Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 07:11

En remportant Gand-Wevelgem pour la troisième fois, Tom Boonen est devenu le meilleur coureur de courses flamandes de tous les temps...

boonen.jpgDimanche ce sera le Tour des Flandres, qui fêtera cette année son 99è anniversaire. Avec ses tronçons pavés, ses routes défoncées et ses nombreuses bosses dont le mythique Mur de Grammont (ndlr qui risque d'être moins capital cette année avec la nouvelle fin de parcours), le Ronde s'apparente à un véritable calvaire, un chemin de croix pour la majorité du peloton. Hormis, peut-être, Jacky Durand (1992) ou Johan Lammerts (1984), que l'on attendait pas vraiment à pareille fête, ce ne sont jamais des sans-grades qui s'imposent dans le Tour des Flandres. Le coureur qui n'est pas au top de sa condition n'a aucune chance d'y briller et encore moins de s'y imposer. Autant dire que pour Philippe Gilbert, l'édition 2012 est d'ores et déjà à oublier ! C'est amusant de constater que le cyclisme est un sport fait de... cycles. Une année on est au sommet, l'année suivante c'est la galère ! Ainsi, en 2011, Tom Boonen n'était que l'ombre de lui même alors que Philippe Gilbert explosait au monde; en 2012 le Liégeois est à la peine alors que l'Anversois brille de mille feux. Avec sept victoires, et non des moindres, Boonen réussit un début de saison parfait et se profile en favori pour ce Tour des Flandres qu'il rêve d'accorcher une troisième fois à son palmarès après 2055 et 2006. Si Tornado Tom venait à l'emporter, il égalerait le record de victoires de Museeuw, Buysse, Magni et Leman qui l'ont donc emporté chacun à trois reprises. Un record de victoires que Tom Boonen détient déjà pour le Grand-Prix de l'E3 (5 victoires) et pour Gand-Wevelgem (3 victoires, comme Merckx, Cipolini et Van Looy). Les chiffres plaident en sa faveur, Tom Boonen est le meilleur coureur de courses dites flamandes (E3 - Gand-Wevelgem - Tour des Flandres - Paris-Roubaix) avec leurs caractéristiques si particulières : pavés, bosses casse-pates, routes défoncées, boueuses ou poussiéreuses selon le temps, plaine et vent. Tom Boonen a remporté treize flahutes et il n'est pas déraisonnable de penser qu'il peut encore en ajouter quelques-unes à son tableau de chasse.

"Tu seras mon successeur !"

En remportant en l'espace de 48 heures l'E3 et Wevelgem, Boonen s'est positionné en favori du Ronde, comme à sa plus belle époque. Ceci dit, à 31 ans, l'homme est loin d'être usé, il a encore deux ou trois belles années devant lui, voire plus, rappelons-nous que Johan Museeuw, Andreï Tchmil ou Andrea Tafi ont remporté le Tour des Flandres et/ou Paris-Roubaix à 35 ans ou plus. Gilbert Duclos-Lassalle s'imposa même sur le vélodrome de Roubaix, en 1993, à 39 ans. Lorsqu'il passe professionnel, en 2002 dans l'équipe US Postal, Boonen découvre immédiatement les courses flamandes, il est taillé pour ce genre d'épreuves et Johan Bruyneel, Directeur Sportif de l'armada américaine, le sait alors il décide de le jeter dans le bain sans tarder. Un choix judicieux car si Boonen ne brille pas vraiment sur le Tour des Flandres, il se révèle sur les routes boueuses d'une homérique centième édition de l'Enfer du Nord. George Hincapie est le leader inconsté de l'US Postal mais il connait pas mal d'ennuis mécaniques, c'est alors un jeune campinois totalement inconnu de 21 ans qui prend la relève, sous la pluie et dans le froid. Boonen fait partie d'une échappée matinale de 33 coureurs avant que Johan Museeuw ne décide d'une offensive dans la Tranchée de Wallers-Arenberg, celle-là même où sa carrière failli s'arrêter en 1998 après une grace chute qui lui brisa la rotule. Museeuw revient sur les échappés avec un groupe de dix autres coureurs et dirige la course. A une quarantaine de bornes de l'arrivée, il attaque une nouvelle fois et part seul. Derrière, Boonen se met à plat-ventre pour son leader Hincapie. Evitant les chutes, les deux US Postal restent seuls avec Steffen Wesemann en poursuite de Museeuw. Boonen assume la poursuite seul car Weseman veut se préserver, isolé face aux deux US Postal. Hincapie, victime d'une crevaison, est écarté et Boonen reste seul. Museeuw ne sera plus rejoint et, épuisé par la somme considérable d'efforts prodigués depuis le départ, Boonen doit laisser la seconde place à Wesemann. Mais, pour son premier Paris-Roubaix, au terme d'une course exceptionnelle, il monte sur la troisième marche du podium. Johan Museeuw lui dit alors : "Tu seras mon successeur !". Il ne croyait pas si bien dire le Lion des Flandres car Boonen est plus qu'un successeur, il est devenu le Meilleur de la spécialité ! 5 GP E (2004, 2005, 2006, 2007 et 2012), 3 Gand-Wevelgem (2004, 2011 et 2012), 2 Tours des Flandres (2005 et 2006) et 3 Paris-Roubaix (2005, 2008 et 2009) soit 13 classiques flamandes à son actif. Parmi les coureurs encore en activité, Fabian Cancellara est celui qui a gagné le plus de Flahutes après Boonen, il en a remporté cinq...
zzzz.jpg

Boonen n'a pas bâti sa carrière uniquement sur les courses flamandes puisque l'homme remporta aussi 8 étapes de grands tours - 6 au Tour de France et 2 à la Vuelta - ainsi que le maillot vert du Tour (2007), un titre de Champion du Monde (2005), un titre de Champion de Belgique (2009) et quelques autres victoires de prestige parmi lesquelles des étapes de Paris-Nice, le Tour du Qatar, Kurne-Bruxelles-Kurne ou le Tour de Belgique. Au total ce sont plus de 100 victoires qui garnissent le palmarès de Boonen, la centième étant acquise lors de la deuxième étape de Paris-Nice, le 5 mars dernier.

Avec le début de saison qu'il signe, Tom Boonen montre qu'il est loin d'être un coureur du passé. Après deux saisons moins riches en victoires, il se place comme l'un des grands favoris du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix, même si la concurence sera rude. Et pourquoi pas, finalement, envisager un 7è succès d'étape sur le Tour de France, en juillet prochain ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Olivier Moch 01/04/2012 17:18

Et avec le Tour des Flandres de ce dimanche, Tom Boonen est plus que jamais le Roi des Flandres. Il rejoint dans la légende du Ronde Buysse, Magni, Leman et Museeuw...