Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 10:40

Un chirurgien orthopédiste suisse propose à ses patients de se faire opérer en musique... l'un d'entre-eux à opté pour le célèbre groupe de hard-rock australien !

acdc.jpgLes bienfaits de la musique - enfin ça dépend quelle musique parce que personnellement Stromae a une prodigieuse tendance à m'horripiler ! - sont réels, elle repose, elle apaise les tensions, elle nous replonge dans des souvenirs... d'aucuns affirment même qu'elle peut guérir. Le docteur Olivier Borens, Chirurgien orthpédiste du CHUV (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois), à Lausanne, pense pour sa part que la musique peut l'aider dans son travail et apporter un plus au patient qui passe sur sa table d'opération. Mélomane, le docteur Borens a dont introduit la musique dans son bloc opératoire comme l'y autorise la loi helvète... en fait elle ne l'interdit pas, plus exactement. De Pink Floyd au classique, les notes ont donc trouvé place à côté du scalpel, des compresses et des écarteurs. "Le volume n'est jamais excessif, il ne couvre ni les voix ni le bruit des appareils [...] cela aide à se concentrer et améliore l'atmosphère" déclare le chirurgien suisse(1). La musique en salle d'opération reste cependant une réalité marginale et, dans la plupart des cas, cela se fait en accord avec toutes les parties concernées, y compris le patient, et lors d'anesthésies totales. Mais le docteur Borens a accédé à la demande d'un de ses patients qui devait subir une intervention sous anesthésie partielle. Celui-ci souhaitait se faire opérer en musique et sa requète était un peu particulière... si la plupart des patients auraient opté pour une musique douce ou relaxante, lui a choisi AC/DC ! Le docteur Borens n'a pas écarté la demande, au contraire, il a pris le temps d'établir un play-list avec son patient et, après avoir convenu des titres qui pouvaient être diffusés, l'opération a bel et bien eu lieu au son du groupe des frères Young, sous la voix éraillée de la Casquette Hurlante.

Evidemment, il se trouve des esprits chagrins pour contester la musique en salle d'opération. Ainsi, un medecin-chef des hôpitaux de Genève refuse d'écouter quelle que musique que ce soit dans son bloc : "Il n'existe pas de règle écrite. C'est une question de bon sens"(1) affirme-t-il, parce que naturellement cet homme dispose du monopole du bon sens ! Une étude récente menée par l'Hôpital de l'Île, à Berne, tend à montrer qu'il peut exister un risque de complications pour le patient lors d'une exposition moyenne à 43,5 décibels - c'est à dire l'équivalent d'un lave-vaisselle en fonction - pendant une opération. Pour parvenir à cette conclusion, l'étude repose sur l'analyse de 35 interventions chirurgicales ce qui est, vous en conviendrez, un peu léger ! Selon cette étude, c'est surtout sur la concentration du personnel de la salle d'opération que la musique pourrait avoir un impact. A l'heure actuelle, aucun lien de cause à effet n'a cependant été clairement démontré !

Et vous, pour vous faire opérer, vous choisiriez un fond musical ? Si oui, lequel ?

-----
(1) Du AC/DC dans la salle d'opération, par Loïs Siggen-Lopez, on 20min.ch, 21 juin 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires