Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 12:24

Romney a remporté le Super Tuesday républicain mais le grand vainqueur en est certainement... Barack Obama ! 

obatuesday.jpgMardi, Mitt Romney a donc remporté le fameux Super Tuesday en rafflant six(1) des dix états en jeux. Au total, Romney glane 211 Délégues supplémentaires pour parvenir à un total de 415. Si Rick Santorum a plus que limité les dégats en remportant le Nord-Dakota, l'Oklahoma et le Tennessee (pour un total de 94 Délégués) et se maintient dans la course, Newt Gingrich (victoire en Georgie pour un total de 72 Délégués gagnés lors du Super Tuesday) et, surtout, Ron Paul (23 Délégués acquis) semblent cette fois trop nettement à la traine que pour espérer encore briller. A 76 ans - 77 même au moment du scrutin - et avec aucun état remporté, le Libertarien Ron Paul doit comprendre qu'il ne peut rien apporter au pays. La sagesse recommande de se retirer, il a joué une fois encore dans la cour des grands mais ne parvient toujours pas à convaincre la population et à fédérer autour de son nom. Pour rendre la course à l'investiture républicaine enfin crédible, il est essentiel que les poids mort s'éliminent. Aujourd'hui, seuls Romney et Santorum peuvent encore être considérés comme candidats potentiels, la course doit se résumer à un duel entre eux deux. Car au plus le temps passe au plus l'incontestabilité du candidat à désigner se fait mince. En effet, aucun homme ne se positionne en leader incontesté, fédérateur et charismatique prêt à aller affronter Obama. Le calendrier ajoute à l'incertitude puisque lors de ce Super Tuesday il n'y avait qu'un seul gros état, la Géorgie avec 76 Délégués, et deux états moyens (Ohio, 66 Délégués, et Tennessee, 58 Délégués), tous les autres étaient des états qui offraient entre 17 et 50 Délégués. Pas de Texas (155 délégués), de New York (95), de Californie (169) en jeu; ces grands états arriveront plus tard dans la course ce qui signifie aussi que les écarts ne se creusent pas fondamentalement. La primaire californienne n'aura lieu que le 5 juin 2012, il n'est pas exclus qu'il faille attendre jusque là pour dégager un candidat républicain. On sera alors à cinq mois de l'Election Day, un peu tard pour commencer une vraie course à la présidentielle. Les Républicains s'époumonent dans la course à l'investiture et risque de manquer de souffle lors de la course à la Maison Blanche !

Le point chez les Républicains

A l'issue du Super Tuesday, la situation est la suivante chez les Républicains :

Mitt Romney => 12 états remportés pour un total de 415 Délégués acquis. Avec le Super Tuesday, Romney à doublé le nombre de ses états et presque triplé son nombre de Délégués; il est l'incontestable vainqueur de ce Super Tuesday même s'il n'a pas assommé ses adversaires.

Rick Santorum => 7 états remportés pour un total de 176 Délégués acquis. Il a, lui aussi, doublé ses Délégués mais l'écart avec Romney s'est agrandi.

Newt Gingrich => 2 états remportés pour un total de 105 Délégués acquis. En remportant la Géorgie, le plus gros état en jeu, ce 6 mars, il a quasiment triplé ses Délégués mais il lui faudrait désormais remporter tous les gros états pourvoyeurs de Délégués pour espérer encore obtenir l'investiture. De plus en plus de voix en interne réclament son retrait de la course à l'investiture.

Ron Paul => 0 état remporté pour un total de 47 Délégués. C'est pauvre, trop pauvre que pour rester dans la course. A un certain moment, l'acharnement devient nuisible et risible !

nyt222.jpg
Quant à Obama...


Pendant ce temps, Barack Obama poursuit tranquillement sa campagne. En Caroline du Nord, il a pourfendu les "promesses bidons" - dixit le Président en personne - des Républicains pour faire baisser le prix de l'essence tandis qu'il récupérait une ânerie monumentale effectuée par un animateur radio clairement étiquetté républicain qui a traité, voici quelques jours, une auditrice de "salope" parce qu'elle se positionnait en défendeuse du remboursement de la pilule... Sur avis de ses Conseillers, Barack Obama a téléphoné en personne à cette jeune femme pour l'assurer de son soutien. Un coup de téléphone qui a fait boule de neige et qui s'est rapidement su à travers le pays grâce aux médias. Avec ce simple coup de téléphone le Président sortant s'est assuré le soutien d'une grande partie des femmes américaines !

Aujourd'hui, quel que soit son rival républicain, Barack Obama est donné favori par les sondages.

sondages.jpg
Au plus les Républicains perdront du temps et de l'énergie à se disputer, entre eux, la place de challenger d'Obama au plus ce dernier sera dans un fauteuil. Les écarts se creusent dans les sondages et cela ira en ce sens tant que le Grand Old Party ne ce sera pas trouvé un leader pour aller au front.

-----
(1) Alaska, Idaho, Massachussetts, Ohio, Vermont et Virginie

A lire également :
- Brokered Convention
- Grand Old Party
- The Democrats


P2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires