Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 11:29

Quand Naranjito racontait l’Histoire de la Coupe du Monde.

11.jpgJe suis – vous l’aviez deviné si vous êtes un assidu d’Acta Diurna – un nostalgique de la télévision. Je le concède et le revendique, oui la télé c’était mieux avant ! Quand elle avait encore quelque chose de magique qui a, aujourd’hui, totalement disparu au profit (c’es le mot juste) d’une commercialisation outrancière. Nous avions déjà évoqué une émission qui a bercé la jeunesse de bien des quadras actuels, Croque-Vacances, qui fit les beaux jours des vacances scolaire sur TF1, entre 1980 et 1987. Aujourd’hui c’est une autre émission de télévision qui est revenue à la surface de mes souvenirs grâce à une chanson, celle du générique, devenue en 2010 un véritable nanar musical… Onze pour une coupe, ce dessin animé vous dit-il quelque chose ? Il s’agit d’un programme qui avait été créé par la télévision espagnole, TVE, à l’occasion de la Coupe du Monde de football, en 1982. L’idée était géniale et reposait sur les aventures de Naranjito - Zeste en français -, la mascotte officielle de la Coupe du Monde. Le concept : Naranjito (Zeste), une orange, accompagné de ses amis Yamatélé (un robot en forme de télévision), Citronnet et Clémentine, jouent au football et simulent une compétition pour la Coupe du Monde en affrontant leur adversaire Fiellock. Celui-ci s'empare alors des documents relatifs aux coupes du monde de football passées, avec l'aide de ses clones. Pour récupérer ces archives officielles de la Coupe du Monde, Naranjito et ses amis, vont voyager dans les divers lieux où eurent lieu les Coupes du Monde de football depuis 1930.

Une idée remarquable, imaginée par Fumio Kurokawa et Maca Recabero, qui permettait aux plus jeunes de découvrir la Coupe du Monde de 1982, en Espagne, mais aussi les onze éditions précédentes à travers un dessin animé mêlé d’images d’archives. Ainsi, au fil des 26 épisodes de Onze pour une Coupe, diffusé sur FR3, avions-nous pu découvrir, notamment, les exploits de Guillermo Stabile, en Uruguay (1930), l’annexion de joueurs autrichiens par l’équipe de l’Allemagne nazie, en France (1938), la défaite de la fabuleuse équipe de Hongrie, en Suisse (1954), la naissance du phénomène Pelé, en Suède (1958), les controverses autour de l’arbitrage pro-Angleterre dont le fameux «but» de Hurst, en finale, qui reste toujours le but le plus contesté de l’histoire du football, en Angleterre (1966), l’extraordinaire finale Brésil – Italie, au Mexique (1970), les dribbles de Johan Cruyff, en Allemagne (1974) ou encore le contexte militaire dictatorial qui entourait l’édition argentine (1978)… Onze pour une coupe fut diffusée à partir de mars 1982 jusqu’en août de la même année pour entourer la Coupe du Monde espagnole qui eut lieu du 13 juin au 11 juillet 1982. La série a été programmée dans plusieurs pays et avait un côté didactique et ludique intéressant. Je dois dire que c’est grâce à Naranjito que j’ai commencé à m’intéresser au football (ndlr et à cause de l’avènement de la Champion’s League que j’ai commencé à m’en désintéressé !). J’ai appris à connaître le foot, ses règles (qui étaient aussi expliquées dans le dessin animé), son histoire et ses grands noms par le biais de Onze pour une Coupe. Mais la série m’a aussi permis de prendre conscience de certains événements du 20è siècle – le nazisme ou la junte militaire argentine, par exemple – qui ont influés sur l’organisation de certaines Coupes du Monde. C’était un programme remarquable qui n’a pourtant jamais eu de suite. Aucun pays organisateur n’a repris l’idée qui pourtant aurait pu être approfondie, affinée et documentée au fil des éditions de cette compétition. Dommage… En cette année de Coupe du Monde, je me dis qu’il eut été bien de faire connaître aux gosses le football, le vrai, celui d’avant la Champion’S League et du business.

Ce matin, en entendant sur je ne sais quelle radio Eric Charden chanter la chanson du générique de cette émission, j’ai replongé dans mon enfance. C’est vrai que la chanson de Charden à mal vieilli, mais heureusement mes souvenirs, eux, n’ont pas pris une ride !

Pour voir ou revoir le générique de Onze pour une Coupe

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires