrich sur Acta Diurna).

Tim Pawlenty (né le 27 novembre 1960, avocat, Minnesota)

01-pawlenty.jpgJusqu'au 3 janvier dernier, Pawlenty était le Gouverneur du Minnesota, poste qu'il a du laisser au Démocrate Mark Dayton. T-Paw, tel qu'on le surnomme, est l'exemple parfait de l'American Dream, issu d'un milieu  pauvre, orphelin de mère, il s'est hissé jusqu'au plus hautes sphères de la politique nationale. Il ne s'est pas représenté au poste de Gouverneur du Minnesota car il a fait de P2012 son unique objectif pour les années 2011 et 2012. Très populaires das les milieux ouvriers, il pourrait voler des voix à Obama dans cette catégorie socio-professionnelle. Ses valeurs : Républicain modéré, il est favorable à la baisse des impôts mais veut trouver des pistes concrètes pour réduire le déficit budgétaire national. Il est pro-IVG à condition d'imposer un délai de réflexion entre la prise de décision et l'avortement.

Rick Santorum (Richard John Santorum, né le 10 mai 1958, conseiller juridique et chroniqueur politique, Pennsylvannie)

01-santorum.jpgAncien Sénateur de Pennsylvannie, il faut aussi, en 1990, à 32 ans, l'un des plus jeunes élus de la Chambre des Représentants. Mais il présente depuis son échec lors de la tentative de reconduction de son mandat sénatorial, en 2006, une certaine culture de l'échec. Il est d'ailleurs éloigné, depuis lors, de la scène politique ce qui ne devrait pas plaider en sa faveur. Ses valeurs : membre de La Famille, un groupe intégriste chrétien, il est ultra-conservateur en matière de famille, d'avortement et de mariage. Ouvertement homophobe, il classe les homosexuels sur le même pied que les pédophiles et les zoophiles !!!

Mitt Romney (Willard Mitt Romney, né le 12 mars 1947, homme d'affaires, Massachussetts)

01-romney.jpgAncien Gouverneur du Massachussetts (2003-2007), il faut aussi candidat à l'investiture en 2008. Il a eu pour ambition de détrôner Ted Kennedy de son trône de Représentant du Massachussetts mais n'y parvint pas. Son fait d'armes principal est d'avoir sauver, en 1992, les Jeux Olympiques de Salt Lake City d'un désastre financier. Ses valeurs : membre de l'Eglise de Jesus Christ des Saints des Derniers Jours, il était plutôt favorable au droit à l'avortement et aux droits des homosexuels mais a adopté des positions plus conservatrices en ces matières lorsqu'il endossa le costume de Gouverneur du Massachussetts. En 2005, il tenta de faire réintroduire la peine de mort au Massachussetts mais échoua assez sévèrement. Il défend un certain conservatisme fiscal et a la facheuse tendance à mener une politique agressive vis à vis de ses adversaires Lors de la campagne présidentielle de 2004, alors qu'il soutenait George Bush, ses attaques personnelles contre le candidat démocrate John Kerry ont renforcé la position de ce dernier dans le Massachussetts...

Il convient encore d'ajouter à ces sept prétendants Sarah Palin (Sarah Louise Heath, née le 11 février 1964, Journaliste sur Fox News, Alaska). Même si, pour l'heure, celle-ci n'a toujours pas officialiser sa candidature; elle n'était d'ailleurs pas présente lors du débat télévisé entre les candidats potentiels, le 13 juin dernier.

01-palin.jpgAncienne Gouverneure de l'Alaska (2006-2009), Palin s'est surtout fait connaitre comme co-listière de John McCain lors de la Présidentielle de 2008. Elle s'est ensuite rapprochée très fortement du Tea Party jusqu'à en devenir une égérie. Mais il semble que, désormais, Michele Bachmann lui fasse de l'ombre, il faut dire que Sarah Palin a enchainé plusieurs bévues tant lors de la campagne de 2008 que par la suite. Elle est à la base du Pink Elephant Movement qui s'attache à la promotion des femmes au sein de l'appareil politique républicain. Ses valeurs : ultra-conservatrice, pro-vie (et donc anti-IVG), membre de la NRA, favorable à la peine de mort, opposée au mariage gay, partisane de l'abstinence sexuelle hors-mariage et favorable au libéralisme économique, elle représente l'image des Républicains des années d'après-guerre, un républicanisme toujours prôné par le Tea Party.

Il est difficile de dire aujourd'hui lequel de ces candidats a le plus de chances de s'imposer. Tout juste peut-on dire que plusieurs sondages mettant en présence chacun de ces candidats potentiels et le Président sortant montrent que ce serait Mitt Romney qui aurait le plus de chances de remporter l'élection face à Obama. Romney a aussi fait forte impression lors du débat télévisé car là où les autres se sont contentés de décrier la gestion de l'Administration Obama, l'ancien Gouverneur du Massachussetts a mis en avant son expérience d'homme d'affaires et de gestion financière pour sortir le pays de la récession persistante dans laquelle il est plongé... Pour l'heure, Mitt Romney m'apparait comme le rival le plus plausible de Barack Obama; Newt Gingrich n'est pas à écarter non plus. Et pourquoi pas un ticket Romney/Gingrich ?

A noter qu'en novembre 2010, deux ans avant l'élection, Acta Diurna dressait une première liste des candidats républicains potentiels, parmi cette liste précoce six des huits candidats aujourd'hui pressentis étaient pointés... Pas mal !



Pour retrouver tous les articles liés à la présidentielle américaine de novembre 2012, saisissez le mot-clé P2012 dans le moteur de recherches d'Acta Diurna

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires