Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:11

Les Républicains pris à leur propre piège !

 

obama07.jpgDécidément, cette semaine aura fait couler beaucoup d’encre autour de la Réforme de l’accès aux soins de santé chère à Barack Obama. Adoptée le 21 mars par le Congrès (lire à ce propos Historique ! ) elle était bloquée, le 24 mars, suite à la découverte de deux vices de procédure (lire à ce propos Un coup pour rien ) par des Sénateurs républicains avant d’être définitivement adoptée par le Congrès (Sénat + Chambre des Représentants) ce 25 mars…

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les Démocrates ont réussi à tourner à leur avantage la tentative de déstabilisation des Républicains. Car qu’était-ce d’autres, finalement ? Profitant de ce contretemps et du retard pris, dès lors, pour la promulgation du texte de loi de la Réforme, les Démocrates en ont profité pour la peaufiner et y apporter quelques dispositions qui la rendent encore un peu plus sociale. Ainsi, le nouveau texte de la Réforme prévoit une extension des soutiens fédéraux pour rendre l'assurance plus accessible et une aide accrue de l'Etat au programme Medicaid pour les pauvres. Elles prévoient également un élargissement de l'assiette de l'impôt finançant le programme Medicare à destination des personnes âgées et elles incluent une réforme du programme des prêts aux étudiants.

La Réforme rendue plus sociale a d’abord été votée au Sénat, par une large majorité de 56 voix, avant d’être définitivement adoptée par la Chambre des Représentants avec une majorité de 220 voix… c'est-à-dire avec une voix de plus que le lors du premier vote que les Républicains avaient fait infléchir. Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’agit d’un vrai camouflet pour le Parti Républicain qui a fait pis que bien en voulant contrecarrer la Réforme de l’accès au Soins de Santé. Désormais, cette réforme sera plus sociale, l’Etat américain sera davantage impliqué et elle a été revotée à une plus large majorité ; tout ce que ne voulaient pas les Républicains !

Le grand vainqueur de cette joute politique est bel et bien Barack Obama qui a réussi contre vents et marées à imposer une réforme historique. «C'est une bataille législative qui restera dans les annales», a estimé Harry Reid, leader de la majorité démocrate au Sénat. Un vrai beau coup politique pour le Président des Etats-Unis...

 

P2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires