Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 08:03

Le projet Cita des Ailes permet à des enfants malades chroniques de découvrir, en toute sécurité, un sport extrême : le parachutisme...

citadesailes.jpgDepuis lundi dernier et jusqu'au 15 juillet, des enfants et adolescents malades chroniques de la région liégeoise s'initient au parachutisme. L'idée originale est partie, comme c'est souvent le cas, d'une conversation banale entre un médecin du CHR de la Citadelle à Liège, qui est aussi pilote d'avion, et un moniteur du SkyDive Center, le centre de saut en parachute, de Spa. Et si l'on faisait sauter des enfants malades chronique ? C'est qu'il y a des parallèles entre ces deux choses qui semblent pourtant tellement éloignées. Ainsi par exemple, vivre avec une maladie chronique (c'est à dire persistante et accablante) nécessite une réelle discipline; le parachutisme aussi ! Et puis la maladie apporte toujours une part de doute, l'enfant malade se sent souvent diminué par rapport aux autres; sauter en parachute permet de faire quelque chose d'extraordinaire (dans le sens premier de ce terme) et de donner à l'enfant un sentiment concret de pouvoir, lui aussi et malgré la maladie, faire des choses exceptionnelle... d'être exceptionnel ! Car après tout, parmi ses copains ou ses camarades de classe, combien auront sauté en parachute ? L'idée qui paraissait, peut-être, un peu folle s'est pourtant concrétisée... Oh pas simplement sur un claquement de doigt. Non, il a fallu plus d'une année de travail commun entre l'asbl Si t'as des Ailes, qui encadre tous les projets touchant à la pédiatrie du CHR de la Citadelle, le SkyDive Center de Spa, des bénévoles de divers horizons et la cellule Communication Stratégique du CHR de la Citadelle. Mais le résultat valait assurément la peine lorsque le visage des enfants et des ados qui ont sauté s'est illuminé de joie à l'issue du saut en tandem avec un moniteur du SkyDive...

Durant toute cette semaine, quelque 80 enfants vont ainsi découvrir les joies du parachutisme. Et pour ceux qui n'ont pas osé franchir le pas, ce sont des vols en montgolfière et des baptèmes de l'air en hélicoptères qui sont prévus. Au sol, une multitude d'activités sont organisées pour patienter et pour occuper les accompagnants... Une mécanique parfaitement huilée que ce projet qui est devenu réalité ! Hier, j'ai passé une grande partie de la journée à l'aéroport de Spa La Sauvenière où se déroule Cita des Ailes. C'était une journée remarquable durant laquelle plusieurs enfants ont fait le grand saut. Le matin, une montgolfière a décollé emmenant à son bord plusieurs enfants et adolescents qui ont découvert la région spadoise depuis le ciel. Pour les parachutistes, cela commençait par l'habillage ou chacun a enfilé la combinaison adéquate avant de se rendre à un briefing complet durant lequel les tandem-masters expliquent les positions à prendre et le déroulement du saut. Ensuite c'est le grand moment : direction la piste de décollage ! L'avion est là, le plein est fait, il peut emmener sept ou huit sauteurs à la fois, des enfants et leur tandem-master ainsi que des cameramens qui vont immortaliser chaque saut. Lorsqu'il quitte le sol et que le ciel se rapproche, l'on peut voir le paysage spadois qui se découpe. Les arbres deviennent plus petits, l'aéroport s'éloigne, la foule n'est plus que petits points perdus au loin. Pour sauter, il faut monter à 4000 mètres. Lorsque l'avion atteint cette altitude, la porte latérale s'ouvre et il n'y a même pas la moindre hésitation, les mômes qui sont dans l'avion sont impatients, aucun désistement. Clear to drop, parés pour le saut... c'est parti ! Parti pour une chute libre, à 200km/heure, de 45 à 50 secondes avant l'ouverture du parachute vers 1700 mètres et une descente sereine sous la voile de quatre à cinq minutes. Le tout se termine par un atterrissage en douceur en douceur sur la pelouse de l'aéroport. "Relève les jambes !" demande, par habitude, un moniteur qui toise le double-mètre à sa "passagère" qui a sept ou huit ans et dont les jambes ne pourrait, de toutes façons, pas toucher le sol. Tour à tour, les tandems se posent délicatement. "C'était génial !" hurle un enfant, "j'ai même pas eu peur" ajoute un autre tandis que le sourire de cette petite fille éclaire encore un peu plus une fin de matinée pourtant baignée par le soleil. Il faut en profiter car le service météo annonce des orages pour l'après-midi, ils arrivent déja par l'ouest. Mais on a encore le temps de faire un vol, voire deux... Par contre, pour demain c'est râpé ! La pluie et le vent seront présents toute la journée; tant pis il reste jeudi et vendredi pour permettre à tous les enfants de sauter. Ca ira !

Au risque de me répéter, c'était une journée formidable. Pour les enfants, évidemment, mais pour tous les bénévoles qui ont encadré le projet aussi. Les médias étaient là, ils ont répondu présents en masse pour couvrir cet événement, car c'en est vraiment un pour tous les gosses. Je suis fier d'avoir contribué à la mise sur pied de ce projet hors du commun.

Voir le reportage sur RTL-TVI

Voir le reportage sur RTC Télé Liège

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires

olivier 07/08/2011 09:14


Oui vraiment un super projet avec un resultat exceptionnel.


Valentine S. 14/07/2011 11:31


Super projet, génial
Bravo