Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 15:28

L’éphémère association entre Salvador Dali et Walt Disney est disponible en blu-ray, le court-métrage Destino est simplement sublime.

 

destino.jpgOn sait tous que Salvador Dali a entretenu des relations étroites avec le cinéma et, surtout, avec le maître du cinéma surréaliste Luis Bunuel pour lequel il écrivit, notamment, les scénarii de «Le chien andalou» (1929) et de «L’âge d’or» (1930). Dali a toujours entretenu un rapport particulier au cinéma ; il trouvait cet art captivant et s’inspira de ces techniques – le trompe-l’œil et la superposition entre autre – dans ses œuvres. Le génie catalan étudia longuement la technique rudimentaire du cinéma des années 20 à 40 et se servit de certains décors basiques pour créer ce qu’il est convenu d’appeler la Marque Dali : vues panoramiques et éléments de natures mortes qu’il intégra dans beaucoup de ses toiles. Dali avait une passion pour le cinéma il s’est d’ailleurs beaucoup investi dans cet univers. S’il travailla avec Bunuel, on sait peut-être moins qu’il collabora avec d’autres très grand noms du cinéma comme Hitchcock, Lang, les Marx Brothers ou… Walt Disney ! Le Hollywood des années 30 et 40 fascinait Dali, il fit de nombreux voyages vers la Mecque du Cinéma durant le second conflit mondial. Il y rencontre Alfred Hitchcock pour lequel il écrit une scène qui sera intégrée au film «La Maison du Docteur Edwards» (1945). Quelques années plutôt, il avait écrit un scénario complet intitulé «Giraffes on Horseback Salads» pour les Marx Brothers après s’être lié d’amitié avec Harpo. Pour de basses raisons contractuelles entre les Marx et la MGM, le film ne sera jamais réalisé… En Californie, Dali rencontra aussi Fritz Lang qui s’y était réfugié après avoir fuit, en 1935, l’Allemagne nazie. De la rencontre des deux hommes naîtra une collaboration sur le film «La Péniche de l’Amour» réalisé aux Etats-Unis par le créateur de «M. le Maudit».


Plus étonnante est donc la relation qui exista entre Dali et Disney ! Le peintre considérait Walt Disney comme l’un des plus grands surréalistes américain. Je suis absolument fan de l’œuvre de Dali mais beaucoup moins de celle de Walt Disney… Il convient pourtant de reconnaître qu’il s’agit là de deux génies du 20è siècle. Leurs univers semblent fort éloignés et leur rencontre improbable et pourtant, lors de ces multiples séjours à Hollywood dans les années 40, Salvador Dali rencontra Walt Disney. Rapidement une estime réciproque naquit entre eux ; Dali alla même jusqu’à affirmer que Disney était l’un des plus grands surréalistes américains… Quand Disney proposa à Dali de travailler sur le projet de film d’animation Destino, le Catalan accepta. Il passa huit mois à créer une centaines de dessins et de peintures faisant fi des gausseries de la presse américaine qui ne croyait pas en la rencontre entre Mickey Mouse et les Montres Molles… Avait-elle raison ? Toujours est-il que le projet n’aboutit pas et que Destino ne voit pas le jour. Il fallut attendre 2003 pour que Roy E. Disney, neveu de Walt, ne réunisse les dessins et aquarelles réalisés par Dali et les montent en un court-métrage d’animation d’un peu moins de sept minutes. Ce film d’animation est simplement extraordinaire on y retrouve les deux univers pourtant opposés de Dali et de Disney. Aussi surprenante puisse-t-elle être, la rencontre de deux génies accouchent bien souvent d’un chef d’œuvre… C’est le cas avec Destino !

 

A l’origine de Destino, il y a une chanson mexicaine, d’Armando Dominguez, une chanson qui parle d’amour de destin et d’espoir ; des thèmes que l’on retrouve clairement dans le court-métrage animé de sept minutes. Destino est désormais disponible sur blu-ray, il se trouve en bonus sur la version restaurée de Fantasia, intitulée Fantasia 2000. Il est aussi disponible sur You Tube (voir ci-dessous). L’occasion d’avoir un peu de Dali chez soi ou sur son iPod !

 


 

Par ailleurs, si vous êtes de passage à Figueras, dans la ville de salvador Dali, une exposition relative aux relations entre Dali et Disney est accessible jusqu’au 8 mai.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires