Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 15:28

Après 25 ans, l'excellente série d'ITV Agatha Christie's Poirot s'achève. David Suchet n'endossera plus le costume du plus célèbre des détectives...

curtain.jpgCurtain - Rideau (assez maladroitement traduit en français par Poirot quitte la scène) - est le titre de l'ultime aventure d'Hercule Poirot. Publiée en 1975, elle avait pourtant été écrite à l'aube de la seconde guerre mondiale par Agatha Christie. Dès que Poirot rencontra le succès, la romancière voulut écrire la dernière histoire, celle dans laquelle son personnage fétiche mourrait non seulement pour que personne d'autre ne reprît le filon(1) mais aussi pour assurer de confortables rentrées financières à son époux et à sa fille. En effet, Curtain ne devait être publié qu'après la mort d'Agatha Christie, il représentait une sorte d'assurance-vie au profit de son époux et de sa fille au cas où elle serait prématurément décédée. Mais le cinéma en décida autrement. Le fabuleux succès rencontré, en 1974, par le film Le crime de l'Orient-Express, de Sidney Lumet avec Albert Finney, Lauren Bacall, Vanessa Redgrave, Anthony Perkins et Ingrid Berman redonna un nouveau souffle aux romans et nouvelles d'Agatha Christie. Dès lors, elle fut pressée par ses éditeurs de leur donner un nouveau roman... A bientôt 85 ans, elle n'avait plus la force ni l'envie d'écrire alors céda-t-elle le manuscrit de Curtain, écrit 35 ans plus tôt. Quelques mois plus tard, le 12 janvier 1976, Agatha Christie s'éteignait à Wallingford, dans l'Oxfordshire, où elle avait une maison.

En 1988, le producteur Brian Eastman et le scénariste Clive Exton travaillent sur une adaptation en série des aventures d'Hercule Poirot. Ils proposent le projet à une chaine de télévision régionale qui voit là une idée originale pour se démarquer des programmes habituels surtout centrés sur l'information et les documentaires régionaux. Le cadre des aventures de Poirot est fixé aux années '30 afin de ne pas avoir trop de décors à créer mais aussi par la fascination du producteur pour l'Art Déco qui est omniprésent tout au long de la série. C'est David Suchet, un acteurque l'on a pu voir notamment dans Greystoke, la légende de Tarzan (Hugh Hudson, 1984), Aigle de Fer (Sidney J. Furie, 1986) ou Un monde à part (Chris Menges, 1988) qui est retenu pour jouer le rôle titre. Suchet est surtout un acteur de télévision et c'est sur insistance de la famille d'Agatha Christie qu'il accepta d'endosser le rôle de Poirot... avec un réel bonheur. David Suchet est assurément le meilleur Poirot de chair et d'os qui ait été interprété; meilleur qu'Albert Finney, Peter Ustinov ou Tony Randall, ce qui n'est pas rien ! Suchet à donner vie au Poirot tel que l'imagina Agatha Christie, avec ses manies, ses tics, sa suffisance, son estime de soi et même ce physique rondouillard au visage ovale et aux moustaches cirées. David Suchet est entré dans le personnage comme personne avant lui...

Une série remarquable !

Si Suchet campe un Hercule Poirot de haut niveau, l'ensemble de la série est à mettre en exergue. Si les scénaristes successifs se sont autorisés quelques libertés avec les histoires originales, l'esprit de l'oeuvre est totalement respecté. Les infidélités sont souvent liées à des contingences pratiques de la réalisation, au dynamisme de la série ou à l'envie inaliénable de maintenir Poirot dans les années '30. L'un des reproches que l'on fit parfois aux producteurs est que le Capitaine Hastings est bien plus présent qu'il ne l'ait dans l'oeuvre de Christie. Mais le personnage joué par Hugh Fraser est réellement attachant et sa présence excessive ne nuit en rien à la qualité des scénarios. Les premiers épisodes sont des adaptations des nouvelles dans lesquelles apparait Hercule Poirot. La cuisine mystérieuse de Clapham (diffusé le 8 janvier 1989 sur ITV), Meurtre par procuration et L'aventure de Johnnie Waverly sont ainsi les trois premiers épisodes, d'une durée de 50 minutes, mis en boite. Rapidement, la série rencontre un réel succès d'audience et, dès 1990, elle reçoit quatre British Academy Television Award - la plus haute distinction pour un programme de télévision anglais - pour les costumes, le graphisme, le maquillage et la musique. ITV se frotte les mains, une seconde et une troisième saison sont prévues toujours sur base d'adaptation de nouvelles d'une durée de 50 minutes. Cependant, à l'aube de la troisième saison, en 1991, l'envie d'adapter un roman sur une durée de 100 minutes est présente. Le succès remporté par la série dont l'audience est en croissance perpétuelle permet de passer à l'étape supérieure. Ross Devenish met donc en boite le tout premier roman écrit par Agatha Christie, La mystérieuse affaire de Styles (1920). La troisième saison est complétée par dix autres épisodes reposant sur des nouvelles. Mais la réussite visuelle et le succès d'audience du premier long épisode incitent la production à alterner désormais adaptations de nouvelles et de romans. Il faut dire que le vivier est important puisque Christie laissa 51 nouvelles et 33 romans d'Hercule Poirot... 

A la surprise générale, après six saisons, en 1996, ITV décide d'arrêter la production de la série Agatha Christie's Poirot. Les audiences sont pourtant bonnes mais la production semble coûter trop cher à ITV. En fait, les patrons d'ITV entendent surtout capitaliser sur l'existant ! La série est vendue aux Etats-Unis, à la chaine A&E qui la diffuse avec tout autant de succès. Les six saisons existantes sont diffusées sur trois ans et, en 2000, A&E demande à ITV d'en produire de nouveaux. Les deux chaines s'associent pour la production de deux épisodes longs : Le meurtre de Roger Ackroyd et Le couteau sur la nuque. Le succès des deux côtés de l'Atlantique renforce la collaboration et six autres saisons vont s'enchainer avec uniquement des épisodes de 100 minutes. Le tournage est long et, dès 2001, les saisons s'étalent sur... deux ans ! Dès 2010, les producteurs voient le bout du tunnel. Il ne reste que neuf aventures à adapter. Ils annoncent la fin de la série pour l'automne 2013 !

Rideau !

Bien que la série n'ait pas été adaptée dans l'ordre des nouvelles et romans écrits par Agatha Christie, il semblait incontournable de garder le roman Curtain pour la fin, pour conclure l'aventure télévisée d'Hercule Poirot. ITV a diffusé cet ultime épisode le 13 novembre dernier, une aventure qui montre - comme dans le roman - un Poirot vieillit, impotent mais dont les cellules grises sont capables de résoudre un ultime mystère apparemment insoluble. Certains spectateurs furent, parait-il, choqué de découvrir un Poirot assassin dans cet ultime opus ! N'avaient-ils pas lu le roman ? Oui, Poirot quitte bien la scène par un meurtre pour protéger des innoncents d'un psychopathe. 

Pour rendre hommage à la série qui s'achève, une soirée spéciale a été organisée le jour de la diffusion de Curtain dans les locaux de la British Academy of Film & Television Arts (BAFTA), à Londres. La soirée fut un long hommage à l'équipe qui pendant près de 25 ans, de La cuisine mystérieuse de Clapham (1989) à Poirot quitte la scène (2013) a su faire vivre avec brio Hercule Poirot.

Si la série fonctionna si bien, cela repose sur l'alchimie parfaitement réussie de plusieurs éléments :
- l'interprétation parfaite de David Suchet, il sera difficile voire impossible de reprendre la rôle de Poirot derrière David Suchet;
- la qualité des seconds rôles, tant l'inspecteur Japp  que Hastings, Miss Lemon, George ou les meurtriers sont joués avec un réel talent;
- la qualité des scénarios de Clive Exton qui a du s'employer à adapter les romans et nouvelles au format télévisé ce qui n'est pas toujours aisé;
- la musique de Christopher Gunning qui apporte un réel plus à la série;
- l'omniprésence du style Art Déco qui confère une vrai ambiance et une vraie âme à la série;
- la réalisation sobre, méticuleuse et méthodique qui aurait incontestablement plu à... Hercule Poirot !

Pour la version française, il convient aussi d'ajouter la qualité du doublage et notamment celui de Roger Carel pour David Suchet.

La télévision ne nous réserve plus que de trop rares grands moments, Agatha Christie's Poirot est l'un de ceux là ! Loin de la médiocrités d'émissions comme les Got Talent, Danse avec les Stars, Nouvelle Star ou autres Anges de la Télé-Réalité, la série Hercule Poirot a constitué un vrai phare de qualité dans la brume blafarde des programmes sans âme et sans esprit dont l'unique raison d'être est le rôle de pourvoyeurs de publicités.
 
___
(1) Et pourtant, une nouvelle aventure d'Hercule Poirot est annoncée pour 2014 sous la plume de Sophie Hannah, avec l'accord des ayants droits d'Agatha Christie. Lire à ce propos Les petites cellules grises vont fonctionner à nouveau

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires