Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 09:54

Le film qui apparait dans... une vingtaine de films !

seeU.jpgConnaissez-vous le film See You Next Wednesday ? Peut-être ! L'avez-vous vu ? Absolument pas puisque ce film n'existe que dans l'imagination fertile du réalisateur du Loup-Garou de Londres, The Blues Brothers ou Un Prince à New York, John Landis. See You Next Wednesday (que l'on peut traduire par A mercredi prochain) est donc un film fictif auquel Landis fait allusion dans la plupart de ses "vrais" films, en clin d'oeil furtif, généralement sous forme d'affiche devant laquelle un personnage passe ou au fronton d'un cinéma voire en poster dans un appartement ou un bureau. Adolescent, alors qu'il travaille comme coursier pour la 20th Century Fox, John Landis rêve de devenir réalisateur. Il écrit don quelques scénarios donc un qu'il intitule See You Next Wednesday, un titre inspiré d'une réplique du film 2001, l'Odyssée de l'Espace de Stanley Kubrick dont il est fan. Mais, soudainement, sa carrière s'emballe, en 1969 alors qu'il n'a que 19 ans, Landis devient assistant-réalisateur sur le film Kelly's Heroes, de Brian Hutton avec Clint Eastwood, Donald Sutherland et Telly Savalas. La qualité de son travail le fait engager sur plusieurs productions comme Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone, 1969), El Condor (John Guillermin, 1970) ou encore Les Aventuriers de l'Ouest Sauvage (Robert Parrish, 1971). Rapidement, John Landis se lance dans la réalisation de son premier film, Schlock (sorti en 1973 mais réalisé en 1971), une parodie de film d'horreur dans lequel un homme-singe terrorise une petite ville californienne. Dans ce film, un présentateur de télévision annonce le programme du soir et mentionne le film See You Next Wednesday qui sera diffusé en fin de soirée; plus loin dans l'histoire une affiche de ce même film est visible dans un cinéma où entre l'homme-singe. Cette idée de clin d'oeil au scénario qu'il écrivit adolescent amuse beaucoup Landis qui en fera une sorte de gimmick que l'on retrouvera dans ses films.

Ainsi, après Schlock, See You Next Wednesday apparait-il dans :
- Hamburger Film Sandwich (1977), dans le sketch Touchorama il s'agit du film projeté en touchorama, un procédé imaginé par Landis pour parodier l'odorama, qui permettait aux spectateurs d'un film de sentir certaines odeurs associées à des scènes d'un film. On voit aussi le titre du film sur le fronton du cinéma Rialto (illustration) ;
- The Blues Brothers (1980), Aykroyd et Belushi passent devant un panneau sur lequel on peut voir l'affiche de See You Next Wednesday;
- Le Loup-Garou de Londres (1981) où une version osée du film fictif de Landis est diffusé dans un cinéma pornographique de la capitale anglaise;
- Un Fauteuil pour deux (1983) où on le sous forme de poster accroché dans l'appartement d'Ophélia, interprétée par Jamie Lee Curtis:
- La Quatrième Dimension (1983), le film qui coûta la vie à Vic Morrow et à deux enfants tués par un effet pyrotechnique et qui faillit coûter sa carrière à Landis. See You Next Wednesday apparait de façon un peu différente sous la forme d'une phrase prononcée par un officier allemand dans la premier chapitre La Grandeur du Pardon;
- Drôles d'Espions (1985) dans lequel une affiche de recrutement de l'armée donne rendez-vous aux éventuelles recrues à mercredi prochain;
- Série Noire pour une Nuit Blanche (1985) sous forme d'affiches dans le bureau d'un personnage secondaire;
- Un Prince à New York (1988) encore sous forme d'affiche dans le métro de New York.

- Innocent Blood (1992), où See You Next Wednesday apparait sur la façade d'un cinéma;
- Les Stupides (1996) où l'on voit l'affiche promotionnelle du film sur un autobus.

John Landis a également réalisé plusieurs épisodes de séries à succès dans lesquels il fait référence à See You Next Wednesday. Sans être exhaustif, on peut citer le tout premier épisode de l'excellente Dream On (1990) ou Les Maîtres de l'Horreur (2006). Enfin, toujours sous la patte de Landis, See You Next Wednesday est encore référencé dans le clip de la chanson Thriller de Michael Jackson, c'est le film projeté dans le cinéma où se trouve Michael Jackson et sa petite amie avant qu'il ne se transforme en zombie. Mais ce qui devient vraiment amusant c'est que le gimmick de John Landis rebondit chez d'autres réalisateurs. On aurait pu penser que ce petit jeu n'amusait que son créateur mais, au contraire, d'autres ce sont laissés aller au gimmick. Ainsi se surprend-t-on à voir des références à  See You Next Wednesday dans :
- Amazon WOmen on the Moon (Michael Barrie et Jim Mulholland, 1987), sur la jaquette d'une cassette vidéo;
- Rendez-vous avec une star (Robert Luketic, 2004), dans un publicité télévisée;
- HellBoy II (Guillermo del Toro, 2008), sur une façade de cinéma avec plusieurs lettres du titre manquantes...

Pour conclure cette litanie de clins d'oeil au film fictif de John Landis, sachez encore que See You Next Wednesday est mentionné dans les jeux vidéos Deus Ex et Net Hack...

Ce qui n'était qu'un scénario d'ado jamais concrétisé est devenu le clin d'oeil le plus utilisé du cinéma américain avant de déborder sur le petit écran et dans sur les consoles de jeux. Si John Landis avait décidé, lorsqu'il est devenu réalisateur, d'adapter ce scénario qu'il écrivit dans sa chambre d'ado, il est loin d'être certain qu'il aurait eu autant de succès...

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires