Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 18:24

Je partage mes bons plans pour un city trip à Londres, cet été...

 

London-general.jpgEn ce début de vacances j’ai envie de jouer un peu les guides touristiques et j’ai envie de vous dire : plutôt que d’aller s’entasser, oint d’huile solaire, sur les plages de la Costa Blanca ou dans les clubs de vacances formatés, pourquoi ne pas partir à la découverte de quelques grandes villes européennes. Deux ou trois city trips ne coûteront pas plus cher qu’une dizaine de jours dans un club… Et parmi toutes ces grandes cités européennes à découvrir il y en a une qui cumule bien des avantages c’est Londres. La capitale britannique est toute proche, à deux heures de trains de Bruxelles ou Paris, elle est dépaysante, elle est remplie de culture et de choses à voir et, contrairement à ce que beaucoup disent, elle n’est pas si chère à vivre, à condition de savoir la pratiquer et de connaître quelques trucs pour contourner les pièges à touristes !

En amoureux de Londres, ce sont ces quelques trucs que j’ai envie de partager avec vous afin que vous puissiez profiter aussi de cette belle ville que je commence à connaître comme ma poche.

Il faut d’abord savoir que Londres est une ville chargée d’histoire, de culture et de cultures. N’oublions qu’elle fut, des dizaines d’années durant, la capitale de tout l’empire britannique, c'est-à-dire la ville la plus importante du monde. De cette époque dorée il reste un mélange de nationalités et de cultures qui font de Londres une ville cosmopolite, mais aussi une histoire et une culture que l’on trouve dans les nombreux musées de la ville…

Il faut aussi se rendre compte que Londres est une ville immense, elle s’étend sur 1579 kms². A titre de comparaison, Paris couvre 105 kms²… Londres compte 33 districts mais seuls cinq d’entre eux sont réellement intéressants à voir et à découvrir : La City, cœur historique de la ville, Westminster, le plus grand des quartiers centraux, Kensington & Chelsea(1), qui abrite notamment le coquet quartier de Nothing Hill, Tower Hamlets, où se trouve le quartier de Whitechapel, où sévît Jack l’Eventreur, et Canary Wharf un quartier moderne d’affaires et de commerce, ou encore Camden, où l’on trouve la gare Saint-Pancras, arrivée de l’Eurostar, et le fameux Camden Market…

London1.jpg
Mais rien qu’avec ces cinq districts, on peut passer plusieurs jours à découvrir Londres tant il y a des choses à faire.

Londres, une ville chère ? Non !


Je voudrais tordre le cou à cette rumeur qui fait dire à beaucoup de monde que Londres est chère. Elle peut l’être mais pour des touristes, c’est loin d’être inabordable. C’est vrai que les loyers londoniens sont exorbitants mais ils le sont par rapport à nos salaires à nous, ils le sont déjà beaucoup moins par rapport aux salaires moyens londoniens. Puis, de toutes manières, si l’on part en touriste à la découverte de Londres, on se moque un peu des loyers… Une connaissance me disait récemment que Londres et Paris étaient trop chères, mais elle regarde les vitrines de la Place Vendôme ou les menus chez Gordon Ramsay… Forcément que c’est cher ! C’est le genre de choses qu’elle ne regarderait pas à Bruxelles ou à Liège parce qu’elle sait que c’est cher ! Comparons ce qui peut être comparé, s’il vous plait !

Logement : en passant par une agence de voyage, on peut trouver des hôtels agréables et propres, un peu vieillot certes mais plus que raisonnables, à partir de 29,00€ la nuit.

Voyage : l’aller/retour Bruxelles Midi – Londres Saint-Pancras coûte 88,00€ et encore il existe souvent des tarifs promotionnels. Cela doit être à peu près pareil depuis Paris.

Déplacement dans Londres : le métro est le meilleur moyen de se déplacer dans Londres. Les stations de l’Underground pullulent mais le ticket simple est parmi les plus chers d’Europe : 4,00£ (soit ± 4,70€). Mais il existe des moyens faciles de diminuer ce coût. Pour un séjour de plus de trois jours ou en cas de voyages fréquent à Londres, il existe la Oyster Card, un abonnement électronique rechargeable comme une carte téléphonique qui rend les déplacements moins onéreux. Sinon, il y a la One Day Travel Card qui permet prendre le métro autant de fois que l’on veut sur une seule journée. Cette carte coûte 7,20£ (8,27€) c'est-à-dire que pour un simple aller/retour elle est déjà moins chère que le ticket simple. Mais si vous prenez cette One Day Travel Card dans la période off peak, c'est-à-dire en dehors des heures de pointe, soit après 9h30 du matin, son coût tombe encore à 5,60£ (6,43€)…

Manger : il existe à tous les coins de rues des petits snacks sympathiques à des prix abordables. Je cite, sans être exhaustif, Eat (sandwiches, salades, fruits,…), Prêt à Manger (sandwiches, salades, fruits,…), Wasabi (plat japonais froid ou chaud)… Mais aussi des petites surfaces de l’enseigne Tesco où l’on peut acheter des sandwiches préparés et des salades prêtes à consommer ou de quoi se composer son propre sandwich. Toutes ces options permettent de manger raisonnablement pour 5,00£ (5,74€) ! Il y a aussi une kyrielle de buffets asiatiques ou indiens en dessous de dix livres et, évidemment, les mêmes fast-foods que chez nous, aux mêmes prix que chez nous…

Un bon plan pour manger est de repérer une administration ou un bureau et, sur le coup de midi ou midi trente, de suivre les gens qui en sortent. Les Londoniens mangent hors du bureau. En les suivant vous trouverez des petits endroits sympas, à des prix abordables et à l’abri des touristes. Ainsi, au printemps dernier, je me suis retrouvé à manger des sushis (achetés chez Wasabi) dans la cour de la Somerset House, un musée sur le Strand, avec des Londoniens qui s’aérait sur leur pause de midi !

Quelques bons plans pour remplir trois jours à Londres !


En prenant l’Eurostar de 8h04 à Bruxelles-Midi, on arrive à Saint-Pancras à 9h56. Mais avec, en été, le décalage d’une heure(2), il n’est que 8h56… Toute la journée est devant vous ! Un petit détour par l’hôtel pour déposer le bagage et c’est parti pour la découverte.

Jour 1 : un métro de l’hôtel jusqu’à la Station Westminster qui débouche au pied de Big Ben. London2Une traversée du London Bridge et une balade le long de Bankside (rive sud de la Tamise). Il y a là des vues exceptionnelles sur l’Abbaye de Westminster, House of Parliament et Big Ben. Là, une visite à la Tate Modern s’impose, c’est totalement gratuit et on y voit des œuvres contemporaines et modernes de Dali, Monet, Warhol, Picasso, Lichtenstein…

 

 

Cela comble largement une matinée. Pour l’après midi, une visite de Tower Bridge (metro Tower Hill) pour rester dans le même coin. London4.jpgL’entrée est à 7,00£ (8,05€) par adulte mais la visite vaut réellement la peine, surtout celle de la salle des machines où est expliqué le principe de levage du pont qui date de 1894. Pour terminer cette journée, une petite balade dans Hyde Park s’impose, c’est calme et relaxant, les Anglais y lisent, y courent, y jouent au volley ou au frisbee… Il y a deux plans d’eau, le Serpentine et Long Water, sur lesquels il est possible de faire un peu de pédalo. Mais deux heures de calme avec un bon livre dans Hyde Park c’est tout simplement délicieux ! En soirée, après un petit souper, une balade sur Piccadilly Circus (métro Picadilly) et Trafalgar Square et un petit verre en terrasse pour profiter de l’ambiance.

Jour 2 : Direction Covent Garden (métro éponyme) pour flâner sur la Piazza, véritable lieu de plaisir livré aux artistes de rue et aux petits commerçants. covent-garden.jpgIdéal pour dégotter, à petit prix, le t-shirt original ou le bijou fantaisie que l’on ne verra pas chez nous. En remontant vers Tottenham, on peut aller facilement à pied jusqu’au British Museum, visite incontournable de tout séjour à Londres, d’autant plus incontournable que totalement gratuit. Visiter les Souvenirs & gifts shops du British c’est déjà faire une visite du musée. Le British Museum est, pour moi qui suis grand amateur de musées, le plus beau musée du monde. London5.jpgOn pourrait y passer des jours sans en faire le tour. Je vous conseille les vestiges du Mausolée d’Halicarnasse (l’une des sept merveilles du monde), la Pierre de Rosette, le buste d’Hercule et celui de Ramsès II, la momie Ginger ou encore l’expo
Cradle to Grave qui montre la pharmacie moyenne d’un anglais qui avalera quelque 14.000 médicaments sur toute son existence…

Après le repas, une visite du Musée Sherlock Holmes (métro Baker Street) pour se plonger dans l’univers unique de Conan-Doyle (entrée à 6,00£ - 7,00€ - par adulte). Musee_Sherlock_Holmes_1.jpgSur Baker Street, au 221b, comme dans les romans, l’habitation de Sherlock Holmes a été totalement reconstituée dans une maison victorienne fidèle aux descriptions qu’en fait l’auteur. Tout l’univers holmesien est reconstitué parfaitement, un vrai plaisir même pour ceux qui ne maitrisent pas vraiment l’ambiance unique des écrits de Conan-Doyle. Après la visite, un petit détour par le shop où l’on peut trouver gadgets et livres relatifs à Sherlock Holmes… Et puis, en sortant, juste pour le plaisir, il y a aussi dans Baker Street le magasin officiel des Beatles. C’est un peu kitsch, mais c’est une plongée dans les années soixante, surtout si le propriétaire du magasin est là… Il est tout droit sorti des sixties !

Jour 3 : rendez-vous à 11h00 précises devant Buckingham Palace (Metro Saint-James Park) pour la relève de la Garde qui dure une quarantaine de minutes. releve-de-la-garde.jpgC’est plutôt impressionnant de voir ces Gardes de la Reine, imperturbables, changer le tour de garde au pas cadencé et en musique. Ensuite, soit une visite à la Tate Gallery, non loin de Westminster Abbey (métro Westminster) si vous avez encore envie de musée ; soit une balade sur le Strand, une artère très animée parallèle à l’Embankment (rive nord de la Tamise). Je vous conseille une visite de Temple Church (métro Temple), une église construite, au 12è siècle, par les Chevaliers du Temple. Si je vous dis que c’est cette église qui abrite les tombeaux de chevaliers que l’on voit dans le film Da Vinci Code (Ron Howard, 2006), vous saurez de quelle église je parle, je pense… Elle est splendide même si elle a perdu une partie de son âme lorsqu’elle fut détruite lors de la seconde guerre mondiale et reconstruite.

Voila, il sera temps de penser à reprendre l’Eurostar pour rentrer à la maison mais vous aurez visité Londres pour pas grand-chose. Faisons le compte si vous voulez

Voyage : 2 x 88,00€ = 176,00€
Logement + petit déjeuner : 2 x 2 nuitées à 30,00€ = 120,00€
Déplacements métro : 3 x 2 One Day Travel Card off peak = 33,60€
Repas de midi : 3 x 10,00£ (11,50€) = 34,50€
Repas du Soir : 3 x 10,00£ (11,50€) = 34,50€
Visite de Tower Bridge : 2 x 7,00£ (8,05€) = 16,10€
Visite du Musée Sherlock Holmes : 2 x 6,00£ (7,00€) = 14,00€
Argent de poche pour se faire plaisir et ramener un ou l’autre souvenir = 50,00€

Cela fait un total de 478,70 euros pour trois jours plein, tout frais compris, pour deux personnes… Soit 239,35€ par personnes !

En comparaison : une semaine pour deux, à Bodrum, all inclusive, en juillet = 2274,00€(3), soit un coût quotidien de 162,42€ par personnes, c'est-à-dire 487,26€ pour trois jours c'est-à-dire plus de deux fois plus cher qu’un trip à Londres. Qui a dit que Londres était cher ?

A voir mais payant !


Londres est la ville qui offre le plus d’attractions touristiques gratuites au monde, le site internet Visitlondon en répertorie 250 ! Si vous voulez, cependant, ajouter quelques visites classiques mais payantes voici celles que je vous recommande :
La Tour de Londres, avec les joyaux de la couronne : 17,00£ (19,50€) par adulte
L’abbaye de Westminster : 15,00£ (17,20€) par adulte
The London Eye (la grand’roue qui offre une vue unique sur la capitale) : 17,88£ (20,50€) par adulte

A éviter à tout prix !


- le bus touristique qui est hors de prix et qui est sans cesse coincé dans la circulation ;
- la croisière sur la Tamise qui est longue et soporifique. Privilégiez plutôt une promenade à pied le long du fleuve… ;
- le musée de Madame Tussaud, horriblement cher pour finalement pas grand-chose ;
- les repas dans des restaurants un peu chics ;

On peut très bien passer par Londres sans se soucier de ces choses-là !

Voila tous mes bons plans pour une visite inoubliable dans l’une des villes les plus captivantes d’Europe.

-----
(1) Ou ne se trouve, c’est paradoxal, le club de foot londonien de Chelsea qui se trouve dans le district d’Hammersmith & Fulham…
(2) les Anglais n’ont pas d’heure d’été
(3) calcul fait sur le site de Thomas Cook Belgique, le 15 juin 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires