Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 15:33

Où la version moderne des laissés pour compte de la crise économique américaine...

hobo.jpgLa crise économique, aussi appelée Grande Récession, qui frappe durement les Etats-Unis depuis 2008 laisse sur le carreau des millions de personnes. Le chômage franchit allègrement la barre des 10% et l'on ne prévoit guère d'amélioration avant sept ou huit ans. De nombreux Américains ne peuvent plus faire face à leurs crédits et doivent revendre leur maison, ils se retrouvent jeter sur les routes un peu comme l'étaient ces fameux hobos(1) de la Grance Dépression des années '30. Après le krach boursier de 1929, une quantité inimaginable de travailleurs se sont retrouvés sur les routes pour proposer leurs services comme travailleurs saisonniers dans les explotations agricoles ou dans d'autres petits boulots divers. Ces SDF travailleurs étaient la conséquence directe de la crise économique dans laquelle ont été plongés les Etats-Unis à cette époque. Les Hobos (Hoboes en anglais) voyagaient sans cesse à travers le pays, à pied, en stop et, surtout, en trains de marchandises qu'ils squattaient dès que possible pour couvrir de longues distances. Dans l'imaginaire collectif, le hobo est d'ailleurs totalement assimilé aux trainx de marchandises qui traversent le pays. Le Hobo est devenu un personnage mythique de la culture américaine, romantisé par les écrits de Jack Kerouac, de John Steinbeck (avec son fabuleux Des souris et des hommes) ou Jack London. Mais justement, ce personnage incontournable de l'histoire et de la littérature américaine, beaucoup pensaient qu'il appartenait désormais à ces deux catégories. La Grande Récession remet ces travailleurs itinérants sur les routes avec une différence fondamentale, ils se déplacent désormais en voiture ou en camion... Ils y vivent aussi ! Forcés d'abandonner leur maison à la saisie car surendettés, de nombreux américains sont donc à nouveau à la rue. Pourtant, ils ont un travail, quelques maigres moyens, des compétences qu'ils essaient de faire-valoir comme le faisaient les hobos des années '30.

Alors, pour subvenir à leurs besoin ces hobos des temps modernes sillonnent à nouveau les routes. Internet est devenu leur allié incontournable, en effet des forums se sont créés pour permettre les échanges entres-eux. Bons plans, trucs et systèmes D (comme débrouille), offres d'emplois momentanées... autant de choses qui circulent dans la communauté virtuelle des hobos modernes. L'un des sujets les plus diffusé est le classement réalisé par le site internt automobile Jalopnik qui a établi un classement des véhicules les plus intéressants pour le hobo. Ce classement circule énormément car il met en exergue les véhicules ayant le meilleur rapport qualité/prix (consommation, prix d'occasion, praticabilité...) pour quelqu'un qui, vivant sur les routes, doit en faire son lieu de vie. On y apprend ainsi que le Dodge Sprinter est le meilleur choix...

L'histoire est, parait-il, un sempiternel recommencement ! La résurgence des hobos semble le confirmer...

-----
(1) il semble que le mot hobo soit la contraction des termes Homeless Bohemian (bohémien sans domicile)

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires