Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 20:15

François Hollande met fin à cinq années de Sarkozysme... Mais pour le nouveau Président, le plus dur débute !

hollande.jpgC'est officiel, François Hollande est le nouveau Président de la République Française ! Alors que Nicolas Sarkozy annonçait un second tour serré, il n'en fut rien en définitive car c'est avec un écart confortable (52%-48%) que le challenger a vaincu le tenant du titre. Ce n'est, somme toute, que la chronique d'une défaite annoncée depuis plusieurs semaines ! J'ai lu, ça et là, que les Français n'avaient pas voté pour Hollande mais bien contre Sarkozy... Quand bien même ce serait vrai, il convient de reconnaitre qu'en cinq années de pouvoir, Nicolas Sarkozy a parfaitement manoeuvré pour que l'on vote aujourd'hui contre lui ! S'il y a un Président qui a su se rendre impopulaire, c'est assurément Nicolas Sarkozy. Faut-il rappeler cette fameuse phrase "La France, aimez-la ou quittez-la" prononcée lors d'un discours officiel, cette phrase c'était surtout le slogan du Front National de la Jeunesse ? Faut-il rappeler son fameux "Casse-toi, pauvre con" lancé lors du Salon de l'Agriculture de 2008 ? Faut-il rappeler son discours à l'encontre de la laïcité en vigueur en France lors d'un voyage officiel au Vatican (pour rappel "Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur") ? Faut-il rappeler ses frasques bling-bling ? Faut-il rappeler qu'il augmenta, en 2007, son salaire présidentiel de 140% alors que les Français moyens peinaient à nouer les deux bouts ? Faut-il rappeler son ingérence dans le monde des médias et notamment le licenciement qu'il obtint d'un journaliste de Paris-Match après avoir usé de son influence auprès de Lagardère, propriétaire de l'hebdomadaire ? Faut-il rappeler... non, ça suffit, on a suffisamment rappelé comme cela ! Si l'on ajoute à ces frasques qui l'ont rendu impopulaire une série d'erreurs politiques comme ses liens avec la Libye, son rapprochement avec l'extrême droite, la désunion de l'UMP dont il est le principal artisan (cf Villepin ou Boutin), la volonté de placer son fils à la tête d'une société de réaménagement du quartier de la Défense, la renonciation à certaines promesse, notamment en matière d'impôts, l'abaissement de la note de la France par Standard & Poors, et cetera... on ne peut pas se déclarer surpris de la défaite de Nicolas Sarkozy.

François Hollande a remporté ce scrutin mais il est clair que le plus dur débute pour lui ! Il va maintenant devoir s'atteler à relancer l'économie française et prouver qu'il n'est pas un Président de dépit. Je suis convaincu qu'Hollande a construit son succès de ce soir à la force de son travail. Quatre ans après avoir été minorisé au sein de son parti lors du Congrès de Reims, il a su s'y imposer à nouveau, revenir en force et s'imposer comme le candidat socialiste au terme des primaires. Il doit, désormais, faire aussi bien à la tête de l'état. Cependant, François Hollande manque singulièrement d'expérience au niveau ministériel, il n'a jamais été Ministre, et c'est une constante dont il doit absolument tenir compte au moment de s'entourer lorsqu'il s'agira de constituer son équipe ministérielle. Car la tâche est d'ampleur : économie, pouvoir d'achat, social, emploi, retraites, écologie, lutte contre la montée de l'extrême droite (le rendez-vous est proche avec les législatives qui arrivent), Europe,... Plusieurs noms sont déjà avancés pour intégrer cette équipe ministérielle : Moscovici, Valls, Aubry, Royal, Ayrault devraient trouver embauche autour d'Hollande. Quoiqu'il en soit, François Hollande doit aussi maitriser sa communication et il doit absolument commencer par poser un geste fort lors de son intronisation. Rappelons-nous du geste de Mitterrand qui alla poser une rose sur la tombe de Jaurès, le 21 mai 1981 jour de son investiture. La mémoire collective retient cette image essentielle du Président Mitterrand; il m'apparait fondamental pour Hollande de commencer son quinquénat d'une façon similaire, par une image forte qui passera à la postérité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Le Webzine de l'Histoire 06/05/2012 21:46

Les antisarkozystes fanfaronnent. L'antisarkozysme déchaîné depuis 5 ans n'aura pas suffi à empêcher 48 % des Français de voter pour le sortant. Je ne suis pas un fan de Sarkozy mais il faut
reconnaître qu'il est le seul président à avoir tenté des réformes pas faciles pour la France (la retraite par exemple).
Maintenant que la gauche est aux affaires (mais est-ce si sûr ? Il faut attendre les législatives...) on va bien voir comment elle va se démener face au monde réel, à commencer par les marchés
financiers qui veulent revoir l'argent qu'ils ont prêté à un pays qui vit au(dessus de ses moyens depuis 30 ans. Le soi-disant "adversaire sans visage" de Hollande, ce sont en fait les millions de
Japonais (par exemple) qui épargnent pour leur retraite...