Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 13:53

Décidément, Londres est bel et bien en avance sur la Belgique dans bien des domaines…

london.jpgJe reviens d’un séjour à Paris d’abord, à Londres ensuite… C’est fou ce que cette dernière m’a époustouflé ! Un ami qui a vécu quelques mois à Londres m’avait dit, avant que je ne parte : «tu verras, par rapport à Londres, la Belgique c’est le Moyen-âge !». Il avait mille fois raison. J’ai eu l’impression que la cité londonienne avait franchi le cap du troisième millénaire alors que notre pauvre petite Belgique, noyée par ses querelles intestines, était encore au seuil de ce millénaire à attendre d’enfin pouvoir y entrer… Notez qu’il faut vraiment que j’arrête de voyager car chaque fois que je reviens de Barcelone, de Paris ou même des Abruzzes, j’ai l’impression que la Belgique est arriérée dans maints domaines ! Mobilité, environnement, technologies, relations humaines, gestion urbaine… et bien entendu culture, tout est largement en avance à Londres. Et comme on y prépare les Jeux Olympiques de 2012, tout sera bientôt complètement remis à neuf. J’ai vu 100 chantiers en cours à Londres, on y travaille d’arrache-pied mais les rues ne sont pas inaccessibles. Chez moi, à Visé, la rue qui longe le chemin de fer, entre Cheratte-bas et Argenteau, est totalement fermée depuis des mois tandis que la grand rue (ndlr la voie principale hormis l’autoroute qui relie Visé à Argenteau) est fermée à la circulation depuis plusieurs semaines. La semaine dernière, alors qu’il me restait quelques jours de congé, j’en ai profité pour faire un peu de nettoyage par le vide chez moi. J’ai porté ces encombrants au parc à containers qui se trouve en plein milieu de la route fermée à la circulation entre Visé et Argenteau. Je me suis dit que le parc devait quand même être accessible par une des deux extrémités de la rue. J’ai donc choisi l’une et me suis retrouvé sur le chantier. La rue est totalement en chantier et il… n’y avait personne sur le chantier ! Un mardi matin, à 10h00, le chantier est vide ; on n’y travaille pas ! Inimaginable à Londres ça ; un chantier doit avancer on y travaille donc tous les jours ouvrables, de 8h00 à 18h00… Période de vacances ou pas ! Pareil à Liège, la ville est à nouveau ravagée par les chantiers et beaucoup se résument à des trous creusés dans l’asphalte sans aucun ouvrier qui s’y affairent ! A cause de ces multiples chantiers, les rues sont fermées et de déplacer devient souvent un véritable parcours labyrinthique tandis qu’en bord de Tamise toutes les routes restent ouvertes et carrossable malgré les chantiers…

En termes de mobilité aussi il y a un siècle d’écart. Montre en main pour traverser Londres du nord-ouest au sud-est à 9h00 du matin : 14 minutes en métro. Montre en main pour traverser Liège à 9h00 du matin : trois-quarts d’heures en voiture et à peine moins en bus… Trois fois plus de temps pour traverser Liège qui présente une superficie 22 fois plus petite que Londres ! Forcément, le métro on ne connait pas en Cité Ardente alors on doit naviguer en surface dans les embouteillages ! Oserais-je évoquer la Culture ? A Londres, j’en ai pris plein les yeux pour pas un rond. British Museum, Tate Gallery, Tate Modern, National Gallery, Victoria & Albert Museum… GRATUITS ! Totalement libres d’accès pour aller à la découverte de chefs d’œuvres artistiques exceptionnels. Et en plus, comme il n’y a pas de caisse ni de fouille à l’entrée, il n’y a aucune file d’attente. A Paris, je suis retourné au Musée d’Orsay qui est mon préféré pour son contenu ; j’ai du m’acquitter d’un droit d’entrée de 8€ au terme d’un attente d’une demi-heure ponctuée d’un passage par un portique qui a sonné à cause de ma ceinture. A Londres, je suis arrivé à la Tate Britain et immédiatement j’ai été accueilli par des dizaines de toiles magnifiques de Turner…

En termes d’informations et de médias aussi on est en retard ! Il existe à Londres cinq journaux totalement gratuits qui sont distribués dans les rues. Et je ne parle pas de petits journaux locaux qui ne reprennent que des infos sans grand intérêts, non Lite, The LondonPaper, Metro, City A.M. et Sport sont des journaux très complets qui reprennent l’information nationale, internationale et sportive du jour et auxquels les Londoniens ont accès gratuitement. Ainsi, durant les trajets en métro, ils se tiennent au courant de l’actualité. Par ailleurs, à différents endroits de la ville on trouve des distributeurs de journaux australiens, koweitiens, brésiliens, russes et que sais-je encore qui permettent ainsi aux étrangers de passages de garder le contact avec l’actu de leur pays… Ces journaux étrangers sont également gratuits et des collecteurs ont été disposés à différents endroit s pour les récupérés une fois lus !

Je pourrais encore allonger la liste de ces petites choses qui font de Londres une ville résolument moderne et ouverte aux réalités du monde : audio-guides en 26 langues et connectés au net dans les musées ; avantages importants (de véritables incitants et non pas des aumônes comme c’est souvent le cas chez nous) des employeurs pour les travailleurs qui utilisent le vélo pour leur déplacement professionnels ou encore civisme et fair-play qui animent les Londoniens… Oui, mon pote avait raison, quand tu reviens de Londres, tu t’aperçois qu’ici, en Belgique, c’est encore le Moyen-âge !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires