Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 19:36

Quand Marx Dormoy m'apprend à connaitre les dessous pas très propres de L'Oréal...

 

800-marx-dormoy.jpgIl est amusant de voir les entrelacs du hasard faire surface où on ne les attend pas forcément. Ainsi comment aurais-je pu imaginer que mon sejour à Paris eût un lien - certes indirect - avec la famille Bettencourt et sa très célèbre marque de cosmétique L'Oréal ? Ces derniers jours, je logeais chez des amis dans le 18è arrondissement de Paris, dans les environs de la Rue Marx Dormoy. La station de métro la plus proche de l'appartement qui m'abrita pendant ce court séjour parisien portait aussi  le nom de Marx Dormoy. Aussi, ne connaissant pas cet homme, je pris donc quelques renseignements sur lui. Militant socialiste, Maire de Montluçon puis tour à tour Député, Sénateur et Ministre de la République, Dormoy fut, en juillet 1940, l'un des 80 parlementaires ayant refusé de voter les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Il fut aussi pleinement engagé contre le fascisme... Bref Marx Dormoy est un homme politique qui a compté aux grandes heures de la France troublée avant et pendant le second conflit mondial.

 

Quel rapport avec L'Oréal en entends-je certain murmurer ? Ce rapport c'est Les Cagoulards, surnom donné à ces activistes d'extrême droite dont le mouvement, Organisation Secrète d'Action Révolutionnaire Nationale (OSARN**), fut créé dans les années trente. Parmi les fondateurs de cette organisation d'extrême droite on trouve Eugène Schueller, un chimiste français qui initia, en 1907 sous le nom de Société Française de Teinture Inoffensive pour les Cheveux (SFTIC), la marque que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de L'Oréal. C'est en 1939 que Schueller et son associé principal André Bettencourt transformèrent la SFTIC en L'Oréal. Schueller en restera le Président jusqu'à son décès, en août 1957...

 

Mais avant cela, en 1936, Eugène Schueller avait mis une grande part de sa fortune à la disposition de ses amis Eugène Deloncle et Jean Filliol (dont le surnom est Le Tueur et qui tenta d'assassiner Léon Blum !), deux militants d'extrême droite, afin qu'il puisse créer l'OSARN dont l'objectif majeur est de s'opposer activement au Front Populaire de Léon Blum qui a accédé au pouvoir par les urnes en juin 1936. André Bettencourt fréquente Les Cagoulards sans en faire partie réellement, semble-t-il. Toujours est-il que Bettencourt écrit, dans une chronique de son journal Terre Française, en avril 1941, ces quelques  phrases qui en disent long sur ses positions et ses accointances : "Les juifs, les Pharysiens hypocrites n'espèrent plus. Pour eux l'affaire est terminée. Ils n'ont pas la foi. Ils ne portent pas en eux la possibilité d'un redressement. Pour l'éternité, leur race est souillée par le sang du juste"(1). L'hebdomadaire Terre Française, dirigé entre 1940 et 1942 par André Bettencourt, était ouvertement collaborationniste et financé par l'Allemagne nazie...

 

Dans la nuit du 25 au 26 juillet 1941, Marx Dormoy, qui fut Ministre du Front Populaire, est assassiné par des Cagoulards qui ont placé une bombe sous le lit...

 

C'est finalement grâce à Marx Dormoy que je viens de prendre conscience qu'Eugène Schueller, financier des Cagoulards ouvertement antisémites, terroristes et proches de Mussolini et de Franco, et André Bettencourt, dirigeant d'un média collaborationniste financé par les nazis n'étaient pas vraiment des gens estimables... Après la guerre, Schueller continuera à faire prospérer L'Oréal, il emploiera même Jean Filliol condamné par contumace, en France, pour meutre dans la branche espagnole de sa société tandis qu'André Bettencourt épousera la fille de Schueller, Liliane, et entamera une longue carrière politique en tant que Député (de 1951 à 1977) et de Sénateur (de 1977 à 1995). Il travaillera aussi pendant de nombreuses années Chez L'Oréal. Sa veuve, Liliane Schueller devenue Liliane Bettencourt, héritière du Groupe L'Oréal et toujours actionnaire majoritaire de ce trust international, est aujourd'hui sous les feux de l'actualité pour cette fameuse affaire Bettencourt qui traite, entre autre, d'évasion fiscale... Oui, décidément, parfois les entrelacs du hasard nous font découvrir des choses que l'on ne soupçonne pas forcément !

 

Ainsi donc, le Groupe L'Oréal repose sur des piliers qui furent, aux alentours de la seconde guerre mondiale, liés intimement à l'extrême droite, à la Collaboration et à l'antisémitisme... On m'a enseigné à ne jamais oublié ce que l'Histoire nous a appris, je n'oublierais donc pas sur quoi repose le Groupe L'Oréal qui intègre aussi en son sein des marques comme Garnier, Lancôme, Ralph Lauren, Giorgio Armani, Cacharel ou The Body Shop...

 

 

------

** devenu CSARN : Comité Secret d'Action Révolutionnaire National, suite à une faute de frappe transformant le O en C dans un rappot officiel... 

(1) Propos insupportables, in L'Humanité, 14 février 1995.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires