Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:49

Il y a 70 ans, l’Allemagne nazie envahissait la Pologne et mettait sur les rails le second conflit mondial du 20è siècle.

poland.jpgPlusieurs chefs d’état, dont Angela Merkel évidemment, ont fait le déplacement jusqu’à Varsovie afin de participer aux commémorations du 70è anniversaire de l’invasion allemande de la Pologne; C’est, en effet, le 1er septembre 1939 que les troupes nazies ont pénétré en Pologne. A peine 19 ans après la signature du Traité de Versailles qui mit fin à la Première GuerreMondiale et qui définît les sanctions à l’encontre de l’Allemagne, ce pays sous la houlette d’un Adolf Hitler démocratiquement élu en 1933, déclenche donc un second conflit mondial en entrant de force en Pologne. C’est que le Traité de Versailles, pour permettre à la Nouvelle Républiquede Pologne d’avoir un accès à la mer Baltique, lui concède le fameux Corridor de Dantzig (futur Gdansk) qui appartenait jusqu’alors à la Prusseet qui surtout isole la Ville Librede Danzig ou demeurent beaucoup d’Allemands. L’Allemagne perdait ainsi un précieux territoire. En 1938, Hitler avait remis en cause par la voie politique l’appartenance du Corridor mais sans pouvoir infléchir le Traité de Versailles. L’Autriche est déjà annexée (L’Anschluss a eu lieu en 1938) et le Führer entend étendre le territoire du Troisième Reich par delà le Corridor de Dantzig. Initialement, l’invasion de la Pologneest prévue pour le 26 août à 4h30 du matin mais le Chancelier omnipotent décide de la décaler de quelques jours. Pour motiver cette attaque surprise, Hitler s’abrite derrière un fallacieux prétexte, celui de l’attaque par la Pologned’un poste de radio à Gleiwitz. L’invasion est menée sur toute la façade baltique mais particulièrement à hauteur de Dantzig. A 4h45 du matin, le cuirassé Schleswig-Holstein crache ses obus sur la Ville Libre, il est immédiatement appuyé par l’aviation nazie et quelques instants plus tard, les blindés allemands franchissent la frontière polonaise. La résistance polonaise est héroïque mais vaine. Les quelque 950.000 soldats polonais répartis en 39 divisions ne font pas le poids face aux 2.650.000 Allemands renforcé par des troupes soviétiques et Slovaque, aux 1500 avions et aux 3500 blindés.

Le 17 septembre, malgré l’entrée dans le conflit de la France et de l’Angleterre, toute la façade baltique de la Pologne est tombée aux mains des Nazis. Les troupes du Troisième Reich peuvent, dès lors, marcher sur Varsovie. Le 28 septembre 1939, la Pologne capitule ; la seconde guerre mondiale est lancée… Pour Hitler, l’annexion de la Pologne, comme celles de l’Autriche, de la Bohême et de la Moravie (partie orientale de l’actuelle Tchéquie) auparavant, se justifiait par la présence de populations germaniques et par la nécessité de conquérir l'espace vital nécessaire à l'expansion allemande… La récupération du Corridor de Dantzig aura été le motif du conflit, la fausse attaque du poste radio de Gleiwitz en aura été le détonateur ! L’invasion de la Pologne aura fait au total plus de 80.000 morts et plus de 150.000 blessés.

A titre personnel, cette annexion nazie du pays de mes ancêtres aura eu une répercussion directe sur ma famille. Mon grand-père, qui était né Polonais en Allemagne avait déjà quitté son pays pour immigrer en Belgique, fut alors considéré comme citoyen allemand et sa famille restée au pays reçu son ordre d'incorporation dans l'armée du Troisième Reich. Un ordre auquel il refusa de répondre ce qui fit de lui un déserteur de l'armée allemande. Pendant l'Occupation de la Belgique il dû ruser et se fier au destin pour ne pas tomber dans les griffes allemandes car il aurait alors été fusillé comme déserteur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires