Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 12:27

Barack Obama veut réformer les armes à feu; New York n'attend pas la réforme, qui n'a que peu de chance de passer, pour agir...

usaweapon.jpgEn à peine un mois, les Etats-Unis ont été marqués par cinq fusillades mortelles ! Il y a eu, bien entendu, celle de l'école de Newton, dans le Connecticut, qui a fait 26 morts et 3 blessés (14/12/2012) mais aussi, une semaine plus tard, celle de Geeseytown, en Pennsylvanie, où un tireur-fou à fait quatre morts et plusieurs blessés avant de se suicider (21/12/2012), celle d'Aurora, dans le Colorado là même où un tueur avait fait un carton à l'été dernier, qui a coûté la vie à trois personnes (7 janvier 2013), celle du lycée public de Taft, en Californie, qui n'a fait par chance qu'un seul blessé (10 janvier 2013), et celle sur le parking d'un collège dans le Kentucky durant laquelle deux innocents sont morts et un a été blessé... Soit 35 morts et une dizaine de blessés par armes à feu dans lors de fusillades récentes menées par des individus qui n'ont eu aucune peine à se procurer une arme et des munitions. Par delà ces actes déments, il y a 30.000 morts par armes à feu chaque année aux Etats-Unis(1) soit 82 morts chaque jour, un peu plus de trois morts chaque heure qui passe... Devant cette triste réalité, le Président Obama a pris ses responsabilités et propose une série de mesures législatives pour lutter contre la violence par les armes à feu. Ce sont donc 23 décrets qui ont été signés par le Président et qui seront soumis à l'avalisation par le Congrès. Parmi ces mesures, on peut citer, notamment, le retour de l'interdiction des armes d'assaut (elles avaient été interdites entre 1994 et 2004 mais à nouveau autorisées pendant le premier mandat de George Bush), la limitation des chargeurs à 10 balles (actuellement certaines armes peuvent en contenir plusieurs dizaines et tirer 30 balles à la seconde), une sévérité accrue pour ceux qui servent d'intermédiaires dans l'achat d'armes pour ceux qui n'ont pas le droit d'en acheter ou encore le renforcement des contrôles d'identité lors de l'achat d'armes à feu. Pour l'heure, on recense officiellement quelque 300 millions d'armes à feu en circulation aux Etats-Unis... auxquelles il s'agit d'ajouter celles qui ne sont pas déclarées et/ou achetées en dehors des circuits légaux. Sur ces 300 millions d'armes, 60% seulement ont été achetées dans des endroits où la vérification d'identité auprès du FBI est obligatoire, c'est à dire chez des armuriers ou des magasins spécialisés. Cela signifie donc que 120 millions d'armes à feu ont été acquises, légalement certes, dans des endroits où la vérification d'identité n'est pas faite (salons d'armes, internet, vente de particulier à particulier...). Barack Obama entend rendre la vérification d'identité pour ces secteurs de ventes aussi.

Mais le moins qu'il se puisse être écrit est que les 23 mesures proposées par le Président ne soulèvent pas l'assentiment général ! Du côté des Républicain, on se montre plutôt hostiles à ces décrets estimant que le Président s'attaque aux libertés constitutionnelles plutôt qu'aux vraies causes de la violence, sans même imaginer qu'il y a peut-être un lien réel entre les deux. Steve Stockman, qui représente le Texas au Congrès, a d'ores et déjà annoncé qu'il lancerait une procédure d'Impeachment à l'encontre de Barack Obama si des mesures portaient atteintes à la liberté d'avoir une arme à feu. Pour bien comprendre l'ampleur de la réaction, il faut savoir ce qu'est l'impeachment ! Il s'agit d'une mise en accusation pour faute grave qui permet de destituer un haut-fonctionnaire d'état afin d'engager des poursuites judiciaires et pénales à son encontre... Stockman envisage donc les mesures prônées par Obama comme une faute grave à l'encontre de la Constitution américaine ! La NRA, le puissant  lobby des armes, s'est fendu d'un spot télévisé qui s'en prend directement au Président et à sa famille qui sont sous la protection de gardes armés... Mais le plus préoccupant est probablement que même au sein du Parti Démocrate certains Représentants au Congrès ont témoigné de réticences à soutenir ces mesures. Il convient de préciser que certains d'entre eux sont dans des positions précaires pour la reconduction de leur mandat et hésitent clairement à se mettre à dos la NRA et une frange importante de la population de leur état avant les élections prévues en 2014. Lorsque l'on sait que la Chambre des Représentants est majoritairement républicaine (233 sièges sur 435) et que plusieurs Représentants démocrates ne soutiennent pas ce projet de réforme, il semble évident qu'il n'a que peu - voire pas - de chances d'aboutir.

A New York, les autorités de l'état semblent convaincues que la réforme est utopique. Aussi, à l'initiative du Gouverneur démocrate, Andrew Cuomo, un renforcement de la législation a été adopté par le Sénat (pourtant à majorité républicaine) et la Chambre (à majorité démocrate) de l'Etat de New York, le 14 janvier dernier. Cette nouvelle législation sur les armes à feu prohibe les armes d'assaut et les chargeurs de plus de sept balles, rend la vérification de l'identité des acheteurs obligatoires dans tous les secteurs de vente et oblige les services de santé à signaler toute personne qu'ils considéreraient dangereuse. Ce qu'Obama ne réussira probablement pas à faire passer au niveau fédéral est donc entré en application au niveau de l'Etat de New York. Les états voisins du Maryland et du Delaware ont d'ores et déjà annoncé qu'ils allaient également renforcer leur législation sur les armes à feu; le Connecticut envisage de le faire également... Le nord-est des Etats-Unis semble plus enclins à réformer la loi sur les armes à feu. Après tout, c'est peut-être état par état, sur une période assez longue, que l'on y arrivera plutôt que par la voie fédérale ? Une réforme des armes à feu par parties - chaque état indépendamment -  plutôt que par le tout...

----
(1) Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30.000 morts par an, par Hélène Sallon, in Le Monde, 8 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires