Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 10:39

Les armes à feu s'invitent dans le débat télévisé entre Romney et Obama, mercredi à Denver.

gun.jpgLa sempiternelle question des armes à feu revient lors de chaque débat présidentiel aux Etats-Unis. Il reste un fort contingent de partisans de la liberté de posséder des armes à feu, liberté constitutionnelle garantie par le deuxième amendement du Bill of Rights, mais au vu des nombreux récents massacres qui ont secoué le pays, il se trouve également de plus en plus de partisans d'une révision de la Constitution à propos de la détention des armes à feu. Nous avons déjà évoqué l'obsolescence de ce fameux 2è amendement et de la NRA (National Rifle Association), le lobby qui soutient et promeut les armes à feu). En effet, le Bill of Rights fut adopté en 1791 tandis que la NRA voyait le jour en 1871 au lendemain de la Guerre de Sécession; depuis cette lointaine époque du Far-West, la situation a, heureusement, changé et il est raisonnable de s'interroger sur le bien-fondé des valeurs encore prônées par la NRA. Sont-elles encore défendables dans une nation démocratique ? (Lire à ce propos Un jour l'enfant prend une arme). Mercredi soir, à Denver (Colorado), Mitt Romney et Barack Obama s'affronteront dans un débat en public retransmis sur plusieurs chaines de télévision à travers le pays. Ce débat est très attendu car il est le premier des trois prévus entre les deux candidats à la Maison-Blanche d'ici le scrutin du 6 novembre. La croissance économique, la sécurité de l'emploi, la Syrie et quelques autres thèmes rempliront cet affrontement de nonante minutes pour  lequel quelque cinquante millions de téléspectateurs sont attendus devant leur poste de télévision.

Denver se trouve à quelques encablures d'Aurora, la petite ville de banlieue où douze personnes avaient perdu la vie lors de la projection du film The Dark Knight Rises, en juillet dernier. Aussi, les familles de huit des douze morts ainsi que plusieurs blessés ont pris la plume pour adresser quelques mots à Jim Lehrer, le journaliste politique de la chaine publique PBS qui animera le débat de mercredi. Dans ce courrier, les proches des victimes exhortent Lehrer à amener le débat sur la question des armes à feu. Une question qui hante les esprits dans la région de Denver puisque, avant la tuerie d'Aurora, celle du lycée de Columbine, en 1999, avait déjà souillé le sol du sang de victimes d'un tireur fou. La violence liée aux armes à feu est un fait avéré aux Etats-Unis et le fait que l'idée de revoir la Constitution soit taboue gène une population de plus en plus large. Chaque jour pourtant ce sont 34 personnes qui perdent la vie par armes à feu aux Etats-unis... La lettre adressée à Lehrer précise qu'ignorer lors du débat la violence liée aux armes à feu serait une insulte, un affront à la mémoire de deux des pires fusillades de l'histoire américaine. "Mercredi soir, je veux voir le modérateur demander aux deux candidats quelle sera la politique qu'ils mettront en place en tant que Président afin de prévenir toute nouvelle tragédie comme Aurora et Columbine"(1) déclare Stephen Barton, l'un des signataires de la lettre qui fut blessé à Aurora.

Par ailleurs, une publicité de sensibilisation a été réalisée à l'initiative de 775 maires américains qui se sont réunis dans une association nommé Mayors Against Illegal Guns (Les Maires Contres les Armes Illégales). Cette publicité dans laquelle intervient également Stephen Barton qui y parle de son "expérience" de la violence par arme à feu, est diffusé durant toute cette semaine afin d'amener les deux candidats à se positionner clairement sur le thème de la libre possession d'armes et sur la prévention des tueries par armes à feu. Désormais, beaucoup d'Américains attendent une évolution des moeurs et du cadre légal autour de la possession d'armes. Cette question ne peut pas échapper au débat, tant Romney qu'Obama sont restés évasifs jusqu'à présent sur le sujet. Ils devront clairement prendre position avant le 6 novembre...

----
(1) Aurora shooting survivor wants Obama and Romney to debate gun control, par Ed Pilkington, in The Guardian, 1er octobre 2012

P2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires