Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 11:52

La nouvelle gare des Guillemins sera inaugurée demain !

guillemins.jpgC’est donc ce vendredi 18 septembre que sera inaugurée, après dix années de construction, la nouvelle gare des Guillemins à Liège. Les Guillemins, comme les Liégeois surnomment cette gare, sont un lieu capital de la Cité Ardente. Seconde gare de Wallonie en terme de fréquentation avec quelque 36.000 personnes chaque jour qui transitent, elle est surtout depuis quelques années un nœud multimodal remarquable au cœur de Liège. Liaison TGV, trains locaux, régionaux, nationaux et internationaux mais aussi navette vers l’aéroport de Liège-Bierset et proximité de l’autoroute vers la France, l’Allemagne et les Pays-bas… La Gare des Guillemins, qui s’érige depuis la moitié du 19è siècle dans le quartier homonyme, prend donc un nouvel essor. Elle fut inaugurée en 1842 pour des liaisons locales mais devint rapidement internationale avec l’ouverture d’une voie vers Aix-la-Chapelle (Aachen), l’année suivante. La gare fut rénovée et agrandie pour l’exposition universelle de Liège, en 1905, mais c’est en 1958 qu’elle entra dans l’ère de la modernité avec l’électrification des lignes de chemin de fer. A cette époque, la gare des Guillemins fut modernisée sur le modèle de la Stazione Termini de Rome dans un style architectural verre et béton typique des années ‘50. Malheureusement, à l’hiver 1960, lors de la fameuse grève générale contre le programme d’austérité imposé parle gouvernement Eyskens, la gare fut fortement endommagée par l’explosion d’une bombe…

Ce n’est qu’à la fin du 20è siècle, face à l’enjeu capital des trains à grande vitesse et à un souci de mobilité grandissant que les autorités politiques ont décidé la construction de la nouvelle gare des Guillemins. L’infrastructure existante n’est pas adaptée aux réalités modernes ; même si elle n’a que 50 ans, l’évolution rapide du train à rendu désuète la gare des Guillemins. Une étude approfondie montre ce que les utilisateurs réguliers savaient déjà : la gare manque de confort, les voies les plus usitées sont à l’opposé de l’entrée, les quais sont trop petits et trop étroits, les bâtiments sont sales et abîmés, plusieurs voies s’entrecroisent ce qui limite la vitesse d’arrivée et de départ des trains et, pour couronner le tout, des traces d’amiante sont relevées à différents endroits… Bref, c’est évident, il sera plus aisé et probablement moins onéreux de reconstruire plutôt que de réhabiliter !

Dix ans pour entrer dans le 21è siècle !

Et tant qu’à construire une nouvelle gare, autant imaginer quelque chose de marquant et de beau pour entrer de plain pied dans le 21è siècle ! Le projet est soumis à un concours international et c’est l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls qui l’emporte. La réalisation de la nouvelle gare lui est confiée et le chantier pharaonique débute en 1999 et se prolonge dix années durant à côté de l’ancienne gare. Celle-ci ferme définitivement ses portes le 4 juin 2007 alors que l’infrastructure utile de la nouvelle gare est opérationnelle. Les derniers vestiges de l’ancienne gare ont disparu à la mi-septembre 2007 au terme de quelques semaines de démolition… et au grand dam de certains liégeois nostalgiques.

Mais c’est vers l’avenir qu’il convient de regarder avec la superbe nouvelle gare. Le projet de Calatrava est remarquable, les voutes et les arcs font de l’édifice l’un des plus remarquables d’Europe. Les grands espaces, les lumières naturelles qui entrent à divers endroits et l’immensité des voutes font ressembler les Guillemins à une immense cathédrale moderne à ciel ouvert. Désormais, Liège dispose d’un outil performant pour entretenir cette fameuse plateforme multimodale que beaucoup de villes européennes nous envient. Enfin, le projet de la gare s’accompagne d’une refonte importante du quartier des Guillemins qui était devenu plutôt vétuste.

A propos de Calatrava…

Il est difficile d’évoquer la nouvelle gare des Guillemins sans parler de son concepteur, le génial architecte espagnol Santiago Calatrava Valls ! Digne héritier d’une lignée d’architectes au talent immense – citons sans être exhaustif, Puig I Cadafalch, Manrique, Domenech I Montaner, Fontsere, Jujol, Bofill et, bien entendu, Gaudi – Santiago Calatrava est internationalement reconnu et dispose d’une expérience importante dans le milieu particulier de l’architecture ferroviaire. On lui doit, notamment, la gare TGV Saint-Exupéry de Lyon et la Gare de l’Orient à Lisbonne qui auront, sans conteste, fait pencher la balance de son côté au moment du choix de l’architecte des Guillemins au terme du concours international.

Reconnaissable entre mille, le style Calatrava est résolument moderniste. L’architecte valencien travaille partout à travers le monde, on lui doit entre autres :
- Le Pont Bach de Roda, à Barcelone (1984) ;
- le Pont Alameda, à Valence (1991) ;
- le Pont d’Alamillo, à Séville (1992) ;
- le complexe BCE Place Mall, à Toronto (1992) ;
- la Gare Saint-Exupéry, à Lyon (1994) ;
- une station de métro, à Valence (1995) ;
- l’aéroport Sondico, à Bilbao (2000) ;
- l’extension du Musée d’Art de Milwaukee (2001) ;
- le pont Petach Tikhva, à Tel-Aviv (2003) ;
- l’Opéra de Valence (2004) ;
- la fabuleuse Turning Torso (à voir ici ) à Malmö (2005) ;
- le pont de la Constitution, à Venise (2008).

Actuellement, Calatrava œuvre sur plusieurs projets d’envergure dont le Chicago Spire, un gratte-ciel de forme hélicoïdale dans la Cité des Vents mais aussi une gare en forme de dragon à Mons, dont l’animal légendaire est l’emblème…

Maintes fois primé et récompensé pour ses réalisations, Calatrava est l’un des architectes actuels les plus cotés. Liège ne pouvait pas rêver mieux pour la construction de sa flamboyante gare des Guillemins…

A noter... la Gare des Guillemins sera complètement portes ouvertes ce week-end des 19 et 20 septembre. A cette occasion, un tableau de Chagall, La Maison Bleue sera exposé au public !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires