Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 10:35

Depuis le 1er janvier dernier, le Colorado autorise la consommation récréative de cannabis.

colorado.jpgEn 2012, l'Amendement 64 - approuvé par un référendum au niveau de l'état -  de l'Etat du Colorado (ouest des Etats-Unis) autorisait la population à cultiver, posséder et consommer de la marijuana à des fins privées, dans l'enceinte de leur domicile. Depuis le 1er janvier dernier, la marijuana (ou cannabis) y est désormais produite, taxée et vendue selon le système mis en place pour l'alcool. Dès lors, de nombreux coffee-shops ont ouvert leur porte au moment ou 2013 s'effaçait devant 2014. Au total, c'est une trentaine de débit de cannabis qui sont reconnus par l'Etat du Colorado auprès desquels la population peut venir s'approvisionner pour une consommation personnelle et dite récréative. Considéré comme une drogue douce, le cannabis récréatif peut, selon plusieurs spécialistes en toxicologie, entrainer une dépendance psychique mais par physique même si des effets métaboliques néfastes ont été démontrés à plusieurs reprises. Cela n'a pas empêché le Colorado d'autoriser la commercialisation du produit allant ainsi encore plus loin que les Pays-Bas où, si la consommation est dépénalisée dans certains endroits (coffee-shops, discothèques...), la livraison et la consommation extérieure aux endroits prévus restent prohibées. Des limites ont été fixées par le Colorado ainsi il faut avoir 21 ans au minimum pour être servi dans les coffee-shops, les habitants de l'état peuvent se procurer au maximum une once (soit 28 grammes) de cannabis tandis que les extérieurs à l'état ne peuvent acheter qu'un quart d'once au maximum.

Du cannabis récréatif... et rentable !

Si la loi fédérale continue à considérer le cannabis comme stupéfiant illégal, l'Administration Obama a fait savoir qu'elle laisserait les états souverains en la matière. Car, en effet, d'autres états devraient embrayer sur la démarche du Colorado, l'état de Washington (nord-ouest) en premier lieu mais aussi des états comme l'Oregon (nord), le Maine (nord-est), le Maryland (nord-est), le Michigan (nord), la Californie (ouest) ou le Montana (nord) qui autorisent déjà le cannabis thérapeutique depuis plusieurs années devraient suivre. L'argument pécuniaire est un réel incitant pour ces états. Selon les estimation des autorités du Colorado, la commercialisation du cannabis ouvre un marché estimé à 580 millions de dollars de chiffre d'affaire annuel... sur ce chiffre d'affaire, quelque 67 millions de dollars iront directement dans les caisses de l'état sous forme de taxes diverses !

Evidemment, le débat existe ! Les opposants à cette légalisation affirment que la consommation de cannabis augmentera fortement le nombre de consommateurs, que la levée de l'interdit attirera davantage de personnes vers le cannabis mais aussi que la consommation de cette drogue aura un impact direct sur le fonctionnement de la société avec une baisse de productivité des consommateur et une augmentation de accidents au travail liés à la consommation, avancent-ils. A l'opposé, les partisans affirment, chiffres à l'appui, que la prohibition de drogue n'a jamais empêché sa consommation, qu'elle profitait surtout à une économie parallèle et illégale alors que la légalisation profitera largement à l'état. Quoi qu'il en soit, les pros et les antis se rejoignent sur un point, la légalisation du cannabis devrait développer une nouvelle forme de tourisme au Colorado. On y venait surtout pour le ski et les parcs nationaux, un autre profil de touriste devrait arriver pour les coffee-shops désormais... Une fois encore, la perception de ce nouveau tourisme est différente selon qu'on est partisan ou opposant à la légalisation du cannabis !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires