Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 18:38

La capitale catalane vaut assurément le détour ! Une pointe de folie, un soupçon de génie, un trait de culture, une dose d'Histoire... et une larme au moment de quitter.

 

barcelone - généralAprès, Londres et Paris, c'est à Barcelone que je vous entraîne, une ville qui est pour moi la plus belle, la plus attirante d'Europe. J'ai envie de partager avec vous mon amour de la cité catalane chère à Gaudi dans les quelques lignes à suivre...

 

Si la folie et le génie voyagent, nul doute qu'ils se sont croisés à Barcelone ! Flâner dans les rues de la capitale de Catalogne c'est se laisser emporter pour un voyage merveilleux, au gré des carrer et des passeig, dans l'univers de Puig I Cadafalch, Domenech I Montaner et, bien sûr, Gaudi. Depuis le port, au pied de la statue de Colomb qui pointe la Méditerranée, source de revenus pour une grande partie de la population, jusqu'au fabuleux Parc Güell au nord de la ville, la balade est longue mais enchanteresse et riche… Suivez le guide !

barcelone---colomb.jpgAux pieds de Colomb, les Ramblas prennent leur envol jusqu'à la Plaça de Catalunya. Deux kilomètres d'une plongée immédiate dans l'univers barcelonais. A droite, les artistes esquissent un portrait ou ébauchent une aquarelle. Un peu plus haut, les mimes amusent les enfants… et les grands aussi. Une petite pièce pour une nouvelle pose, merci M'sieur, dame… A gauche, dans la Carrer Nou de la Rambla, au bout de quelques mètres, le Palau Güell, demeure du mécène de Gaudi, réalisée à la fin de la décennie 1880 par le Maître de l'architecture catalane en personne. Divin mélange d'art mauresque et catalan parachevé par un toit extraordinaire préfigurant de l'orientation à venir de Gaudi. En remontant sur les Ramblas, toujours à gauche, la Boqueria, un marché couvert aux milles effluves et aux couleurs tentantes…

barcelone---catalunya.jpgMais déjà se profile la Plaça de Catalunya et ses milliers de pigeons qui viennent quémander quelques croûtons aux passants… Alentours, des bâtiments plus récents mais d'une architecture remarquable, à faire pâlir d'envie bien des architectes qui ont érigé le banal au rang du génie de leurs masures médiocres et préfabriquées… Ah, avant de quitter les Ramblas, une halte à la Fonts de Canaletes. La légende veut que qui boit à son eau tombe irrémédiablement amoureux de Barcelone et y reviendra forcément. Voici le Passeig de Gracia, l'avenue chic de Barcelone. Elle ressemble un peu, toute proportion gardée, aux Champs Elysées. Toutes les grandes enseignes du luxe s'y côtoient mais c'est surtout la Casa Batllo et la Casa Mila - ou Pedrera - qui attirent le regard. barcelone---battlo.jpgLa première date du début du 20è siècle et est un chef d'œuvre que l'on doit à Antoni Gaudi. Céramique, métal et mosaïque font de la façade à rue un régal pour les yeux. Quant à l'intérieur, c'est un véritable festival de bois somptueux, de vitraux uniques et de fers forgés additionnés dans une composition aussi fonctionnelle qu'esthétique. Probablement la plus splendide maison de Barcelone… A tel point qu'elle éclipse la Casa Amatler et la Casa Lleo qui malgré leur beauté indéniable auront toujours le grand tort d'avoir été bâties à côté de la Casa Batllo. Un peu plus haut, mais sur le trottoir d'en face, la fameuse Pedrera, toujours signée Gaudi, qui ressemble plus à une sculpture qu'à un immeuble. barcelone---pedrera.jpgMasse de pierre ondulée, elle ne contient aucun ligne droite. Le fer forgé confère aux nombreux balcons des allures de végétation sauvage. Le dernier étage abrite un appartement visitable des années 20. Le toit offre un spectacle étrange de soldat de pierre, d'arches avec en point d'orgue une vue sur la fabuleuse Sagrada Familia.

Mais déjà l'on arrive au croisement avec l'Avinguda Diagonal et la Plaça Mossen Jacint Verdaguer… A droite toute, direction Sagrada Familia. barcelone---sagrada.jpgCe temple expiatoire est la chef d'œuvre ultime - et non achevé d'ailleurs - de Gaudi. Comment ne pas s'émerveiller devant tant de beauté ? 18 tours; une pour chacun des douze apôtres, quatre pour les évangélistes, une pour la vierge Marie et, évidemment, une autre qui doit culminer à 170 mètres de hauteur, surmontée d'une croix symbole du Christ. Lieu saint à ciel ouvert, la Sagrada Familia est l'une des bâtisses les plus prodigieuses qu'il soit donné de voir ! Deux façades - celle de la Nativité et celle de la Passion - se disputent la palme de la splendeur… Quittons, à regret, le temple pour remonter l'Avinguda Gaudi au bout de laquelle se dresse l'Hospital de la Santa Creu I de Sant Pau, véritable trésor de l'art nouveau catalan, restauré dans les premières années du 20è siècle par Domenech I Muntaner.

Maintenant, le bus s'impose pour rejoindre le Parc Güell. barcelone---guell.jpgCelui-ci se trouve un peu à l'écart de la ville, au sommet d'une butte abrupte, et devait être, originellement, une cité-jardin avec 60 habitations, une école et des cafés. Antoni Gaudi y travailla pendant 10 longues années mais la mort du Comte Güell, mécène du projet y mit un terme… Il reste un parc superbe, véritable ode au Trencadis (ndlr travail de la faïence et de la mosaïque) avec des bancs uniques, une maison (dans laquelle Gaudi a vécu 20 ans), un salle hypostyle avec 100 colonnes et des rosaces en mosaïque et un escalier majestueux dont l'entrée est gardée par le Drac, un dragon imaginaire sorti de l'esprit de Gaudi…

Il est déjà temps de redescendre en ville. C'est qu'il en reste des choses à voir à Barcelone ! barcelone---4-gats.jpg"Els 4 Gats", dans la Calle Montsio où Pablo Picasso aimait à se rendre pour parler d'art nouveau, de peinture et de sculpture avec tout ce que Barcelone comptait comme artistes, connus ou méconnus. Et puisque l'on évoque Picasso, prenons le chemin du Barri de la Ribeira, quartier un peu bohème où les galerie d'art se mêlent aux petits commerces et aux musées. Chemin faisant, voici le Palau de la Musica Catalana, une salle de concerts unique en son genre que l'on doit à Domenech I Muntaner. La façade de briques rouges est décorée de mosaïques et ornée d'une sculpture de Miquel Blay en hommage à la chanson populaire catalane… Dans la Carrer Montcada, le musée Picasso fait face au Musée du textile qui abrite, dans une cour intérieur calme et reposante, un petit estaminet où il fait bon déguster un cafe con leche… C'est que la balade a été longue, très longue. Déjà la nuit tombe ! Il y a encore tant de choses à voir : le parc de la Ciutadella, la Plaça de Toros Monumental, la superbe Catedral Santa Eulalia au cœur du Barri Gotic, Montjuic, le Tibidabo, le Nou Camp, la Plaça d'España et ses fontaines illuminées,… Mais tout ça, c'est une autre histoire !

A lire aussi :

 

- Londres : Bons plans !

- Balade à Paris

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires