Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 12:34

La crise économique pousse davantage de Belges vers les maisons médicales et les soins gratuits.

sante-chere.jpgLe constat est posé par le quotidien De Standaard de ce matin, le nombre de Belges qui a recours aux soins gratuits a explosé. Il est passé de 123.000 en 2004 à 250.000 en 2011(1), soit plus du double. Dans le même laps de temps, le nombre de centres de soins communautaires (ou maisons médicales) a aussi plus que doublé, passant de 51 à 110, dans notre pays. Selon De Standaard, ce chiffre est appelé à aller encore à la hausse dans les années à venir. La Ville de Gand, par exemple, dispose de huit centres de soins communautaires et ne peut plus faire face à la demande.Ce sont plus de 6000 patients qui ont recours aux maisons médicales gantoises pour une vingtaine de travailleurs de la santé qui y travaillent, précise le Pr Thierry Christiaens(1), qui exerce notamment dans des centres de soins communautaires brugeois et gantois. Un neuvième centre ouvrira donc ses portes au début 2013 ! La crise économique semble être le facteur principal de cette explosion de patients qui se tournent vers des soins gratuits ou meilleurs marché. "On estime que deux tiers de nos patients vivent dans des conditions difficiles, n'ont pas beaucoup d'argent" explique également Thierry Christiaens(2) "Ces dernières années, nous avons vu plus de réfugiés et de migrants mais le nombre de Belges a aussi fort augmenté. Ils nous disent qu'ils ne peuvent pas se permettre de payer pour leur soins de santé"(2). Un constat qui est confirmé par Francina, une patiente de 72 ans qui se rend trois fois par semaine dans un centre de soins communautaires de Gand pour soigner ses pieds fortement touchés par le diabète dont elle souffre. "Loyer, eau électricité, vous savez ce que ça coute ? Mon loyer vient d'augmenter de 10 euros. Je gère mon argent au mieux mais à la fin du mois il ne me reste rien de ma pension"(3) dit-elle dans la carte blanche que lui offre De Standaard. Alors elle n'irait pas chez le médecin, au péril de sa vie car les pieds diabétiques nécessitent des soins sérieux, si elle devait payer...

Dans notre pays, 20% de la population n'ont pas les moyens de payer des soins de santé ! La Belgique est connue pour sa grande accessibilité aux soins, les mutuelles absorbant une très grandes parties des frais liés aux soins et pourtant une étude réalisée en 2011 montre qu'un Belge sur cinq n'a pas les moyens financiers de se soigner(4). Car, si les mutuelles remboursent tout ou partie de certains soins de santé selon les cas, il faut garder à l'esprit que tous les soins de santé n'intègrent pas la nomenclature, c'est à dire la liste officielle des soins remboursés. Par ailleurs, il faut souvent d'avancer la somme du coût d'une consultation ou d'un soin avant de se faire rembourser. Enfin, la proportion de Belges qui ne sont pas en ordre de mutuelle (cotisations impayées et/ou documents pas à jour) est également en croissance ce qui entraine, évidemment, la non-prise en charge de leurs soins. Selon l'Enquête Belge de Santé menée en 2010, une famille belge débourse, en moyenne, mensuellement 125 euros en soins de santé. Pour de plus en plus de famille, cette somme devient impossible à débourser...

-----
(1) Crisis blijft belgen naar gratis zorg, par Maxie Eckert, in De Standaard, 2 août 2012
(2) Gratis zorg succes bij patiënt en arts, par Maxie Eckert, in De Standaard, 2 août 2012
(3) "Ik ga niet naar de dokter als het geld kost", par Francina Vervaeke, in De Standaard, 2 août 2012
(4) Chère santé..., par Olivier Moch, on www.actadiurna.be.ma, 7 décembre 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires