Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 10:35

Les Portoricains se sont prononcés favorablement, par référendum, pour un rattachement aux Etats-Unis.

porto-rico.jpgPetit état des Grandes Antilles, Porto Rico (ou Puerto Rico) est un archipel de quatre îles situé dans les Caraïbes, à l'est du Mexique. Après avoir été longtemps colonie espagnole - sous le nom de San Juan Bautista(1) -, l'archipel est devenu territoire américain à l'issue de la guerre hispano-américaine, en 1898, en même temps que Cuba qui prendra son indépendance quelques années plus tard. En 1952, Porto Rico obtient une forme d'autonomie, notamment en terme de fiscalité, tout en restant rattaché aux Etats-Unis et en disposant d'un Réprésentant à la Chambre, mais pas au Sénat. La situation de ce petit état est assez complexe, il n'a pas de reconnaissance aux Nations-Unies mais bien au Comité International Olympique; ses habitants n'ont pas le droit de vote pour la présidentielle américaine mais bien pour les élections primaires qui décident des représentants de chaque parti à cette même élection présidentielle; l'anglais et l'espagnol y sont langues officielles mais la tendance est à ne conserver que la seule appellation espagnole du pays - Puerto Rico - au détriment de l'appellation imposée par les USA après la guerre hispano-américaine. A l'aube du 21è siècle, les relations entre les deux parties étaient même assez tendues, les Portoricains entendant, avec l'appui de l'ONU, engager un processus de décolonisation afin d'exercer leur droit à l'indépendance. La langue anglaise y fut même prohibée pendant plusieurs mois. En 2006, George Bush décide de cesser le système de prêts instauré par les Etats-Unis qui permettait notamment de faire tourner les administrations portoricaines bloquant par là même le paiement des salaires des fonctionnaires de l'archipel. Les autorités portoricaines semblent alors s'apercevoir de l'importance de leur rattachement aux Etats-Unis et, petit-à-petit, s'instaure la tendance inverse aux envies d'indépendance. Un sentiment rattachiste voit le jour à tel point qu'en avril 2010, la Chambre américaine des Représentant vote un droit d'autodétermination pour les habitants de Porto Rico, ceux-ci vont pouvoir choisir librement leur régime politique : état indépendant ou état américain.

Une adhésion loin d'être réelle !

L'idée d'un référendum voit le jour et est portée par le Gourverneur de l'île. Ce référendum a été organisé le 6 novembre dernier, jour du scrutin présidentiel américain pour lequel les Portoricain ne pouvaient pas s'exprimer. Ils avaient, pour cette consultation officielle, le choix entre trois alternatives :
  - soit conserver le statut actuel d'état libre associé aux Etats-Unis et au Commonwealth;
  - soit l'indépendance totale;
  - soit devenir le 51è état des Etats-Unis.

C'est vers ce dernier choix que se sont portés la majorité des habitants de Porto Rico ! 61% d'entre eux ont émis clairement le souhait de voir Porto Rico devenir le 51è état des USA; 33% souhaitaient garder le statut actuel et 6% seulement ont réclamé l'indépendance... Pendant sa campagne électorale, Barack Obama avait annoncé qu'il serait attentif au résultat de ce vote populaire et qu'il tiendrait compte de la volonté des Portoricains. Est-ce à dire que les Etats-Unis rajouteront prochainement une 51è étoile sur la Star Spangled Banner ? C'est envisageable car il ne reste finalement qu'une seule étape à franchir pour que cela devienne le cas. Envisageable, certes mais peu probable dans les mois à venir car cette ultime étape est ardue puisqu'il s'agit d'obtenir l'approbation du Congrès à la majorité absolue, c'est à dire avec au moins 50,1% des voix. Et cela n'est pas acquis car l'adhésion de Porto Rico changerait la donne politique américaine, en effet l'île obtiendrait ainsi cinq Représentants à la Chambre (au lieu d'un seul actuellement), deux Sénateurs (au lieu de zéro actuellement) mais aussi six ou sept Grands Electeurs pour la présidentielle. Or, la très grande majorité des portoricains - ceux qui vivent aux Etats-Unis mais aussi ceux qui vivent sur l'île et qui se prononcent lors des primaires - vote démocrate ce qui laisse évidemment le Parti Républicain sur la défensive... Un Parti Républicain qui, pour rappel, reste majoritaire (242 Députés sur 435) à la Chambre. Il est plutôt inconcevable, pour l'heure, de voir le Grand Old Party accepter l'adhésion d'un nouvel état qui serait plutôt favorable aux Démocrates ! Par ailleurs, l'île de Porto Rico connait un taux de chômage très élevé, 14% (pour 8,1% aux Etats-Unis), une frange importante de la population vit de subsides accordés par les Etats-Unis et la criminalité y est très élevée... Un modèle économique, social et judiciaire qui ne séduit pas du tout les Républicains !

Malgré le soutien de Barack Obama, il y a encore loin de la coupe aux lèvres ! L'espoir majeur des Portoricains réside dans les prochaines élections de mi-mandat, en novembre 2014, si les Démocrates parvenaient à reprendre la majorité à la Chambre et à la conserver au Sénat.

----
(1) nom attribué par Christophe Colomb, en 1493, en hommage au Prince Jean des Asturies.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires