Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 09:46

L'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme lance une campagne originale pour attirer l'opinion sur les ravages de l'illetrisme et faire de ce phénomène une grande cause nationale en 2013...

anlci2.jpgLe chiffre est rude : plus de trois millions de Français sont illettrés ! Si l'on y ajoute le nombre important d'analphabètes, on arrive au chiffre encore plus effrayant d'un Français sur huit(1) qui ne sait ni lire ni écrire ! Car il est important de faire la distinction entre l'illettrisme et l'analphabétisme : l'illettré est une personne qui a appris à lire et à écrire (au moins des notions) mais qui en a perdu la maîtrise alors que l'analphabète est une personne qui n'a jamais appris à lire et à écrire. Si l'analphabète n'a donc jamais acquis de bases stables d'écriture et de lecture, l'illetré a donc perdu pour diverses raisons ses acquis. Le nombre d'illettrés en France represente quand même 9% des adultes qui ont été scolarisés... Presque un sur dix ! Dès lors, on comprend pourquoi l'illettrisme devrait être fait grande cause nationale de l'année 2013 chez nos voisins hexagonaux. Un collectif de 59 organisations nationales actives dans les domaines de l'éducation, de la culture, de l'insertion sociale ou de l'entrepreunariat a été mis en place sous l'égide de l'Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme (ANLCI), son objectif est donc de faire de l'illettrisme une grande cause nationale de l'année à venir afin de prévenir et faire reculer l'illettrisme ! Pour y parvenir, différentes actions ont été mise en place par le collectif baptisé Illetrisme, grande cause 2013 ?, à commencer par deux sites internet (illettrisme2013.fr et anlci.gouv.fr) mais aussi tout une série d'outils (dossiers, kit de communication, brochures, plaquettes...) pour s'informer et agir contre un phénomène qui est aussi un véritable enjeu de société. Un catalogue de ces outils est d'ailleurs disponible en ligne (ici).

Une campagne visuelle percutante !

Cependant, les outils imaginés par le collectif nécéssitent une démarche du public, c'est à lui d'aller vers les outils. Pour alerter l'opinion ce n'est peut-être pas la manière la plus percutante de procéder. Dès lors, l'ANLCI a décidé de diffuser une campagne visuelle pendant tout le mois de novembre via un réseau d'affichage mais aussi à travers certains médias écrits. Une campagne percutante qui prend l'aspect d'un banale campagne de pub sous laquelle est déguisée l'opération de sensibilisation du grand public. Avec le concours d'une agence de communication parisienne, l'ANLCI a donc lancé une campagne qui s'apparente, au premier regard, à des publicités pour une voiture, pour un mascara, pour un club de vacances, pour un mascara ou encore pour un film mais dont le texte diffère fondamentalement du message suggéré par l'imagerie. Clairement, pour comprendre ces (fausses) publicités, le public doit faire appel à ses capacités de lecture, ne pas laisser son cerveau reptilien l'emporter mais faire l'effort d'utiliser son cerveau neo-mammalien pour appréhender le contenu du message. Concrètement, l'image ci-dessous (qui fait partie de la campagne et qui appartient à l'Agence DDB°) renvoie, au premier regard, vers une super promo pour un pc. La photo du portable, le macaron 10% et le logo en bas à droite qui rappelle fortement celui d'une grande enseigne de distribution participent à cette compréhension primaire mais à la lecture du texte on s'aperçoit évidemment que cette "publicité" évoque un domaine totalement différent, celui de l'illéttrisme... encore faut-il pour s'en rendre compte avoir la capacité de lire !

anlci1
Photo copyright DDB°

Sept visuels de la même trempe fleurissent donc pendant tout le mois de novembre en France. L'approche sensibilisatrice est originale, elle doit toucher le plus largement possible l'opinion publique et aider le collectif contre l'illettrisme à faire de ce phénomène de société une cause nationale en 2013. En jouant sur les codes de la grande consommation, le collectif espère sensibiliser le public le plus large possible et inciter un grand nombre de citoyens à signer l'appel pour faire de l'illettrisme un enjeu majeur de 2013

Et en Belgique ?

Notre pays n'est pas mieux loti que la France en matière d'illettrisme et d'analphabétisme ! L'on considère que ± 400.000 Belges (soit 1 sur 27) ne sait ni lire ni écire ! (Lire à ce propos l'article Ni lire ni écrire)

------
(1) Chiffre selon une enquête de l'INSEE en 2005 et donc suceptible d'avoir évolué depuis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires