Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 09:29

La capitale anglaise détrône Paris et devient la ville la plus visitée du monde...

atractivity-london.jpgNos voisins français aimaient parfois mettre ce titre en avant, Paris était la ville la plus visitée au monde. Ce fut notamment le cas lorsque les Jeux Olympiques de 2012 furent attribués à Londres, certains du côté de la Tour Eiffel s'étaient consolés en affirmant que leur ville restait la plus attractive en matière de tourisme. Ce n'est désormais plus le cas ! En effet, les chiffres de fréquentation touristique 2013 montrent que Londres est devenue la ville la plus visitée au monde. Avec 16 millions de visiteurs, elle se classe devant Paris, Bangkok et New York. D'aucuns, y compris parmi les autorités de la capitale anglaise, expliquent cet afflux de touristes par un effet J.O. Certes, les jeux londoniens ont été parfaitement organisés et ils ont probablement attirés des nombreux visiteurs - encore que diverses sources(1 et 2) ont fait état d'une baisse de la fréquentation touristique pendant les J.O. - mais ça c'était en 2012... Depuis les Jeux Olympiques, 18 mois se sont écoulés, or il est de "tradition" que pour une ville organisatrice, l'année post-olympique soit celle d'une baisse importante de la fréquentation. Et pourtant, c'est en 2013 que Londres est devenue la ville la plus visitées du monde : + 8% sur le premier semestre; + 11% à la fin de l'année...

Un événementiel important et varié comme vecteur d'attractivité

Comment Londres a-t-elle pu inverser la tendance de l'année post-olympique ? Un seul mot peut résumer cette réalité : attractivité ! Londres est attractive, elle présente un visage qui donne envie d'y aller mais surtout d'y retourner ! Il y a toujours 1001 choses à faire dans les rues de la City, du West End ou à Mayfair, shopping, détente ou culture... Car Londres a bien compris l'importance de l'événementiel pour attirer les foules. Ainsi l'an passé des expositions remarquables ont-elles été organisées à l'image de celles consacrées à Paul Klee (à la Tate Gallery), à David Bowie (au V&A), à Pompéi (au British Museum), ou encore aux 150 ans du métro (au Musée des Transports)... Il y en a eu pour tous les goûts. J'ai lu dans le magazine Where London de décembre dernier qu'il y avait, sur le grand Londres, 1242 expositions diverses en cours... 1242 expositions accessibles au même moment dans une même ville, si ce n'est pas de l'attractivité, ça ? Par delà ces nombreuses et diverses expositions, les musées londoniens sont fabuleux et ils présentent, pour beaucoup, la particularité d'être gratuits. Mais d'autres événements importants sont organisés chaque année à Londres, en dehors des musées; des événements sportifs comme Wimbledon, le marathon ou la course entre les universités d'Oxford et de Cambridge sur la Tamise... on non-sportifs comme Trooping the Colour, le carnaval de Notting Hill, les festivités de la Saint-Georges, le festival du design... Bref, il y a toujours quelques choses à faire ou à voir à Londres. Cet événementiel massif et diversifié est un vecteur d'attractivité indéniable !

Mais cette fameuse attractivité elle passe aussi par d'autres actions et réalisations basiques relatives à la propreté, à la sécurité, à l'ouverture aux autres, à la disponibilité, à des transports en communs performants, et cetera... Londres parvient à cumuler d'excellents résultats aussi dans ces différents domaines.  L'ouverture des magasins le dimanche est un atout indéniable d'attractivité également. Le dimanche et tard en soirée aussi. A la sortie d'un spectacle, il est encore possible de faire ses courses jusqu'à 23h00 dans plusieurs magasins. C'est simple mais c'est aussi une des raisons pour lesquelles on se sent bien à Londres : la ville est pratique ! Si l'on y ajoute que d'énormes progrès ont été faits sur la qualité et le coût de l'hébergement depuis une dizaine d'années et que la gastronomie anglaise s'est hissée au rang des plus grandes cuisines du monde sous la houlette de chefs comme Gordon Ramsay, Heston Blumenthal, Michel Roux Jr, Raymond Blanc ou Jamie Oliver, on obtient le cocktail idéal de l'attractivité d'une grande ville.

Des retombées économiques importantes...

Naturellement, l'attractivité touristique est essentielle. Londres ne se gargarise pas d'avoir le titre de ville la plus visitée du monde pour le seul plaisir d'être en tête d'un classement ou d'avoir détrôné Paris. L'afflux de touristes venant de partout à travers le monde génère des retombées économiques importante (ndlr faramineuses ?) puisque rien que sur les six premiers mois de l'année ce sont quelque cinq milliards de livres (soit ± six milliards d'euros) qui ont été dépensés par les touristes rien qu'à Londres; une hausse de 12% par rapport à 2012.

Reste l'argument de la cherté de Londres que beaucoup mettent en évidence. Argument que, personnellement et pour être fréquemment dans la capitalie anglaise, je réfute catégoriquement. Je l'ai déjà écrit, Londres n'est pas une ville particulièrement chère. Elle n'est pas plus chère à vivre que Paris, Bruxelles ou Francfort; les loyers et le panier d ela ménagère y sont même moins onéreux !

-----
(1) J.O. Londres perd ses touristes, par AFP, on lefigaro.fr, 1er août 2012
(2) Londres désertée par les touristes pendant les JO, par Karine Vergniol on bfmtv.com, 13 août 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Anna_Lou 08/12/2016 17:09

Londres est une ville merveilleuse. C'est celle de mon enfance !

Ewan 08/12/2016 17:16

Pareil ! La City, le musée d'art... que de souvenirs...

Con 10/11/2016 15:15

Nul

Ellona 08/12/2016 17:17

Moi j'ai trouvé ca très intéressant.