Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:06

Quand un Secrétaire d'Etat français confond une oeuvre littéraire majeure et une marque de vêtements...

zadig.jpgLorsqu'un Ministre dit une ânerie, elle ne passe que très rarement inaperçue. On se rappelle du fabuleux lapsus de Rachida Dati qui, en septembre dernier sur Canal +, confondait inflation et fellation ou encore celui, quelques jours plus tard, de Bernard Accoyer, Président de l'Assemblée Nationale française, qui appela le Président de l'Assemblée Parlemantaire du Conseil Européen Mevlüt Ceaucescu au lieu de Mevlüt Cavasoglu... Il semble que les pontes de l'UMP soient sujets à la bévue oratoire ! Et ce n'est pas l'actuel Secrétaire d'Etat au Commerce, Frédéric Lefebvre, qui pourra contredire cette réalité. En effet, dans le cadre de la Journée du Livre Politique, lors de la présentation de son livre - dont une partie serait plagiée, semble-t-il - Lefebvre a étalé son manque de culture en confondant un classique de Voltaire et... une marque de prêt à porter ! Ainsi, lorsque le journaliste du Figaro demande à Frédéric Lefebvre quel est son livre préféré, le Secrétaire d'Etat UMP répond "Zadig et Voltaire car c'est une leçon de vie". Euh... Monsieur le Secrétaire d'Etat, Zadig et Voltaire c'est une marque un peu chicos de vêtement. L'oeuvre littéraire c'est Zadig ou la Destinée, écrite bien entendu par Voltaire. Plutôt qu'une leçon de vie, c'est d'une leçon de littérature dont Lefebvre aurait besoin ! Il est vrai que le fonds de commerce de l'UMP n'est guère culturel... Ce vautrage culturel m'en remet un autre en mémoire, celui du cinéaste José Giovanni qui avouait un jour sa grande passion pour les Concertos d'Aranjuez... Une ineptie qui avait été relevée par l'immense Pierre Desproges dans Le Tribunal des Flagrants Délires(1), lorsque Giovanni en fut l'accusé. Aranjuez n'a composé aucun concerto, et pour cause puisque Aranjuez est une ville de la banlieue de Madrid et non pas un compositeur. Celui qui composa le Concerto d'Aranjuez est Joaquin Rodrigo, qui écrivit de nombreuses pièces musicales pour guitare.

A propos de Zadig...

Zadig est une conte philosophique que Voltaire publia, sous le pseudonyme de Memnon, en 1747 avant de l'allonger pour le transformer en roman et de le publier à nouveau, sous son nom et sous le titre Zadig ou la Destinée, en 1748. Le texte évoluera plusieurs fois pour parvenir à une édition définitive en 1756. A travers cette oeuvre inspirée des nombreuses soirées mondaines auxquelles il assiste, Voltaire rapporte l'histoire d'un philosophe oriental, Zadig, face à de nombreuses injustices qui jalonnent son parcours. Quelle que soit la décision qu'il prend ou l'acte qu'il pose, Zadig est toujours confronté à un malfaisant qui détourne le sens premier de la décision ou de l'acte. Tour à tour condamné à la prison, condamné à mort,  Premier Ministre du Roi de Babylone, fuyard par amour ou Roi, Zadig connait des fortunes diverses qui sont, en fait, autant de prétextes pour Voltaire à écrire une critique acerbe des institutions et des moeurs du Siècle des Lumières. Zadig ou la Destinée est une satire sociale dans laquelle Voltaire fustige la justice, l'utilisation abusive des pouvoirs et le fanatisme religieux. Zadig ou la Destinée préfigure Candide ou l'Optimiste (1759) dans lequel Voltaire reprend l'idée de la satire.

-----
(1) Acta Diurna consacrera le 18 avril prochain, jour anniversaire de la mort de Pierre Desproges, un article à cette exceptionnelle émission de radio qu'était Le Tribunal des Flagrants Délires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Le monde est fou !
commenter cet article

commentaires