Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:48

Londres inaugure aujourd'hui la Shard Tower, le plus haut édifice d'Europe...

shard.jpgLa skyline londonienne s'est enrichie d'un nouveau gratte-ciel impressionnant : une flèche de verre et d'acier de 310 mètres de haut, avec 95 étages, pour une superficie totale de 127.000 m². Située à Southwark, sur la rive droite de la Tamise, près de London Bridge, non-loin de la Tate Modern ou du Globe Theatre, cette tour gigantesque est sortie de l'imagination du designer italien Renzo Piano à qui l'on doit, notamment, le Centre Pompidou à Paris, le New York Times Building siège du célèbre quotidien, le très coloré Central Saint-Giles dans le coeur de Londres ou encore le Musée des Arts de Harvard toujours en construction dans le Massachussetts. Tel un tesson (shard, en anglais) de bouteille qui s'élève vers le ciel, le gratte-ciel est présenté comme l'une des nouvelles icônes du Londres du 21è siècle. Le projet de construction de la Shard Tower remonte à 2000 lorsque l'idée est de remplacer les Southwarks Towers, des tours de bureaux construites en 1975 près de la gare de London Bridge. La construction du Tesson débuta en février 2009 après que les tours Southwark furent démolies. Il n'aura finalement fallut que trois années pour mener à bien le chantier qui s'est achevé en avril dernier. Selon son concepteur, Renzo Piano, la Shard Tower est une "petite ville verticale" dont la population active est estimée à 12.000 personnes. Le bâtiment abrite des espaces commerciaux (dans le hall), des bureaux (étages 2 à 28), plusieurs restaurants (étages 31 à 33), un hôtel cinq étoiles baptisé Shangri-La (étages 34 à 51), un spa (étage 52), une douzaine d'appartements (étages 53 à 65) qui seront les plus hauts de Londres et un observatoire de cinq étages (étages 68 à 72) avec un panorama 360° sans égal sur la capitale anglaise, le tout surmonté par une flèche de 66 mètres. Le propriétaire de la tour, Irvine Sellar, Président du groupe immobilier Sellar Property, prédit d'ores et déjà - mais avec peu de risques de se tromper il est vrai - que la Shard Tower s'inscrira vite dans le catalogue des attractions touristiques de Londres. Son point de vue unique attirera rapidement les touriste à l'image de celui de l'Empire State Building à New York. Clientèle touristique, clientèle d'affaire sont les cibles privilégiées de la tour dont la valeur est estimée, aujourd'hui avant même son inauguration officielle, à 3,9 milliards de dollars(1). A ce coeur de cible, il convient encore d'ajouter les futurs propriétaires des appartements, dont certains ont déjà trouvé acquéreur, qui viendront compléter la clientèle de la Shard Tower. Ceci dit, pour acheter un des douze appartements de la tour, il faudra un sacré bas de laine puisque les prix s'étalent de 30 à 50 millions de livres, soit 38 à 62 millions d'euros... Le mètre carré londonien est déjà à classer parmi les plus chers au monde, avec ces nouveaux appartements il sera encore revu à la hausse !

C'est d'ailleurs l'une des critiques que mettent en avant les détracteurs du projet ! La cherté des mètres carrés commerciaux et privés fait de l'édifice de Piano un symbole du Londres moderne : inégalitaire, dépendant d'investisseurs étrangers (la majorité des fonds proviennent du Qatar) et uniquement tourné vers le profit. Les critiques n'ont jamais manqué tout au long de la construction de l'édifice, elles étaient essentiellement tournées contre l'emplacement du bâtiment qui porte atteinte à la vue que l'on peut avoir de la Cathédrale Saint-Paul ou de House of Parliament selon les endroits où l'on se trouve. L'UNESCO, pour sa part, regrette que la Shard Tower porte atteinte, par sa proximité, à la Tour de Londres qui est classée au Patrimoine Mondial. Quoi qu'il en soit, Londres est fière de son Tesson et l'inaugurera en grandes pompes ce soir avec une animation laser et lumières sur l'ensemble des grands monuments de la capitale, un concert du London Philarmonic Orchestra et, en point d'orgue, l'illumination totale de la Shard Tower. L'inauguration de la Shard Tower est le premier pas d'une refonte totale du quartier de London Bridge, de nouveaux projets devraient prendre corps dans les mois et les années à venir afin d'étendre la City - le quartier d'affaires de Londres - de l'autre côté de la Tamise. Le Sheik Abdullah Bin Saoud Al Thani, principal bailleur de fonds du projet, qui participera à l'inauguration ce soir s'est félicité des excellentes relations qui existent entre Londres et le Qatar, des relations qui contribueront a redynamiser la rive sud de la Tamise dans les années à venir.

Avec cinq projets de gratte-ciels en cours, Londres se distingue par son audace architecturale et se tourne résolument vers l'avenir au moment ou d'autres capitales européennes - Paris et Bruxelles en tête - sont plus timorées en la matière.

-----
(1) alors que son coût est de l'ordre de 450 millions de livres, soit 700 millions de dollars, un rapport de 1/5,7... Avant son inauguration, la Shard Tower vaut donc 5,7 fois plus que ce qu'elle a coûté !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires