Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 12:05

Les Swing States feront la différence... Barack Obama semble y avoir l'avantage !

swing-states-01.jpgLes nombreux sondages qui se succèdent et dans lesquels Barack Obama et Mitt Romney sont quasiment à égalité ne veulent, en définitive, pas dire grand chose. Ils sont généraux et nous savons que la présidentielle américaine se gagne état par état. Nous en avons déjà parlé (lire à ce propos P2012 : mode d'emploi) mais l'élection américaine ne repose pas sur un vote populaire direct mais bien sur des Grands Electeurs dont chaque état (ainsi que le District of Columbia) dispose d'un nombre différent en fonction de son nombre de Représentants au Congrès (Chambre + Sénat). Ainsi donc, des états comme la Californie (55), le Texas (34) ou New York (31) disposent de nombreux Grands Electeurs tandis que d'autres à l'image du Delaware (3) ou des deux Dakota (3) en ont très peu. L'ensemble du Collège Electoral regroupe 538 Grands Electeurs, il s'agit d'en obtenir 270 au moins pour devenir Président des Etats-Unis. On comprend dès lors l'importance de conquérir certains états plutôt que d'autres... Mais l'on sait aussi que, par tradition, certains états votent systématiquement d'un côté ou de l'autre. Ainsi, les Californiens votent usuellement démocrate lors de la présidentielle, les Grands Electeurs de Californie sont donc pratiquement acquis à Barack Obama; à l'inverse ceux du Texas sont la chasse gardée de Mitt Romney. Ce sont donc les états indécis, ceux dont le vote varie d'une élection à l'autre, qui feront la différence pour l'élection. Ces états - que l'on nomme Swing States ou Purple State ou encore Battleground State(*) - sont au nombre de huit : le Nevada (6 Grands Electeurs), le Colorado (9), l'Iowa (6), le Wisconsin (10), la Floride (29), l'Ohio (18), la Virginie (13) et le New Hampshire (4) soit un total de 95 Grands Electeurs pour ces fameux Swing States.

L'illustration publiée sur le site du New York Times est très explicite quant à la situation actuelle :
swing-states-copie-1.jpgLes états en bleu sont acquis par tradition à Obama, ceux en bleu clair hachuré lui semblent promis, ce qui lui confèrerait (ndlr utilisons encore le conditionnel) un total de 237 Grands Electeurs soit un manque de 33 Grands Electeurs pour l'emporter.

Les états en rouge sont acquis à Romney par tradition, ceux en rose hachuré lui semblent promis, ce qui lui conférerait un total de 206 Grands Electeurs, soit un manque de 64 Grands Electeurs pour devenir Président.

Les états en jaune hachuré sont les état indécis, ceux dans lesquels Obama et Romney vont faire le maximum pour l'emporter...

Autant, si pas davantage, que les sondages nationaux cette illustration basée sur les comportements de vote des élections précédentes et les traditions de chaque état est révélatrice de la situation actuelle. Car finalement, si les sondages évoquent un coude à coude entre les deux hommes, la carte des états acquis et des états indécis donne un avantage net à Barack Obama. Le Président sortant ne doit conquérir que 33 Grands Electeurs pour réendosser son costume présidentiel... 33 Grands Electeurs, cela signifie qu'il peut se "contenter" de gagner la Floride et le New Hampshire, par exemple. Ou encore de remporter simplement l'Ohio, le Colorado et le Nevada... Bref, Obama joue avec un peu moins de pression sur les épaules car le spectre des combinaisons gagnantes est plus large pour lui que pour Romney. Le journaliste américain du Huffington Post, Jon Ward, partage cet avis puisqu'il écrivait, le 17 octobre dernier, sur son Twitter, "Pour Obama, tout se passe dans l'Ohio et le Nevada. Même si Romney gagnait la plupart des Swing States, Obama arriverait à 271 avec ces deux états + le Wisconsin"(**).

Le point dans les Swing States

Bien entendu, Barack Obama ne se focalisera pas sur quelques-uns des huit états indécis; il est évident qu'il défendra son bilan et présentera son programme dans chacun des huit Swing States. D'ailleurs, la course est lancée dans ces états. Après avoir déjà visité la Floride et l'Ohio, le Président sortant poursuit son marathon avec le Nevada, l'Iowa et le Colorado dans les jours à venir. Romney suit, à peu près le même chemin en assurant qu'il est l'avenir des Etats-Unis.

A deux semaines du scrutin et en plein rush final, peut-être est-il opportun de faire un point sur les états indécis. Ainsi, selon les derniers sondages publiés(***) Obama est en tête dans cinq états-clés (Nevada, Iowa, Ohio, Wisconsin et New Hampshire), Romney mène dans deux Swing States (Colorado et Floride) tandis que la Virginie renvoie les deux hommes à égalité à 48% d'intentions de vote.
  - Nevada (6 Grands Electeurs) : Obama 49,5% - Romney 46,8%
  - Colorado (9 Grands Electeurs) : Obama 47,6% - Romney 47,8%
  - Iowa (6 Grands Electeurs) : Obama 48,8% - Romney 46,8%
  - Wisconsin (10 Grands Electeurs) : Obama 49,5% - Romney 46,8%
  - Floride (29 Grands Electeurs) : Obama 46,6% - Romney 48,4%
  - Ohio (18 Grands Electeurs) : Obama 47,9% - Romney 45,8%
  - Virginie (13 Grands Electeurs) : Obama 48% - Romney 48%
  - New Hampshire (4 Grands Electeurs) : Obama 48,2% - Romney 47,4%

Selon ces sondages locaux, Barack Obama gagnerait donc 44 Grands Electeurs pour atteindre le nombre suffisant de 281 Grands Electeurs eu total. Romney avec, toujours selon ces sondages locaux, 38 Grands Electeurs remportés disposerait de 244 Grands Electeurs, trop loin du nombre requis que pour être élus, même les 16 Grands Electeurs de Virginie ne changeraient rien à la donne...

C'est donc clairement avec le vent en poupe que le Président sortant s'est lancé dans le sprint final. Inlassablement, il martèle son discours sans se relâcher car, même si le vent est favorable, le sort est loin d'en être jeté !

-----
(*) Swing State = état balançoire, c'est à dire qui peut basculer d'un côté ou de l'autre
     Purple State = état mauve qui est la couleur que l'on obtient en mélangeant le rouge des Républicains et le bleu des Démocrates
     Battleground state = état champ de bataille où s'affrontent les deux candidats pour l'emporter
(**) source Twitter de Jon Ward (@jonward11), 17 octobre 2012
(***) source : Politico 2012 Live

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires