Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 13:56

Après avoir été encensé par les médias, le régime Dukan est maintenant pointé du doigt...

Dukon.jpgDans l'excellente émission de La Cinq, Médias, Le Magazine, ce midi, le Dr Marina Carrère d'Encausse, médecin et animatrice d'une émission santé, constatait amèrement qu'un magazine féminin qui, au mois de mai, ne fait pas sa une sur l'un ou l'autre régime ne vend pas ! A l'approche de l'été, la presse féminine - la presse masculine de plus en plus aussi d'ailleurs ! - est obligée commercialement de s'adresser à ses lectrices en pointant les quelques kilos qu'elles ont à perdre avant d'enfiler leur maillot de bain. Depuis deux ans, la méthode de Pierre Dukan est encensée par les médias, avant l'été 2010, ne pas en parler aurait même été considéré comme une faute professionnelle précisait une journaliste française toujours dans l'émission Médias, Le magazine, qui consacrait un sujet au Régime Dukan, à nouveau sous les feux de l'actualité suite à un procès en justice qui oppose son créateur à un autre nutritionniste français. Voici donc trois ou quatre semestres qu'il est de bon ton d'encenser le Régime Dukan d'autant plus que quelques peoples ont testé la méthode et on perdu du poids. Mais voila, désormais, suite à la réaction de plusieurs médecins qui mettent en avant l'approche déséquilibrée de ce régime, les médias se rendent compte que ce régime n'est peut-être pas aussi efficace qu'ils ne l'ont cru... Le Régime Dukan est une méthode de diète protal, c'est à dire axée sur les protéines et l'alternance. Il s'agit de favoriser les protéines par rapport aux glucides et aux lipides. Evidemment, lorsque l'on élimine les lipides (les graisses) de son alimentation, on perd du poids à court terme, à fortiori lorsque le régime est largement hypocalorique. Comme tous les régimes commerciaux et best-sellers, cette méthode repose sur un argument marketing qui consiste à dire au client qu'il va perdre du poids rapidement.  Mais en termes nutritionnels, l'on est en droit de se demander si une diète aussi déséquilibrée est raisonnable ? En fait, poser la question s'est y répondre ! Amputer son alimentation des lipides et des glucides est risqué. Pas besoin d'être médecin pour savoir que ce sont les lipides qui apportent les élements nutritifs essentiels au bon fonctionnement du corps, qu'ils fournissent l'énergie au corps. Quant aux glucides, ou hydrates de carbone, ils permettent de stocker de l'énergie à long terme. En fait, le corps humain est essentiellement composé de protéines, de glucides et de lipides... se priver de deux des ces trois éléments est aussi stupide que risqué à mon sens !

Il ne m'appartient pas de condamner le Régime Dukan, chacun est libre, finalement, de faire ce qu'il veut, de le suivre, d'en privilégier un autre ou de conserver ses quelques kilos en trop (ndlr tant que l'obésité n'est pas morbide, mais pour cela c'est un vrai suivi médical qui s'impose et non pas une méthode quelle qu'elle soit à suivre chez soi), mais il convient aussi de rappeler que cette méthode, comme toutes les autres, ne fonctionne pas pour tout le monde. Il suffit de surfer sur différents forums pour se rendre compte qu'il se trouve, par dizaines, des personnes qui disent que le Régime Dukan n'a pas fonctionné sur eux... A l'image de tous les régimes, de toutes façons, celui de Pierre Dukan ne peut pas garantir la durabilité de la perte de poids. Le fameux effet yo-yo est souvent au bout du compte ! L'effet yo-yo, c'était justement le thème de la Journée Européenne de l'Obésité qui a eu lieu récemment. L'ennemi majeur de l'obésité est ce fameux effet yo-yo car ces pertes de poids combinées à des reprises de poids à l'arrêt du régime entrainent très souvent une reprise de poids supérieure à la perte... Cet effet yo-yo devient vite une spirale infernale au gré des divers régime que l'on suit et débouche sur une prise de poids souvent importante au final !

Je discutais à bâtons rompus, voici quelques jours, avec un cardiologue de mes connaissances qui me disait que toute forme d'hyperprotéination - comme le Régime Dukan par exemple mais aussi les compléments dits diététiques utilisés dans les salles de musculation - est dangereuse car elle entraine une fatigue rénale et hépatique. Les protéines travaillent fortement sur les reins et le foie. Les régimes hyperprotéinés sont donc un risque réel d'insuffisance rénale qui, ont le sait, peut déboucher sur des problèmes cardiaques. Les régimes hyperprotéinés sont donc totalement à bannir pour les personnes qui présentent des problèmes rénaux, hépatiques ou cardiaques ! Les diabétiques et les femmes enceintes sont aussi exclus de ce type de diète totalement déséquilibrée... Par ailleurs, et ce n'est pas la moindre des abbérations de la méthode Dukan, en privilégiant les protéines aux autres nutriments, il n'y a pas d'éducation à une meilleure hygiène alimentaire, on n'efface pas les mauvaises habitudes alimentaires et le déséquilibre alimentaire... cela contribue aussi à l'effet yo-yo tant redouté des diététiciens.

Il y a quelques mois, les médias ont, je pense, commis une erreur en faisant la promotion du Régime Dukan qui n'est pas meilleur ou plus efficace qu'un autre. Aujourd'hui, il est temps pour eux de racheter cette erreur en rappellant au grand public le danger potentiel de tous les régimes commerciaux, quels qu'ils soient. Une perte de poids durable doit se faire dans un cadre médical, être encadrée par un diététicien avec un suivi hebdomadaire ou bimensuel, dans certains cas, il convient même de suivre un régime par le biais d'une clinique de la nutrition. Et s'il s'agit de perdre un ou deux kilos esthétiques plutôt que sanitaires, et bien il suffit de manger un peu moins... manger de tout, se faire plaisir mais manger moins, tout simplement !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires

Mimi 13/06/2011 09:37


Bon article. Il faut être imbécile pour faire le régime Dukon qui va à l'encontre de la diététique.

Mimi