Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 10:51

Le pays à la feuille d’érable est une véritable mine d’or pour le cinéma américain.

holly.jpgQuel est le point commun entre Michael J. Fox, Walter Pidgeon, Mary Pickford, qui fut surnommé la Petite Fiancée de l’Amérique à la période de sa gloire, James Cameron, le Blues Brother Dan Aykroyd, William Shatner, Jim Carrey et Donald Sutherland ? Ils ont tous fait, ou font encore, les beaux jours d’Hollywood. Mais plus encore ils sont tous Canadiens comme une multitude de têtes connues du cinéma américain… Le Canada et les Etats-Unis entretiennent depuis plusieurs décennies des relations bilatérales étroites que ce soit au niveau économique, policier, social ou judiciaire. Même la circulation aérienne entre les deux pays répond à des arrangements particuliers et l’exploitation des voies maritimes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, qui relie les Lacs à l’Atlantique, est conjointe. Saviez-vous que l’on estime à 1,2 milliard de dollars américain la valeur des biens et des services échangés, chaque jour, entre ces deux états ? La frontière terrestre entre les deux pays s’étire sur 8893 kilomètres et de nombreuses grandes villes la jonchent : Seattle, Buffalo, Rochester, Détroit, Baltimore voire Chicago ou Milwaukee qui se trouvent sur le lac Michigan du côté américain ; Thunder Bay, Toronto, Ottawa, Vancouver et même Montréal qui n’en n’est pas très éloignée du côté canadien…

Le cinéma hollywoodien a donc, lui aussi, bénéficié de cette libre-circulation des personnes et des biens entre les deux pays. Dès son âge d’or, Hollywood a accueilli des acteurs originaires du Canada. Parmi les premiers, Mary Pickford qui fut star du muet avant de fonder, avec Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks et David Griffith, la société de production United Artists qui a produit des immenses classiques comme Les Temps Modernes ou Milliardaire pour un jour mais aussi tous les James Bond, la série des Rocky et quelques cartons comme Carrie, War Games ou Rob Roy… Pickford fut suivie par de futures valeurs sûres du cinéma américain comme Walter Pidgeon, Barry Morse, Yvonne de Carlo (Pour qui sonne le glas, L’aigle du désert, Les dix commandements…), Lloyd Bochner, Michael Sarrazin (On achève bien les chevaux, Juge et hors-la-loi…), Johanna Shimkus, Elias Koteas exceptionnel dans Harrison’s Flowers, Dan Aykroyd, Catherine O’Hara (beetlejuice, Dick Tracy, Maman j’ai raté l’avion…), John Candy (JFK, La petite boutique des horreurs, Rasta Rocket…), Michael J. Fox et le toujours surprenant Jim Carrey mais aussi des acteurs immenses comme Christopher Plummer que l’on vit notamment dans la mélodie du Bonheur (1965, Robert Wise), La Nuit des Généraux (1967, Anatole Litvak) et L’homme qui voulut être roi (1975, John Huston) ou encore Donald Sutherland que l’on ne doit même plus faire l’affront de présenter…

Le Canada, pourvoyeur d’acteurs pour les séries US

Parmi la génération plus jeune on trouve aussi quelques acteurs reconnus comme Hayden Christensen, qui fut Anakin Skywalker dans les épisodes I, II et III et Star Wars, Oliver Platt (Le Droit de tuer, L’expérience interdite, Mafia Parano…), Luke Kirby (Mambo Italiano, Rebelles…), Lolita Davidovitch (JFK notamment), Bruce Greenwood (Truman Capote, Benjamin Gates, I, Robot…), Natasha Henstridge (La Mutante, Mon voisin le tueur, Riders…), Kiefer Sutherland, le fils de Donald qui fut un extraordinaire violeur assassin dans Le Droit de Tuer et Au delà des lois avant d’être le héros de la série à succès 24h00

Et les séries justement ont été un filon important pour l’explosion d’acteurs canadiens aux Etats Unis. Lorne Greene fut l’un des pionniers dans la série Bonanza (diffusée entre 1959 et 1973) où il interprétait le patriarche du ranch Ponderosa Ben Cartwright. Après avoir joué quelques second rôles dans des séries importantes comme La Quatrième Dimension, Des agents très spéciauxou Le Fugitif, le Montréalais William Shatner devint l’inoubliable capitaine James T. Kirk de la série mythique Star Trek (1966–1969 et 1973-1974) avant de reprendre ce même rôle au cinéma. Shatner évoluera encore dans plusieurs séries télévisées pour asseoir sa gloire hollywoodienne ; Mannix, Hooker et, actuellement, Boston justice, Comment ne pas évoquer aussi la blonde bimbo d’Alerte à Malibu, Pamela Anderson, qui vit aussi le jour au Canada et qui en conserve la nationalité à ce jour… Michael J. Fox, aujourd’hui naturalisé Américain, avait commencé dans des séries avant de cartonner au cinéma ; par la suite pour des questions de santé il s’éloigna du grand écran pour revenir dans une série géniale, Spin City (1996-2002) où il est le conseiller du Maire de New York durant les quatre premières saisons avant, dépasser par la maladie, de céder le relais à Charlie Sheen…

Passons en revue quelques acteurs canadiens qui jouent ou ont joué dans des séries populaires américaines :

- Michael Ironside - V (1983-1984) et Urgences (1994-2009)
- Marc Singer - V (1983-1984)
- Raymond Burr – Perry Mason (1957-1966 et 1985-1993) – L’homme de Fer (1967-1975);
- Gloria Reuben – Urgences (1994-2009)
- Jill Hennessy - New York District (1990-2010)
- Jeremy Ratchford – Cold Case (2003-en cours)
- Evangeline Lilly - Lost (2004-2010)
- Neve Campbell - La vie à cinq (1994-2000)
- Jason Priestley - Beverly Hills 90210 (1990-2000)
- Kim Cattrall - Sex & the City (1998-2004)
- Ellen Page – ReGenesis (2004–2008)
- Elisha Cuthberth - 24h00 (2001-2010)

Et quelques réalisateurs de renoms…

La Canada a donc fourni une foule d’acteurs et d’actrices aux productions télévisées et cinématographiques américaines. Il a aussi fourni plusieurs réalisateurs dont nous retiendrons surtout cet heptaèdre qui réalisa quelques-uns des grands succès du box office américain ces vingt dernières années… :

- Al Waxman : Ace Vantura, Hurricane Carter
- Ted Kotcheff : La grande cuisine, Rambo I, Red shoes diary
- Ivan Reitman : Ghostbusters I et II, 6 jours, 7 nuits, Président d’un jour
- George P. Cosmatos : Rambo II, Cobra, Tombstone
- Roger Spottiswoode : A l’aube du 6è jour, Air America, Demain ne meurt jamais
- David Cronenberg : Crah, La Mouche, Les promesses de l’ombre
- James Cameron : Terminator I et II, Alien, Titanic, Abyss

Pour être complet citons encore quelques noms peut-être moins connu mais qui se sont imposé dans l’univers du cinéma américain soit comme acteur soit comme réalisateur : Rae Dawn Chong, Corey Heim, Paulo Costanzo, Arthur Hiller, Saul Rubinek, Eugène Lévy, Martin Short, Rick Moranis, Nick Mancuzo…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires

jp 24/12/2010 10:05


On peut citer aussi dans les plus connus Mike Myers (Austin Powers, Waynes World, Inglorious Basterds...)


Olivier Moch 29/12/2010 16:58



Très juste !