Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 14:32

Pourquoi le 11 novembre reste-t-il férié quand le 8 mai ne l'est plus ?

armistice.jpgLe sang versé par les soldats du premier conflit mondial aurait-il plus d'importance que celui versé entre 1939 et 1945 ? Le 8 mai commémore la date la fin de la seconde guerre mondiale sur le sol européen. Le 11 novembre rappelle la date de l’armistice de la première guerre mondiale. Si cette seconde date est fériée, le 8 mai est, en Belgique en tous cas, considérée comme un jour normal... Le 8 mai 1945 marque la capitulation de l'Allemagne nazie et, par la même occasion, la fin des combats de la seconde guerre mondiale en Europe. Le 11 novembre 1918 un armistice était signé entre les belligérants pour stipuler la fin du premier conflit mondial… Ces deux dates ont donc une signification particulière pour la liberté et l'évolution européenne. Mais, si en France le 8 mai et le 11 novembre sont des jours fériés, ce n'est pas le cas en Belgique ! Ce qui me choque depuis des années c'est bien que, chez nous, le 11 novembre est férié mais pas le 8 mai… Un peu comme si, dans notre bon Royaume, les soldats tombés en 14-18 étaient plus importants que ceux qui ont laissé leur vie lors de la seconde guerre mondiale !

Un petit rappel historique s'impose peut-être…

A l'aube du 20è siècle, les grande puissances européennes sont divisées en deux camps; la Triple Alliance, qui réunit l'Allemagne, l'Empire austro-hongrois et l'Italie, et la Triple Entente, faite de la France, du Royaume Uni et de la Russie. La situation tendue dans les Balkans débouche sur la déclaration de la Première Guerre Mondiale dont l'assassinat de l'Archiduc Héritier d'Autriche, François-Ferdinand, fut le déclencheur, le 28 juin 1914. Durant les 4 années du conflit ce sont au total plus de 14,5 millions de personnes (dont 6,6 millions de victimes civiles) qui perdront la vie. Suite à la débâcle de l'armée allemande, une demande de cessation des hostilités est remise à la France par un civil allemand du nom de Matthias Erzberger. Le Chef de Gouvernement français, Georges Clémenceau, et le Généralissime des troupes alliées, le Maréchal Ferdinand Foch acceptent cette demande, malgré l'avis du Général Philippe Pétain qui souhaite envahir l'Allemagne pour marquer plus encore la défaite de ce pays (ndlr il est à noter que Pétain sera beaucoup moins belliqueux vis à vis des Allemands devant lesquels il s'aplatira lors de la 2è guerre mondiale…) L'Armistice est signé le 11 novembre 1918, dans le wagon d'un train, au Carrefour de Rethondes, au milieu de la forêt de Compiègne.

Le deuxième conflit mondial débute le 1er septembre 1939 lorsque l'armée hitlérienne envahit la Pologne. La guerre durera près de six ans. L'armistice est signé, entre les troupes alliées et les Allemands, à Reims et à Berlin, il marquera la chute du régime nazi et la libération de l'Europe. Mais, pas encore tout à fait la fin de la Deuxième Guerre Mondiale car d'autres combats opposeront encore les armées américaine et japonaise dont le plus significatif est probablement la Bataille d'Okinawa, en juin 1945. Au total, ce conflit aura fait 60 millions de morts, y compris ceux qui ont perdu la vie dans les camps de concentration allemands… A l'exception des pays d'Amérique latine, il aura concerné les nations du monde entier.

Pour commémorer ces deux dates importantes, nos voisins français ont déclaré ces deux jours fériés. En Belgique, par contre, une différence est faite entre les deux dates ! En effet, aujourd’hui 8 mai, nous avons été travaillé comme un jour "normal" alors que le 11 novembre est férié… Pourquoi ? Le sang de nos soldats tombés entre 1914 et 1918 est il différents de celui de ceux qui sont morts trois décennies plus tard dans des conditions similaires ? La mort des bidasses du premier conflit est elle primordiale par rapport à celle des caporaux et sergents qui sont tombés en '40 ? Quelle logique a fait du 11 novembre un jour plus important que le 8 mai ? Mais il est vrai que la logique n'est pas toujours l'apanage des décideurs !

Entendons-nous bien, je ne réclame pas à corps et à cris un jour de congé supplémentaire. Loin de moi cette idée, je pense même que pour rendre le 8 mai férié on pourrait supprimer le lundi de pentecôte, l’Ascension ou l’Assomption. Ou alors on supprime également le férié du 11 novembre ! Je pense que ces deux dates, le 8 mai et le 11 novembre, doivent être mises sur un pied d'égalité; soit elles sont fériées soit elles ne le sont pas !

Dans une interview donnée au quotidien Libre Belgique en mai 2007(1), l'historien Pieter Lagrou confirme que "Le 8 mai constitue davantage une date dans l'histoire diplomatique : c'est ce jour-là que la reddition de l'Allemagne a été officiellement signée. Il ne faut pas oublier que la guerre a encore continué en Asie durant près de quatre mois. La Seconde Guerre mondiale a donc véritablement pris fin en août 1945". Donc le 8 mai 1945 ne marque pas la fin de la seconde guerre mondiale mais bien la reddition de l'Allemagne. Le conflit continue encore trois mois entre le Japon et les Etats-Unis dans le Pacifique. Toujours est-il que si la Belgique fut libérée de l'Occupation allemande par les Alliés en septembre 1944, les combats sur le sol belge cessèrent bien avec la capitulation de l'armée allemande, le 8 mai. Pour le devoir de mémoire, comme en France, cette date doit conserver autant d'importance que le 11 novembre qui, par convention, est devenu le jour du défilé des anciens combattants. La date du 8 mai est entrée dans la mémoire collective, elle mérite plus d'intérêt qu'il ne lui en reste...

--------
(1) Pourquoi le 8 mai n'est pas un jour férié ?, par Olivier Moonen., in La Libre Belgique du 7 mai 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires