Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 13:48

43 ans après son décès, Janis Joplin a son étoile sur prestigieux trottoir du Hollywood Boulevard.

janis.jpgSon histoire fut brève mais elle a laissé une trace indélébile dans la musique du 20è siècle. Janis Joplin fait partie du "club" Forever27, ces chanteurs de légende qui sont morts à l'âge de 27 ans, de façon aussi violente que subite. Janis Joplin était née le 19 janvier 1943, au Texas, à Port-Arthur. Bercé de blues, elle se dirige naturellement très tôt vers la musique et le chant en intégrant la chorale de son lycée. Ses performances vocales sont remarquables et elle impose sa présence sur les petites scènes où se produit la chorale, souvent au détriment des autres membres. Le rock se répend sur les Etats-Unis comme une trainée de poudre, Janis accroche à cette musique et, surtout, à ses dérivés comme le rock psychédélique, l'acid rock ou le rock garage qu'elle découvre à l'Université d'Austin. En 1963, Janis Joplin quitte le Texas (et les études) pour San Francisco où se développe son côté rebelle, largement influencé par les auteurs de la Beat Generation comme Burroughs, Kerouac ou Ginsberg. Elle rejoint rapidement l'importante communauté hippie de Frisco et s'adonne avec elle aux plaisirs artificiels du LSD, des amphétamines et de l'héroïne dilués dans le Southern Comfort. Dès 1965, sa consommation de drogue inquiète ses amis proches, cependant sa voix rauque et bluesy séduit Sam Andrews et James Hurley qui l'invitent à rejoindre leur groupe : Big Brother & the Holding Company qui existe depuis quelques mois mais qui cherche toujours une vraie voix. Janis Joplin sera cette voix ! Le groupe participe au Festival de Monterey (1967) et éclate aux yeux et aux oreilles du grand public. Il devient un groupe-phare de la scène psychédélique américaine et enregistre deux albums, Big Brothers and the Holding Company (1967) et Cheap Thrills (1968). L'année suivante, celle que l'on surnomme désormais Cosmic Mama quitte cependant Big Brother et fonde, avec Sam Andrews, The Kozmic Blues Band avec lequel elle acquiert une notoriété grandissante au fil des semaines. Le groupe participe a de nombreux shows télévisés et donne beaucoup de concerts à travers le pays. Pas toujours simple de tenir les engagements car Janis Joplin est de plus en plus dépendante des différentes drogues qu'elle consomme et de l'alcool. D'aucuns disent que Jim Morrison fait figure d'enfant de coeur à côté d'elle... The Kozmic Blues Band ne dure que quelques mois, à la fin de l'année 1969 la page est tournée.

En février 1970, Janis Joplin prend du recul et passe quelques temps au Brésil pour tenter de diminuer ses dépendances, cela se passe plutôt bien. Elle y rencontre un jeune touriste américain, David Niehaus, qui gravite loin du monde du rock et de ses excès. Il l'aide à diminuer sa consommation de drogue et les deux tourtereaux passent pour un couple "normal" loin des feux de la rampe... Au printemps, Janis Joplin rentre à New-York et décide de monter un nouveau groupe, The Full Tilt Boogie Band qui donne ses premiers concerts en mai 1970. Les critiques sont bonnes, le public suit. Mais ce retour dans l'univers du rock libère les démons enfouis depuis quelques semaines et Joplin replonge dans l'héro. Le groupe consacre l'été aux traditionnels festivals qui jalonnent les Etats-Unis et le Canada. Le 3 août 1970, Joplin participe à l'émission The Dick Cavett Show, sur ABC. C'est sa dernière apparition publique ! A la rentrée, elle entre en studio pour l'enregistrement d'un album avec The Full Tilt Boogie Band. Elle n'en verra jamais l'aboutissement puisqu'elle est retrouvée morte, des suites d'une overdose d'héroïne, dans une chambre d'hôtel de Los Angelès, le 4 octobre 1970.

Une femme dans un monde d'hommes

La carrière de Janis Joplin fut courte puisqu'il s'est écoulé à peine sept années entre ses débuts sur les scènes intimes de San Francisco et sa mort à Los Angelès. De son vivant, elle n'enregistra que trois albums (ndlr alors que 26 plaques ont été gravées et diffusées à titre posthume) et cinq singles. Mais Cosmic Mama personnifie mieux que personne le Flower Power Rock et le son typique de Frisco. Elle a influencé de façon importante le rock des sixties en imposant une touche féminine dans un milieu surtout dominé par des hommes jusqu'alors. En effet, jusqu'au milieu des années '60, le rock était surtout affaire d'hommes, les groupes les plus en vogue (The Doors, The Beatles, Creedence Clearwater Revival, The Rolling Stones, Jefferson Airplanes, The Jimi Hendrix Experience...) reposaient sur des hommes. En s'imposant comme leader de trois groupes qui ont marqué la décennie, Janis Joplin ouvrit la voie à d'autres femmes comme Maggie Bell, Patti Smith, Marianne Faithfull, Tina Turner ou même Pat Benatar et Cher... Finalement, seule Joan Baez fut, peut-être, la seule à ne pas avoir eu besoin de l'éclosion de Janis Joplin pour se révéler au grand public. Quoi qu'il en soit, Joplin est une influence majeure - ne fut-ce que par sa voix exceptionnel - du rock; elle est d'ailleurs classée par le magazine Rolling Stones à la 28è place des plus Grands Chanteurs de Tous les Temps. Si Janis Joplin fut intronisée au Rock 'n Roll Hall of Fame en 1995, elle n'avait pas encore reçu les honneurs du Walk of Fame, ce trottoir de Hollywood qui rend hommage à toutes les personnes qui ont eu une influence sur l'industrie américaine du spectacle. C'est chose faite depuis hier puisque Janis Joplin est devenue la 2510è étoile de Walk of Fame.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires