Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:40

Le 5 août 1962, un mythe américain disparaissait de manière plutôt étrange...


mm1.jpgIl y a 50 ans aujourd’hui que mourrait, dans des circonstances qui restent toujours bizarres à l’heure actuelle, l’actrice la plus mythique qu’Hollywood ait enfanté, Marilyn Monroe. La conclusion officielle du décès de Marilyn est : ‘’overdose de médicaments’’ ! La blonde la plus célèbre de l’époque se serait donc suicidée... Et pourtant, il s’en trouve encore pour affirmer que l’actrice a été, purement et simplement, assassinée. Ainsi l’auteur Don Wolfe écrit dans la conclusion de son livre «
Marilyn Monroe : enquête sur un assassinat», paru en 1998, que Marilyn a été supprimée et implique nominativement le clan Kennedy - plus particulièrement Bobby - mais aussi d’autres proches de l’actrice voire la mafia américaine. Le décès de Miss Monroe - née Norma Jean Baker le 1er juin 1926 - était violent, qu’il s’agisse d’un suicide ou d’un homicide et, dès lors, une enquête officielle aurait du être ouverte. Ce ne fut jamais réellement le cas ! Il a été décidé de s’en tenir à la version officielle et une foule de détails plus ou moins importants ont été volontairement écartés :

- Marilyn aurait absorbé sans liquide (aucune trace d’eau dans la chambre) plus de cinquante comprimés divers ;
- si l’on retrouve trace des médicaments dans son foie, il n’y en a pas dans son tube digestif. Il n’existe, selon Wolfe, aucun cas d’ingestion de plus de 12 comprimés sans que l’on n’en trouve trace dans le tube digestif... Cela voudrait donc dire que les médicaments n’ont pas été ingéré par voie orale ;
- l’autopsie confirme d’ailleurs que la star n’a pas avalé les médicaments mais qu’elle est décédée d’une injection... Par voie orale, elle serait morte après l’absorption de 35% des médicaments qu’elle aurait officiellement avalé ;
- le corps de la star présentait une double lividité dos/ventre ce qui démontre que son corps a été déplacé. Retrouvée sur le ventre, elle serait donc morte sur le dos ;
- plusieurs témoins clés n’ont pas été entendu en 1962. Trente ans plus tard, l’un d’eux déclara qu’il avait vu Bobby Kennedy et l’acteur Peter Lawford chez Marilyn dans l’après-midi du 4 août 1962. Une dispute avec échange de coups éclata à cette occasion. Le témoin affirme encore que Bobby Kennedy retourna chez l’actrice ce même jours vers 21h30 en compagnie de deux hommes ;
- il est établi aujourd’hui que le décès de la star est fixé au 4 août 1962 vers 22h30... Son corps ne fut découvert qu’à 6h30, le 5 août ce qui laissa suffisamment de temps aux éventuels coupables de disparaître et de se forger un alibi ;
- la star tenait un journal intime dont certains passages étaient compromettant pour le clan Kennedy (on sait qu’elle se partageait notamment entre John F. Kennedy et son frère Bobby) mais aussi pour certains pontes de la mafia comme Sam Giancanna...

Son côté dépressif et son goût immodéré pour le mélange vodka/médicament auront-ils servis les desseins macabres de quelques hommes de mains du clan Kennedy ? Pour Don Wolfe, en tous, cette hypothèse fait plus que tenir la route. «Tout porte à croire à un crime prémédité. Marilyn reçut une injection en présence de Bobby Kennedy et la dose était assez forte pour tuer quinze personnes» écrit-il dans la conclusion de son ouvrage...

Source : «Marilyn Monroe : enquête sur un assassinat», par Don Wolfe, 1998 Edition Albin Michel

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires