Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 14:01

Après 30 ans de bons et loyaux services, Philippe Geluck ne dessinera plus Le Chat dans la presse, dès le 23 mars prochain...

aaa-002.jpgLe 23 mars prochain, Le Chat n'apparaitra plus dans la presse ! Philippe Geluck a annoncé cette information vendredi dernier via l'application pour smartphones et tablettes dédiée à son personnage fétiche. "C'est une nouvelle qui risque d'ébranler pas mal de monde. Vous êtes assis ? Alors voila : j'arrête de dessiner Le Chat pour les journaux à partir du 23 mars. Et poum, c'est dit"(1) écrit-il sur l'application, "[...] je me suis dit qu'il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de décider moi-même"(1). C'est sous le couvert humorisitique cher à Geluck - il annonce se servir de cette annonce pour mesurer l'impact de sa rubrique "Actu" - que le dessinateur choisit de tourner la page. Une décision qu'il annonce mûrement réfléchie et on le croit volontiers. Cela fait effectivement 30 ans que Le Chat est apparu pour la première fois dans le quotidien belge Le Soir avant d'être relayé dans VSD. Après 1560 semaines de présence ininterrompue, ce Chat sympathique et, à sa façon, philosophe a bien gagné le droit de se tourner vers d'autres aventures. Le choix de la date est tout sauf un hasard puisque c'est, effectivement,le 22 mars 1983 que cet anti-héros félin s'adresse pour la première fois aux lecteurs avec son style unique et inimitable. Le Chat ne disparait évidemment pas, Philippe Geluck continuera à publier des aventures de son matou marrant mais il se consacrera aussi à d'autres facettes de son talent comme l'écriture ou la peinture. Par ailleurs, l'application Le Chat reste plus que jamais d'actualité, Geluck a aussi bien compris la transition vers les NTIC...

Dessiné dans un style graphique volontairement simple afin de mettre l'accent sur le texte, sur le discours du personnage, le Chat est un personnage débonnaire et anthropomorphique qui fut créé, à l'origine, pour  les faire-parts du mariage de Philippe Geluck. Lorsqu'en 1983, la rédaction du Soir décide de compléter son quotidien par l'adjonction de nouveaux strips courts, il est fait appel à Geluck qui propose son Chat; celui-ci va rapidement devenir la mascotte du journal. Le Chat est passé, en trois ans à peine, du rang de strip de journal à celui de héros de bande dessinée puisqu'en 1986 Casterman (qui avait pourtant refusé le projet un an auparavant) publie le premier album qui connait un énorme succès en Belgique. Un tel succès que l'album est victime de trois ruptures de stock successives ! Le Chat, fort de son succès, a bien évolué depuis sa création. En 1998, Le Fils du Chat, qui apparaissait de façon irrégulière dans les planches du Chat, devenait, à son tour, une série tandis que le héros original gagnait le petit écran, en 2011, dans une série de capsules intitulée La Minute du Chat... un peu à l'image de ce que fut La Minute Nécessaire de Monsieur Cyclopède, imaginée par le génial Pierre Desproges dans les années '80.

Le Chat fait partie de la tradition belge de la bande dessinée, c'est un personnage majeur de ces trentes dernières années. Une Place du Chat a même été inaugurée, en 2008, dans la petite commune ardennaise de Hotton, preuve de l'impact du héros de papier dans l'imaginaire collectif de la population. S'il n'apparait plus dans Le Soir (ni dans VSD de l'autre côté de la frontière) à partir du 23 mars prochain, notre matou préféré n'en restera pas moins actif ne fut-ce que sur le site internet de Philippe Geluck (www.geluck.com) mais aussi sur la Gazette du Chat, lancée en décembre dernier (voir ici) ou par cette fameuse application pour smartphones et tablettes (que vous pouvez découvrir ici et télécharger via Play Store ou App Store) et, bien entendu, sur les prochains albums qui ne manqueront pas de garnir les rayons des librairies. Quoi qu'il en soit, ça va faire drôle de ne plus retrouver Le Chat dans Le Soir; au bout de 30 ans il y avait comme une forme d'accoutumance...

----
(1) The End, par Philippe Geluck, application Le Chat pour smartphones et tablettes, 18 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

snoring mouth guard 29/04/2014 13:14

I have read a lot about Philippe Geluck and his cat which was omnipresent in the press field. I think the cat was one of the most favorite part read by people. The subjects that have been taken to present were really on the dot. Thanks a lot for the post. Keep sharing.

Marc 25/01/2013 14:38

Cet homme d'ancien talent, je le nomme Philippe Geluck, devenu opportuniste ferait mieux d'arrêter réellement son fond de commerce, car il commence sérieusement à nous fatiguer. Il y en a toujours
qui doivent en rajouter une couche. Il peut s'arrêter : nous serons heureux.

Olivier Moch 28/01/2013 11:43



C'est un avis, il est le bienvenu sur Acta Diurna