Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 18:05

Voila qui est pour le moins... stupéfiant ! La petite commune de Rasquera, en Catalogne, autorise la culture de cannabis pour effacer ses dettes et créer de l'emploi.

rasquera02.jpgRasquera est un village de 900 habitants non loin de Tarragone, à l'intérieur des terres catalanes, à quelques encablures de l'endroit qui hébergea mes villégiatures d'enfant et d'adolescent. La crise économique qui frappe durement le pays n'épargne pas Rasquera qui, comme bien des petites entités espagnoles, est confrontée à un grave problème de finances, son passif s'élève à près d'un million et demi d'euros. Depuis quelques temps, le Conseil Municipal cherche donc une solution pour relancer l'économie du village et faire face à ses dettes dont l'importance croît au fil des années. Et cette idée, elle devrait passer par le culture cannabique encadrée... Il convient de préciser qu'en Espagne, depuis 2006, la possession et la consommation de cannabis sont autorisées dans les lieux privés; la vente de graines de cannabis et la culture dans des lieux privés sont également autorisés. Fort de ces dispositions légales, le Conseil Municipal de Rasquera a donc étudié la possibilité de rentabiliser quelques terrains privés de la commune. L'idée est de créer une entreprise publique chargée de la gestion de terrains privés destinés à la culture de chanvre. Pour concrétiser le projet, le Maire de Rasquera s'est entouré de précautions et notamment de relais au niveau du Gouvernement de Catalogne et du Gouvernement espagnol. Plusieurs réunions de travail avec des répresentants municipaux, majorité et opposition, un représentant du Gouvernement catalan et des dirigeants de l'ABCDA (Asociacion Barcelonesa Cannabica De Autoconsumo ou Association Barcelonaise de Consommation Personnelle de Canabis) ont été nécessaires pour cadrer la mise en place de cette entreprise publique. Finalement, le projet a été présenté au Conseil Municipal qui l'a adopté le 29 février dernier.

L'ABCDA est une association officielle qui a été créée voici quelques années pour réunir les fumeurs de cannabis qu'ils soient fumeurs "pour le plaisir" ou pour "raisons thérapeutiques"(1). Son objectif est d'encadrer la consommation de cannabis, d'informer sur les dangers sanitaires qu'elle engendre mais aussi d'en réguler la fourniture afin d'éviter le deal sauvage dans la rue. L'ABCDA regroupe désormais plus de cinq mille membres et dispose de moyens financiers assez importants. Elle se positionne clairement pour un encadrement légal de la culture de cannabis aussi l'opportunité qui se présente à Rasquera l'a-t-elle immédiatement intéressée. Concrètement, l'ABCDA sera un acteur important du projet puisqu'elle louera à l'année, à partir de juillet prochain, les terres de Rasquera mises à disposition par l'entreprise publique créée à cet effet pour y cultiver du chanvre. Le cannabis ainsi récolté sera mis à disposition des membres de l'association qui ne l'achèteront pas directement mais bien par le biais des cotisations mensuelles qu'ils payent. Selon le Maire de Rasquera, cette entreprise devrait rapporter quelque 650.000 euros par an à la municipalité, elle devrait aussi permettre la création d'une trentaire d'emplois. 

Une partie du Gouvernement catalan, qui a pourtant été associé au projet, témoigne de son désaccord. Selon Francis Babin, Délégué du Gouvernement catalan au Plan National Drogues, il est important que l'autorité catalane fasse le nécessaire pour lutter de toutes les façons possibles contre cet accord intervenu à Rasquera. Babin met aussi en avant que la population espagnole n'est pas majoritairement favorable à la dépénalisation des drogues douces, il remet également en question les vertus thérapeutiques du cannabis cependant que, depuis la fin des années '90, le Gouvernement espagnol fait la distinction entre le cannabis de consommation personnelle et le cannabis médical. Ce dernier est d'ailleurs en phase de légalisation complète. Quoi qu'il en soit, le Maire de Rasquera, Bernat Pellisa, a assuré que la culture encadrée de cannabis se ferait dans la plus grande des transparence. Un Comité de sécurité chargé de veiller au respect des normes environnementales et juridiques sera mis en place prochainement; ce Comité intégrera des fonctionnaires du Ministère espagnol de l'Intérieur. Le projet avalisé par le Conseil Municipal de Rasquera devrait trouver sa concrétisation à l'été... Ce sont donc sept hectares de terre cultivables qui seront dédiées au cannabis mais pas seulement car, précise encre Bernat Pellisa, "le projet se présente comme une culture alternée éco-cycle avec des plantations céréalières et de betteraves"(2).

rasquera--------
(1) il existe un cannabis thérapeutique dont les effets bénéfiques sont reconnus par la communauté scientifique dans le soulagement de certains symptômes de plusieurs maladies comme le cancer, la fybromyalgie, la sclérose en plaque, le Syndrome de Tourette, Parkinson...

(2) Rasquera implement approved marijuana crops for hom consumption, on http://philosophers-stone.co.uk, 3 mars 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires