Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 09:03

Le Président sortant prend un gros risque en affichant ouvertement son soutien au mariage des homosexuels, il est le premier Président américain à le faire...

gaywedding.jpgDécidément, Barack Obama restera comme un Président différent de ses prédécesseurs. Historiquement, il fut le premier noir à entrer à la Maison-Blanche, il fut aussi capable de faire passer - contre vents et marées - la réforme du système de soins de sante (ndlr que les Républicains se dépêcheront de faire sauter s'ils reviennent au pouvoir en novembre prochain), il est désormais le premier Président des Etats-Unis à soutenir officiellement le mariage des couples homosexuels. "Il est important pour moi d'aller de l'avant et d'affirmer que des personnes du même sexe devraient être autorisées à se marier"(1) a confié Barack Obama à ABC News. On sait que la question divise fortement la population américaine et, si l'électorat républicain y est fondamentalement opposé, les électeurs qui votent Démocrate sont partagés à ce propos. Clairement Obama prend un risque avec cette prise de position ! Le Président mâtine cependant ses propos en précisant qu'il s'agit d'un avis strictement personnel et qu'il convient que chaque état se prononce sur l'adoption ou le rejet du mariage entre personnes du même sexe. Une façon de préciser que la décision revient aux autorités de chacun des états et qu'il ne fera pas d'ingérence dans la gestion que chaque état aura de la question... Sept états - New York, l'Iowa, le Massachussetts, le Connecticut, le Vermont, le New Hampshire et l'Etat de Washnington(2) - ainsi que la capitale fédérale, Washington DC, ont déjà autorisé le mariage gay. Quoi qu'il en soit, les associations américaines militant pour les droits de homosexuels ont salué les paroles d'Obama en disant que le 9 mai 2012 est devenu une date historique pour les Droits Civiques aux Etats-Unis. Michael Bloomberg, l'actuel Maire de New York qui, s'il se proclame désormais indépendant, a conquis la Big Apple sous la casaque républicaine, s'est joint à ces associations pour confirmer l'importance de la déclaration de Barack Obama.

Dimanche dernier Joe Biden, le Vice-Président américain, avait également déclaré que le mariage homosexuel "ne le gênait pas", voila donc le ticket présidentiel démocrate clairement affiché en faveur du mariage gay. Si les moeurs évoluent et que de récentes études montrent que l'idée du mariage homosexuel progresse dans les mentalités américaines, il reste une frange importante de la population, notamment dans les couches les plus âgées et les plus aisées, qui y reste farouchement opposée. Evidemment le camp républicain, avec le très conservateur Rick Santorum (qui vient d'afficher ouvertement son soutien à Mitt Romney) en tête, martèle le comportement ultra-gauchiste (ndlr "gauche radicale" dit-il exactement) d'Obama. Le débat sur le mariage homosexuel vient réellement de s'inviter au coeur du débat électoral car les lobbys s'en saisissent effectivement. "Le Président Obama vient de remettre les clefs de l'électorat le plus conservateur dans les mains de Mitt Romney"(3) affirme Tony Perkins, le Président du très conservateur Conseil pour la Recherche sur les Familles, totalement opposé à l'idée de l'union officielle des homosexuels. Les groupes de pression conservateurs, dont on sait l'influence aux Etats-Unis, ne se priveront pas de relancer le débat et de la placer au niveau des valeurs familiales chères à l'électorat républicain. Ceci dit, il convient aussi de préciser que le Président Obama vient de recevoir le soutien d'une partie de l'électorat républicain. En effet, GOProud, l'association des militants républicains gays de Caroline du Nord, a qualifié la déclaration du Président de "réconfort pour tous les couples homos de Caroline du Nord", un état qui a justement voté, avant-hier, contre la légalisation du mariage homosexuel. Décidément, entre les Républicains farouchement hostiles, les Républicains gays qui y sont favorables, les Démocrates qui le refusent (± 1/3 de l'électorat démocrate selon une récente énquête) et les Démocrates qui le soutiennent, le mariage gay risque fort d'être un thème central de la campagne présidentielle.

-----
(1) President Obama affirms his support for same sex marriage, par Rick Klein, on ABC News Blog, 9 mai 2012
(2) l'Etat de Washington est le seul état de l'ouest à avoir autorisé le mariage homosexuel
(3) Tony Perkins predicts gay marriage will rally conservatives to Romney, onpointpolitics.com, 9 may 2012

P2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Jackson 15/05/2012 15:26

Oui ? Et c'est bien ?